Thuya d'Occident, Thuya du Canada, Cèdre blanc

Thuja occidentalis 'Aurea Nana', une variété naine du thuya d'occident

Botanique

Nom latin  : Thuja occidentalis
Famille  : Cupressacées
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : mars à avril
Couleur des fleurs  : cônes bruns
Type de plante : conifère
Type de végétation : arborée
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 15 à 30 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -25 °C
Exposition  : soleil, mi-ombre lorsqu'il est jeune
Type de sol : tolérant, argileux, limoneux
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : arbre isolé, haie
Plantation, rempotage : mi-septembre à mi-novembre
Méthode de multiplication : semis, marcotte, bouture

Thuja occidentalis, le thuya d’occident, est un conifère persistant appartenant à la famille des Cupressacées. Cet arbre est originaire de l’est de l’Amérique. Bien qu’il ne soit plus conseillé pour faire les haies, le thuya d’occident peut faire de sympathiques arbres ou arbrisseaux paysagers, disponibles en cultivars nains ou compacts. Il est parfaitement adapté aux régions avec des hivers rudes.

Description du thuya du Canada

Thuja occidentalis est de forme conique, haut d’environ 15 m pour 3 à 5 m de large. Il montre une écorce vieillie plutôt décorative, grise et rougeâtre. Ses feuilles sont des écailles appliquées contre les tiges. Les rameaux sont aplatis et très ramifiés, formant un feuillage complètement opaque. Le thuya d’occident est vert clair à vert sombre, avec une tendance au jaunissement en hiver (un défaut souvent corrigé chez les cultivars).

Le feuillage contient une huile essentielle et est aromatique. Écrasé, il dégage une odeur agréable, faisant penser à la pomme.

Les petits cônes d’environ 1 cm sont verts puis brunissent à maturité. Ils ne sont pas très visibles sauf lorsqu’ils sont très nombreux et alourdissent les branches.

Le cèdre blanc peut vivre 200 à 300 ans dans sa contrée d’origine, mais est de bien plus courte durée en Europe.

Il existe environ 150 cultivars horticoles, en voici quelques-uns :

Les formes naines

  • Thuja occidentalis 'Boule de bowling' ou 'Bobozam' est une très jolie boule qui se limite à 90 cm en tous sens avec un feuillage parfaitement rangé, sans l’aide d’aucune taille.
  • Thuja occidentalis 'Hetz Midget' est une autre forme naine et ronde plus ancienne, d’aspect plus mousseuse. 90 cm maximum.
  • Thuja occidentalis 'Little Gem', est encore un nain de 90 cm au plus, qui prend des couleurs bronze en hiver.

Les formes colorées

  • Thuya occidentalis 'Yellow Ribbon', est haut de 4 à 7 m et doré.
  • Thuja occidentalis 'Lutea' ou 'George Peabody' est de haute taille et très jaune. Il existe un « Lutea Nana ».
  • Thuja occidentalis 'Sherwood Frost', est bigarré. Ses jeunes pousses sont de couleur crème. Il est rare et de croissance lente.
  • Thuja occidentalis 'Holmstrup', est très compact (– de 2 m) et vert clair.

Les formes hautes et bien vertes

  • Les thuyas 'Technie' et 'Wintergreen' sont considérés comme étant particulièrement robustes et résistants au grand froid.
  • Thuja occidentalis 'Emerald' (émeraude), est le plus populaire des verts, mieux résistant à la chaleur. Haut de 5 à 7 m et très étroit.

Comment planter le thuya du Canada ?

Le thuya du Canada est adapté au climat tempéré froid. Il apprécie les atmosphères humides, les pluies régulières, et se montre rustique jusqu’à -40 °C. Il peut être sensible à la chaleur estivale. Il est capable de croitre en sol lourd, presque humide, de type limoneux ou argileux.

Il se montre cependant relativement tolérant, sur la nature du sol qu’il supporte d’acide à très basique, dans la mesure où il ne se dessèche pas. Il a besoin d’une exposition ensoleillée à mi-ombre.

Il est planté de préférence de mi-octobre à mars, ou plus tard à partir d’arbre en pot, mais avec des arrosages très suivi. Son acclimatation passe par de copieux arrosages la première année de plantation, voire la deuxième. Il ne faut pas oublier d’arroser aussi entre les gelées d’hiver qui ont un effet très desséchant.

Le thuya du Canada supporte bien la taille, tant que celle-ci est superficielle. Il ne repousse pas à partir du vieux bois.

Utiliser le thuya d’occident

Aujourd’hui, on déconseille d’utiliser le thuya d’occident en haie, mais c’est un beau conifère paysager, de croissance modérée.

Il contient une huile essentielle, utilisée en pharmacopée, mais toxique en usage interne. Comme toujours, l’aspect médicinal de la plante est à contrebalancer avec sa toxicité. On peut toutefois utiliser ses rameaux odorants pour désodoriser la maison, le linge. L’odeur est agréable et il a un effet insectifuge.

Comment multiplier le thuya d’occident ?

Les boutures sont aisées, mais longues à s’enraciner (plusieurs mois) : boutures d’été de bois mi-mûr à l’étouffée, ou boutures de bois lignifié, à talon de novembre.

Espèces et variétés de Thuja

6 espèces dans ce genre

  • Thuja plicata, le thuya géant
  • Thuja orientalis, le thuya d’orient

De nombreux cultivars variant par la forme, la couleur, ou la taille

Nos fiches
Lire aussi
Tailler le thuya Tailler le thuya

Arbuste persistant, le thuya a longtemps été le chouchou des jardiniers désireux de former des haies denses et durables. Sa croissance rapide implique une taille régulière et des gestes précis....

Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Le Domaine Joly-De Lotbinière (Québec, Canada) Le Domaine Joly-De Lotbinière (Québec, Canada)

Situé à Sainte-Croix en la province de Québec au Canada, le Domaine Joly-De Lotbinière est un immense parc-jardin romantique aménagé à partir du milieu du XIXe siècle par la famille seigneuriale de...

Le mur végétal par Patrick BLANC Le mur végétal par Patrick BLANC

Véritable fresque vivante, le mur végétal imaginé par Patrick BLANC est basé sur une nouvelle technique de culture qui permet de végétaliser n'importe quelle surface verticale en s'affranchissant...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Bruno (Bassin lémanique Suisse)
    Le thuya est il toxique pour les équidés ??
    Répondre à Bruno
    Le 09/01/2018 à 15:10