Rhubarbe palmée, Rhubarbe décorative, Rhubarbe de Chine

Rhubarbe palmée, Rhubarbe décorative, Rhubarbe de Chine, Rheum palmatum
Rhubarbe palmée, Rhubarbe décorative, Rhubarbe de Chine, Rheum palmatum

Botanique

Nom latin  : Rheum palmatum
Synonyme  : Rheum officinale
Famille  : Polygonacées
Origine  : nord-ouest de la Chine
Période de floraison : juin à juillet
Couleur des fleurs  : rouge rosé
Type de plante : plante ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1,20 à 2,80 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -16°C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : riche et humifère, argileux
Acidité du sol  : moyennement acide à moyennement basique
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : massif, sous-bois
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : divisions, semis

Rheum palmatum, la rhubarbe palmée, ou rhubarbe de Chine, est une plante ornementale de la famille des Chénopodiacées. Originaire du nord-ouest de la Chine, la rhubarbe palmée est cultivée depuis des siècles pour ses qualités de plante médicinale. Introduite au 19e siècle en Europe, c’est également une plante ornementale de toute beauté.

Rheum palmatum est proche de la rhubarbe des jardins que l’on consomme en compote, mais elle est surtout cultivée pour ses gigantesques et belles feuilles qui apportent une réelle touche d’exotisme. Ses racines sont utilisées en médecine naturelle.

Description de la rhubarbe palmée

Rheum palmatum est une plante herbacée qui semble atteinte de gigantisme. Ses grandes feuilles palmées, qui pourrait servir de parapluie sont exubérantes, d’allure très exotique. Cette plante est magnifique en isolée dans la pelouse ou en bordure de plans d’eau.

Rheum palmatum présente un rhizome court et épais portant plusieurs grosses rosettes de feuilles. Les feuilles entières aux rebords dentelés, comporte 3 à 5 nervures principales. Le limbe s’étale sur parfois plus de 70 cm, leur épais et solide pétiole est très long. La plante forme un large dôme de feuille vert foncé et luisantes. Rheum palmatum ‘Artropurpureum’ se différencie par des limbes d’un rouge sombre lorsque les feuilles sont jeunes.

La rhubarbe palmée est caduque : ses feuilles émergent d’un gros bourgeon souterrain au printemps. Les hampes florales s’élèvent à partir de mai-juin parfois jusqu’à 2 m de hauteur. Les fleurs sont petites, mais nombreuses et disposées en panicules serrés. Elles sont rose foncé. La floraison s’étale de juin à juillet. Vers le milieu de l’automne, les feuilles jaunissent puis dépérissent. Rheum palmatum laisse un espace libre où peuvent être planté par exemple des perce-neiges, Galanthus nivalis, ou autres bulbes hivernaux, au cycle de croissance inversé.

Culture de la rhubarbe palmée

Rheum palmatum s’installe au jardin au printemps ou en automne. Tolérante sur le type du sol, qu’elle préfère lourd et argileux, Rheum palmatum demande que ce sol conserve toujours une certaine fraicheur et qu’il soit relativement riche en matière organique. La rhubarbe de Chine est donc installée en bordure de zone humide, ou en zone peu desséchée par le soleil estival. Si la rhubarbe de Chine supporte le plein soleil, son feuillage est plus impressionnant lorsqu’elle est exposée à l’ombre claire. De plus, aux heures les plus chaudes, le soleil fait faner légèrement les feuilles.

La rhubarbe palmée, fraichement repiquée demande des arrosages abondants durant sa première année de plantation, afin de favoriser un enracinement profond. Elle peut demander quelques années pour s’installer et prendre toute son ampleur. Un paillage en matière organique déposé au printemps, fumier décomposé ou débris végétaux, va nourrir la rhubarbe palmée, mais aussi permettre au sol de conserver une certaine fraicheur durant l’été.

Multiplication de la rhubarbe palmée

Des fragments de rhizome avec un ou plusieurs bourgeons peuvent être prélevés sur les gros pieds bien développés de Rheum palmatum. La division est possible au printemps, dès que les bougeons sont visibles ou en automne.

Les graines de la rhubarbe palmées germent à 20°C en 2 semaines.

Espèces et variétés de Rheum

une quarantaine d’espèces dans ce genre
Rheum rhubarbarum, la rhubarbe à consommer
Rheum nobile, merveilleuse plante himalayenne aux inflorescences blanches
Rheum palmatum 'Bowles Crimson' feuilles pourpre violacées au printemps
Rheum palmatum ‘Atrosanguineum', au feuilles rouges
Rheum palmatum ‘Tanguticum’, la variété la plus utilisée pour la médecine naturelle

Nos fiches
Lire aussi
Diviser la rhubarbe Diviser la rhubarbe

La rhubarbe est une belle plante potagère vivace, qui après un certain temps passé au jardin, aura besoin d'être divisée pour reprendre de la vigueur. Voyons quand et comment procéder . La...

Récolter la rhubarbe Récolter la rhubarbe

La rhubarbe offre des pétioles au goût délicat et acidulé qui s’accommodent à merveille en confitures, tartes ou entremets. Voyons quand et comment la récolter. La rhubarbe, une vivace au...

Le purin de rhubarbe Le purin de rhubarbe

Moins connu que les autres types de purins utilisés au jardin, le purin de rhubarbe est pourtant très efficace contre divers parasites qu'il prévient ou élimine de manière naturelle et sans recours...

Tarte à la rhubarbe Tarte à la rhubarbe

Éplucher la rhubarbe avec un "économe" et la couper en petits morceaux. Dans un récipient : battre les œufs avec le sucre, ajouter la crème fraiche, ainsi que la farine et la vanille en...

Vous aimerez...
Diviser la rhubarbe

Diviser la rhubarbe

Récolter la rhubarbe

Récolter la rhubarbe

Le purin de rhubarbe

Le purin de rhubarbe

Tarte à la rhubarbe

Tarte à la rhubarbe

Vos commentairesAjouter un commentaire