Pigamon de Delavay

Thalictrum delavayi ‘Splendide’ est un hybride entre Thalictrum delavayi et Thalictrum elegans

Botanique

Nom latin  : Thalictrum delavayi
Synonyme  : Thalictrum dipterocarpum
Famille  : Renonculacées
Origine  : Chine
Période de floraison : juillet, août
Couleur des fleurs  : mauve
Type de plante : plante ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 90 cm à 120 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -24°C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : riche, limoneux à tendance calcaire
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement alcalin
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif, fleurs coupées
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : semis, division
Maladies et ravageurs : parfois l'oïdium, attention aux limaces au démarrage de la végétation

Thalictrum delavayi, le pigamon de Delavay, est une plante vivace appartenant à la famille des Renonculacées. Thalictrum delavayi est originaire de l’ouest de la Chine, où il croît dans les zones fraiches semi-ouvertes.

Les pigamons sont cultivés au jardin d’ornement pour apporter de la légèreté aux massifs. Proche des Ancolies, le pigamon de Delavay est particulièrement attractif avec son feuillage découpé et son nuage de fleurettes. La forme naturelle est belle, les variétés, dont certaines toutes récentes, sont exceptionnelles !

Description du pigamon de Delavay

Thalictrum delavayi est une plante vivace à base rhizomateuse souterraine. Les rhizomes développent, assez tardivement au printemps, de vigoureuses tiges érigées, souvent teintées de pourpre, hautes de 90 à 120, voire 150 cm dans les sols les plus riches. Les feuilles vert bleuté sont découpées en folioles arrondis et plats, elles rappellent la capillaire, cette fougère fine et délicate. Les fleurs s’épanouissent en haut des tiges de juillet à aout, les tiges florales minces et très ramifiées portent une multitude de petite fleurs d’environ 2 cm, sans pétales mais formé de 4 ou 5 sépales ronds et mauves entourant de longues étamines jaunes. Les fleurs sont fécondées par les insectes et produisent de petites graines plates, qui se ressèment parfois spontanément.

Quelques variétés de Thalictrum delavayi

Thalictrum delavayi ‘Splendide’ est un hybride entre Thalictrum delavayi et Thalictrum elegans. Cet hybride naturel vigoureux de pigamon, du fait de sa stérilité, produit de très nombreuses fleurs mauves qui durent plus longtemps que l’espèce type.

Thalictrum delavayi ‘Spendide White’, une obtention récente, est le même hybride que précédemment, version blanche. Le nuage floconneux blanc pur est du plus bel effet.

Thalictrum delavayi ‘Hewitts’s Double’ est magnifique avec sa nuée de rosettes miniatures, rondes et doubles.

Cultiver le pigamon de Delavay

Thalictrum delavayi aime une situation mi- ombre à ombre légère. Il apprécie un sol de moyennement acide à légèrement basique, riche en matière organique, de normal à frais, mais drainant. Il est installé en pleine terre en septembre-octobre, ou en avril-mai, avec un apport de compost bien riche, mélangé à la terre. Le pigamon de Delavay devient assez haut, soit il est installé en situation protégée des vents violents, soit ses tiges seront soutenues par des tuteurs.

Le pigamon de Delavay a besoin d’environ deux années pour s’acclimater dans le jardin et prendre toute sa mesure. Ces plantes ne vivent pas forcément très longtemps, c’est pourquoi il faut les multiplier régulièrement pour ne pas les perdre, par division pour les variétés ou par semis pour la forme naturelle.

Thalictrum delavayi disparait en hiver et ne réapparait que tardivement au printemps. Ses nouvelles poussent sont très fines et peu voyantes : il vaut mieux bien marquer leurs emplacements pour ne pas les détruire par inadvertance.

Avec des arrosages réguliers et de l’engrais, le pigamon se maintient facilement en pot.

Multiplier le pigamon de Delavay

Semis. Une partie des graines germent en moins de 3 mois à 20°C. Mais un passage au froid, soit dans le bac du réfrigérateur pendant 2 semaines, soit en les semant début février sous châssis froid peut donner de meilleurs résultats.

La division est le seul moyen de reproduire les variétés. Elle se fait en mars-avril, mais la reprise est longue, et demande des arrosages suivis. Le mieux est de prélever un morceau de rhizome en périphérie d’une grosse plante, tranché à la vertical à l’aide d’un bèche, sans perturber si possible les racines du reste du pigamon en place.

Espèces et variétés de Thalictrum

le genre comprend 300 espèces
Thalictrum rocheburianum, très grand et en sol humide
Thalictrum aquilegifolium, le pigamon à feuilles d’ancolie
Thalictrum koreanum, une espèce miniature
Thalictrum speciosissimum, aux fleurs jaunes

Thalictrum delavayi 'Hewitt's Double', aux fleurs doubles
Thalictrum delavayi ‘Splendide’, très florifère
Thalictrum delavayi ‘Splendide White’, forme blanche

Nos fiches
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire