Lysimaque

Lysimaque, Lysimachia congestiflora
Lysimaque, Lysimachia congestiflora

Botanique

Nom latin  : Lysimachia congestiflora
Famille  : Primulacées
Origine  : Chine
Période de floraison : mai à septembre
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante couvre-sol ornementale
Type de végétation : persistant
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 0.30 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -7°C
Exposition  : soleil à ombre
Type de sol : humifère
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : frais
Utilisation : massif, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division, semis
Maladies et ravageurs : limaces, escargots

Lysimachia congestiflora, la lysimaque à fleurs compactes, est une charmante plante vivace couvre-sol de la famille des Primulacées. Cette lysimaque, originaire d’Asie, est considérée de vie brève, bien que vivace. Elle est davantage connue et utilisée pour les potées et les suspensions, alors qu’elle peut être très satisfaisante en pleine terre.

Description de la lysimaque à fleurs compactes

Lysimachia congestiflora est une plante au feuillage persistant, de forme couvre-sol. Elle produit un tapis épais de tiges prostrées, au feuillage vert soutenu, pouvant s’étaler de 60 cm pour une hauteur de 30 cm maximum. Les feuilles opposées sont entières, en forme de fer de lance de 5 cm, d’une texture tendre et légèrement luisantes. Les fleurs apparaissent à partir de mai, en grand nombre. Leurs 5 pétales soudés forment une petite fleur jaune en coupe à la gorge plus foncée, presque rouge. Les fleurs de 2 cm de large sont regroupées en glomérules compacts. Pendant toute la belle saison, la plante semble incrustée de nombreuses boules de fleurs. Dans les bonnes conditions, La plante est si florifère que la moitié du feuillage disparait sous les fleurs.

La forme verte joue sur le contraste entre le feuillage et les boules de fleurs jaunes, mais les versions au feuillage pourpre, voire presque noir, tel que ‘Persian chocolate’ ou ‘Midnight Sunset’, sont vraiment étonnantes avec leurs couleurs chaudes. Les variétés panachées de blanc, ou de jaune, éclairent une potée ou une zone du jardin trop sombre.

Culture de la lysimaque à fleurs compactes

Lysimachia congestiflora se cultive dans un sol assez riche, peu acide à peu basique. Elle supporte bien l’argile ou d’autres types de sols, tant que celui-ci ne se dessèche pas. En effet, Lysimachia congestiflora demande un sol frais en permanence, c’est-à-dire un arrosage tous les 2 jours en potée, ou une terre qui garde l’humidité. Elle peut même être implantée éventuellement au bord de bassin, mais pas immergée. Cette lysimaque supporte le soleil, tant qu’elle ne manque pas d’eau, mais croit également à mi-ombre et même en ombre totale, si elle n’est trop profonde.

Souvent considérée comme une annuelle, Lysimachia congestiflora est capable de supporter des températures jusqu’à -7°C, voire davantage. En pleine terre, son feuillage persistant gagne à être protégé par un tapis de feuille qui la recouvre complètement. En potée, la plante passe l’hiver placée en serre froide ou sous châssis froid avec succès. Mais de toute façon, étant une vivace de vie brève, Lysimachia congestiflora demande à être renouvelée régulièrement par division, bouturage, ou semis.

Multiplier la lysimaque à fleurs compactes

Lysimachia congestiflora se multiplie facilement, que ce soit par semis, par boutures, ou par divisions :

  • Les divisions se fond de préférence au printemps.

  • Les semis sont faits à partir de graines matures récoltées sur la plante. Elles sont semées au printemps, à la chaleur et à la lumière, dans un sol gardé humide.

  • Les boutures sont prélevées au printemps, alors que la plante a déjà repris sa croissance, ou en fin d’été : des tiges longues de 10 à 15 cm où on ne laisse que quelques feuilles au bout. Les boutures sont enterrées aux 2/3 dans un mélange sablonneux et humide, elles produisent rapidement de nouvelles racines.

Espèces et variétés de Lysimachia

Le genre comprend environ 150 espèces
Lysimachia nummularia, l’herbe aux écus
Lysimachia clethroïdes, aux fleurs blanches
Lysimachia vulgaris, la lysimaque commune
Lysimachia congestiflora 'Outback Sunset' panaché de jaune
Lysimachia congestiflora 'Persian Chocolate' aux feuilles couleur chocolat
Lysimachia congestiflora ‘Walkabout Sunset’, autre feuillage panaché

Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire