Buisson de perles

Les Anglais l'appellent "Pearlbush", buisson de perles, jolie allégorie que l'on pourrait adopter chez nous, car lorsque la plante est en boutons, on la dirait recouverte de perles.

Exochorda

Botanique

N. scientifique Exochorda
Famille Rosacées
Origine Nord de la Chine, Corée
Floraison de mars à juin
Fleurs blanc
Typearbuste à fleurs
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteurde 2 à 4 m

Planter et cultiver

Rusticité supporte jusqu'à -15 °C sans risque
Exposition soleil non brûlant
Solhumifère, toute bonne terre de jardin bien travaillée convient
Acidité légèrement acide
Humidité sol assez frais
Utilisationhaie libre, isolé, bac
Plantationautomne
Multiplicationsemis pour les espèces (stratifiées dans du sable jusqu'en mars, puis semées en terrine), cultivars à partir de boutures à talon de 10 à 15 cm de long, réalisées en juillet (hormones obligatoires), marcottage ; le sevrage doit être effectué en automne.
Tailleune intervention légère après la floraison est recommandée pour éliminer les rameaux en surnombre et bien égaliser la végétation. Coupez d'un tiers les branches les plus anciennes qui ont fleuri, cela encourage l'apparition de nouvelles tiges et évite que l'arbuste ne se dégarnisse de la base.
Sensibilité résistant aux insectes et aux maladies
Exochorda

Ce magnifique arbuste souple et gracieux est encore peu connu et pourtant, sa floraison printanière époustouflante et sa facilité de culture en font un hôte de grande valeur. Ses grandes fleurs blanches, exceptionnellement décoratives, rappellent celles du pommier ou du poirier, mais avec plus grande profusion. Les petites feuilles caduques sont d'un joli vert pâle, souvent couvertes d'un fin duvet et prennent une belle teinte jaune en automne. Côté parfum, les fleurs de Exochorda giraldii exhalent une très légère senteur fruitée, les autres sont peu parfumés. Les fruits très étranges, de couleur rouge, ressemblent à une masse d'armes et n'apparaissent que très irrégulièrement sur les sujets cultivés. Ils sont composés de cinq loges dures et ailées, renfermant une seule graine. Branches et tiges sont dressées lorsqu'elles sont jeunes, puis prennent une forme arquée en vieillissant, donnant à l'arbuste un joli port pleureur.

Idéal dans les jardins petits et moyens, l'exochorda trouve sa place dans toutes les situations pour un jardin plein de fraîcheur, plutôt naturel et féminin.

Son port élégant lui permet d'être planté en isolé, on pourra alors admirer en toute liberté sa spectaculaire floraison. La présence de fleurs à bulbes plantées au pied des exochorda (tapis de narcisses par exemple) est vraiment superbe.

En massif, il gagne à être installé à côté d'une espèce à feuillage persistant de couleur foncée (un conifère, un laurier tin) qui contrastera idéalement avec sa floraison. Tous les arbustes à floraison printanière seront aussi bienvenus.

En haie libre, associez-le avec Weigela, spirée, houx, Osmanthus, Kerria, noisetier, laurier, Photinia, deutzia, etc.. pour une merveilleuse haie fleurie, pleine de vie et de couleurs.

Au balcon, invitez le printemps à votre fenêtre pas avec 'The Bride'. Ce bel arbuste de la mariée s'épanouira dans un bac de 40 cm de côté. Placez à côté quelques belles potées de bulbes à floraison bleue ou jaune.

A la maison, les tiges fleuries composeront des bouquets spectaculaires, mais éphémères.

Pourquoi mon exochorda jaunit-il ?

Sans doute parce qu'il est planté dans un sol trop calcaire qui bloque l'assimilation du fer, ce qui entraîne une carence (chlorose). Faites des apports de matière organique acide (tourbe, terre de bruyère) et corrigez le pH avec des arrosages de solutions de chélate de fer (Sequestrène).

Le saviez-vous ?

Le nom Exochorda vient des mots grecs exo : externe et chorde : corde, allusion au cordon ombilical que portent les graines et aux fibres qui se forment sur la partie externe du placenta de la graine.

Sur le plan botanique le genre Exochorda est proche des Spiraea (spirées), mais les fleurs plus larges et les fruits osseux les distinguent.

Le genre Exochorda a été créé au milieu du XIXe siècle par le botaniste anglais Lindley après que l'espèce Exochorda racemosa fut découverte en Chine par le naturaliste Robert Fortune.

Exochorda giraldii a été découvert au nord-ouest de la Chine en 1890 par le missionnaire italien Giuseppe Giraldi, qui lui a donné son nom d'espèce. L'arbuste au port dressé se distingue par ses pétioles et sépales rougeâtres.

Exochorda korolkowii a été découvert en 1878 au Turkestan par Albert Regel, botaniste d'une expédition russe commandée par le colonel Korolkow qui a donné son nom à l'espèce.

Espèces et variétés de Exochorda

Le genre compte quatre espèces (E. giraldii, E. korolkowii, E. racemosa, E. serratifolia)

  • Exochorda 'The Bride' est le cultivar le plus apprécié pour sa ramure buissonnante assez compacte, mais gracieusement inclinée, qui atteint de 1,50 à 2 m de haut et de large, et se couvre complètement de fleurs. Ses branches arquées sont très gracieuses lorsqu'elles sont fleuries. Une grande partie des fleurs sont doubles. Cet exochorda supporte assez bien le calcaire et peut réussir en bac sur une terrasse (contenant de 40 cm de diamètre). Les feuilles prennent une jolie teinte jaune d'or à l'automne.
  • Exochorda x macrantha, une forme hybride (E korolkowii x E. racemosa) , est un arbuste vigoureux qui peut atteindre 4 m de haut. Les fleurs blanc pur de 3 cm de diamètre sont groupées par 6 à 10 en très jolis bouquets.
  • Exochorda serratifolia : est un petit arbuste de 2 m de haut, portant des feuilles elliptiques vert clair de 3 à 10 cm de long. L'inflorescence blanche, en bouquet, apparaît en avril. 'Snow White' est un cultivar au port arrondi qui ne dépasse pas 2 m de haut. Très touffu, bien équilibré, il fleurit courant mai et convient bien à la décoration des balcons et terrasses.
  • Exochorda racemosa (ou E. grandiflora) atteint 3 m et prend une forme semi dressée. Les rameaux grêles et souples portent des feuilles ovales, de 3 à 5 cm de long, terminées par une petite pointe. les fleurs de 4 cm de diamètre, sont portées en bouquets fin avril.
  • Exochorda giraldii, est considéré comme une variété d'Exochorda racemosa. C'est un arbrisseau de 3 m de haut, à la ramure lâche formée de tiges grêles. Les jeunes feuilles et les pousses sont rouges. Les fleurs blanc pur, légèrement odorantes, sont portées par 6 à 8 en grappes dressées en avril-mai. Exochorda giraldii 'wilsonii' porte des fleurs plus grandes et un port dressé.
  • Exochorda korolkowii est très peu cultivé, mais spectaculaire, car il atteint 4,50 m de haut et se caractérise par un port altier, bien dressé. Cette espèce qui fleurit assez peu, supporte assez bien les sols calcaires.
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Exochorde de Wilson, Arbre aux perles, Exochorda giraldii var. wilsonii Exochorde de Wilson, Arbre aux perles, Exochorda giraldii var. wilsonii

Exochorda giraldii var Wilsonii, L'exochorde de Wilson, est un arbuste florifère appartenant à la famille des Rosacées. Originaire des pentes rocailleuses de l'Himalaya, Exochorda giraldii var...

Arbre aux perles, Exochorde ‘The Bride’, Arbre de la mariée, Exochorda x macrantha 'The Bride' Arbre aux perles, Exochorde ‘The Bride’, Arbre de la mariée, Exochorda x macrantha 'The Bride'

Exochorda x macrantha 'The Bride' est un arbuste à fleurs de la famille des Rosacées. Cet hybride horticole, croisement de Exochorda racemosa et de l'Exochorda korolkowii est appelé l'arbre de[...]

Buisson papier, Edgworthie à fleur d’or, Edgworthia chrysantha Buisson papier, Edgworthie à fleur d’or, Edgworthia chrysantha

Edgworthia Chrysantha, le buisson papier est un petit arbuste appartenant à la famille des Thyméleacées, proche des Daphnés. Originaire de Chine, le buisson papier est relativement rustique, sa...

Buisson ardent, Pyracantha Buisson ardent, Pyracantha

Le buisson ardent hybride que l'on peut cultiver est résistant aux maladies. Profitons de ce végétal persistant, florifère et plein de fruits en automne et en hiver.

Vos commentairesAjouter un commentaire