Verveine sucrante, Lippia sucrée, Sucre des Aztèques

La verveine sucrante est agréablement aromatique, et contient de plus un édulcorant naturel qui la rend particulièrement agréable en bouche.

Verveine sucrante, Lippia sucrée, Sucre des Aztèques, Lippia dulcis

Botanique

N. scientifique Lippia dulcis
Synonymes Phyla scaberrima, Phyla dulcis, Phylum scaberrimum
Famille Verbénacées
Origine Amérique du Sud et Centrale
Floraison juillet à novembre
Fleurs blanc
Typeplante aromatique
Végétationplante vivace
Feuillage semi-persistant
Hauteur15 à 20 cm

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -3 °C
Exposition soleil à mi-ombre
Solhumifère
Acidité acide à neutre
Humidité frais à normal
Utilisationcouvre-sol, tisane, thé, dessert 
Plantationprintemps
Multiplicationboutures, semis
Verveine sucrante, Lippia sucrée, Sucre des Aztèques, Lippia dulcis

Lippia dulcis, la verveine sucrante encore appelée herbe sucrée des Aztèques, est une petite plante vivace subtropicale appartenant à la famille des Verbénacées. Elle est originaire d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale, poussant en clairière, lisière de forêts, sur les berges des plans d’eau ou encore en prairie fraiche. Cette sympathique plante est agréablement aromatique, et contient de plus un édulcorant naturel qui la rend particulièrement agréable en bouche. Elle est donc cultivée en Amérique depuis très longtemps.

Description de la verveine sucrante

Lippia dulcis est une plante de faible hauteur (de 10 à 20 cm) et rampante. Elle produit des tiges quadrangulaires avec des feuilles opposées. Les tiges s’allongent et se laissent tomber sur le sol où elles s’enracinent facilement au niveau des nœuds.

Le feuillage est plutôt dense ; les feuilles sont ovales et acuminées, d’aspect un peu velouté et aux nervures en relief, à la marge bordée de petites dents arrondies. Ce feuillage est vert ombré de viole lorsqu’il est bien exposé au soleil.

Les fleurs blanches, bien que petites, ne sont pas sans attraits : car elles sont regroupées en épi dense, semblable à de petits cônes, puis de petits cylindres portant une couronne de fleurettes tubulaires et irrégulières.

La plante visitée par les insectes est capable de produire des graines.

Comment cultiver la verveine sucrante ?

Lippia dulcis est une plante facile à cultiver, mais non rustique. Donc, bien que vivace, elle est souvent cultivée en pot ou en pleine terre comme une annuelle. 

Elle demande un sol riche, tolérante sur sa nature, mais qui doit être relativement drainant. La verveine sucrante montre un développement rapide et homogène avec une exposition ensoleillée au moins la moitié de la journée ainsi que des arrosages réguliers. Elle peut être utilisée en suspension ou servir de couvre-sol dans les massifs.

La plante peut être hivernée en pot dans une pièce hors gel, lumineuse et fraiche. Elle redémarre au printemps après une coupe sévère.

Comment multiplier la verveine sucrante ?

Elle sera semée en février-mars à 18-22 °C, dans un terreau humidifié, les graines recouvertes d’une fine couche de terreau, et maintenues à l’obscurité. Cependant, la germination peut être un peu aléatoire et prendre entre 15 jours et 2 mois. Les jeunes plantes sont conservées ensuite à l’intérieur vers 15 °C et devant une fenêtre. Quand tout risque de gelées est écarté, elles sont installées à l’extérieur.

Le bouturage est très facile, puisque les entrenœuds s’enracinent naturellement.

Comment utiliser la verveine sucrante ?

Lippia dulcis est sucré, mais également aromatisé d’un gout légèrement camphré. Le gout est en même temps doux et intense, ce qui fait que cette plante n’est pas utilisée pour sucrer, mais pour aromatiser. Les racines ont un gout de réglisse.

Les feuilles, simplement mâchées, ont déjà un gout agréable. Elles peuvent être séchées ou utilisées fraiches pour aromatiser un thé, ou faire une infusion, par exemple, en mélangeant simplement de la verveine sucrante et de menthe.

Les feuilles fraiches sont intéressantes pour relever une salade ou un dessert.

Espèces et variétés de Lippia

150 espèces dans ce genre

  • Lippia triphylla, verveine citronnée
  • Lippia montevidensis, qui est le lantana violet
Lire aussi
Verveine sucrante, Lippia sucrée, Sucre des Aztèques, Lippia dulcis Verveine sucrante, Lippia sucrée, Sucre des Aztèques, Lippia dulcis

La verveine sucrante est agréablement aromatique, et contient de plus un édulcorant naturel qui la rend particulièrement agréable en bouche.

Verveine officinale, Verveine commune, Verveine sauvage, Verbena officinalis Verveine officinale, Verveine commune, Verveine sauvage, Verbena officinalis

Verbena officinalis, la verveine officinale est une plante vivace appartenant à la famille des Verbénacées. La verveine officinale est la seule espèce indigène du genre, on la rencontre...

Verveine de MacDougall, Verveine du Nouveau-Mexique, Verbena macdougalii Verveine de MacDougall, Verveine du Nouveau-Mexique, Verbena macdougalii

Verbena macdougalii, appelée verveine de Macdougal ou verveine du Nouveau-Mexique, est une plante vivace appartenant à la famille des Verbénacées. Cette belle verveine est originaire du sud du...

Verveine rugueuse, Verveine tubéreuse, Verbena rigida Verveine rugueuse, Verveine tubéreuse, Verbena rigida

Verbena rigida, la verveine rugueuse est une plante vivace appartenant à la famille des Verbénacées. Cette petite verveine vigoureuse et florifère est originaire d'Amérique du sud, du Brésil par...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Bourru07 (Languedoc)
    Intéressant mais est-ce un bon succédané du sucre ? Ou une autre scie à la mode, comme la Stevia ?
    Répondre à Bourru07
    Le 02/05/2020 à 11:49