Couvre-sol à étoiles bleues

Couvre-sol à étoiles bleues, Pratia pedunculata
Couvre-sol à étoiles bleues, Pratia pedunculata

Botanique

Nom latin  : Pratia pedunculata
Synonymes  : Isotoma fluviatilis, Lobelia pedunculata
Famille  : Campanulacées
Origine  : Australie et Nouvelle-Zélande
Période de floraison : mai, juin
Couleur des fleurs  : bleu clair
Type de plante : couvre-sol
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 2 à 7 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu’à -15°C
Exposition  : ensoleillée à ombre légère
Type de sol : assez riche
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : pelouse fleurie, potée, chemin, bord de bassin
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division, semis

Pratia pedunculata ou Isotoma fluviatilis est une plante couvre-sol de la famille des Campanulacées. Originaire d’Australie et de Nouvelle-Zélande, Pratia pedunculata est aujourd’hui présente sur beaucoup de continent, parfois invasive. Cette plante pas plus haute que quelques cm, persistante et relativement résistante au piétinement, n’est pas à considérer comme une plante de rocaille, mais plutôt comme un substitut à la pelouse, tel que l’Helxine. En effet, Pratia pedunculata est envahissante, elle étouffera rapidement les délicates montagnardes dans la rocaille, escaladant même parfois les petits conifères. Il faut bien réfléchir avant de l’implanter dans le jardin.

En revanche, loin des massifs de vivaces, pour une zone difficile à tondre ou à enherber, ce couvre-sol joue son rôle de protection contre le lessivage, et limite le développement des adventices, tout en se couvrant de minuscules étoiles bleues.

Description de Pratia pedunculata

Pratia pedunculata produit un réseau dense de petites tiges ramifiées, qui s’enracinent au contact du sol. Les petites feuilles alternes, vert vif, sont oblongues, très légèrement dentelées. Le tapis de feuillage est épais de 2 à une dizaine de centimètres et épouse agréablement les contours des pierres, pas japonais, ou potée. Cette plante couvre-sol se couvre de petites fleurs en étoiles bleu ciel, de mai à juin, puis si l’été n’est pas trop chaud et sec, refleurit fin juillet, parfois jusqu’aux gelées. Il en existe une variété à fleurs blanches, mais aussi d’un bleu plus intense avec le cultivar Pratia pedunculata ‘Country Park’. Les fruits de Pratia pedunculata sont petits et ronds.

Les tiges superficielles sont la partie visible de l’iceberg, car Pratia pedunculata, produit aussi de longues tiges souterraines, blanches et plus épaisses que les tiges, qui forment un réseau sur une dizaine de centimètres de profond. La plante se développe sous terre, puis produit une nouvelle plante parfois 1 m plus loin ! D’où, la mise en garde pour son implantation en massif de vivace ou en rocaille.

Culture d’Isotoma fluviatilis

Pratia pedunculata survit à beaucoup de conditions de cultures différentes, d’une exposition ensoleillée à mi- ombre, dans un sol humide à presque sec. Il est rustique jusqu’à -15°C. Cependant même si dans toutes ces conditions de culture, les rhizomes souterrains restent vivants et repoussent, les parties aériennes de la plante, théoriquement persistantes, souffrent et disparaissent dès qu’il manque d’eau en été, quand le soleil est brulant, ou qu’il gèle un peu plus. Ainsi, le joli tapis de feuilles ne reste toujours vert seulement si le sol reste assez frais à humide, et ombragée pendant les heures les plus chaudes de l’été. Pratia pedunculata est résistant au piétinement, jusqu’à 3 fois par jour, c’est pourquoi il est souvent utilisé pour adoucir le contour des pas japonais ou les chemins de dallage.

Isotoma fluviatilis est très beau et bien limité dans son développement lorsqu’il est installé dans une auge, associé à des plantes bulbeuses ou au pied d’une grande plante en pot. Ainsi, tout en étant beau et florifère, son couvert végétal fait office de paillage vivant : il protège la terre des pluies intenses qui abime la surface du sol et empêche l’eau de s’évaporer trop vite.

Multiplication de Pratia pedunculata

Chaque morceau de tige aérienne ou chaque débris de rhizome est susceptible de produire une nouvelle plante. C’est pourquoi une fois acclimatée à votre jardin, cette plante est difficile à éradiquer. La multiplication ne pose donc aucun problème.

Espèces et variétés de Pratia

Le genre comprend une vingtaine d'espèces
Pratia angulata, autre espèce à fleurs plus zygomorphes

Pratia nummularia, aux feuilles arrondies
Pratia perpusilla, aux feuilles minuscules
Pratia pedunculata 'County Park', aux fleurs bleu foncé
Pratia pedunculata ‘Alba’, aux fleurs blanches

Lire aussi
Les plantes couvre-sol Les plantes couvre-sol

Faciles de culture et s'étalant naturellement, les plantes couvre-sol vous éviteront les corvées de désherbage mais seront aussi très utiles pour retenir la terre ou pour tapisser une zone très...

Un hortensia à fleurs bien bleues Un hortensia à fleurs bien bleues

Vous l'avez choisi pour sa belle couleur bleu profond, mais surprise, une fois installé dans votre jardin depuis un certain temps, votre hortensia bleu s'est transformé en rose. Les fées de la...

10 fleurs bleues 10 fleurs bleues

Le bleu est une couleur assez rare chez les fleurs qui se parent habituellement de coloris plus visibles pour attirer les pollinisateurs. Pourtant au jardin, le bleu ne constitue jamais une faute...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Vos commentairesAjouter un commentaire