A LA UNE »
Histoires de Frêne

Cyprès ou thuya ?

Arbres de haies, thuya et cyprès se partagent la vedette depuis des décennies dans les jardins. Brise-vent, brise-vue, ces haies de conifères sont très appréciées par les jardiniers pour leur feuillage épais et persistant en hiver. Mais quelle est vraiment la différence entre thuya et cyprès ?

Cyprès ou thuya ?
Cyprès ou thuya ?

Une étrange ressemblance

Difficile de faire la différence entre une haie de thuya ou de cyprès !

Petite parenthèse, le Cyprès de Lawson (Chamaecyparis lawsoniana) n'est pas un vrai cyprès (Cupressus) au sens botanique du terme, alors que le cyprès de Leyland (Cupressocyparis x leylandii), est un hybride naturel entre le cyprès de Lambert (Cupressus macrocarpa), et le cyprès de Nootka (Cupressus nootkatensis).

Thuyas et faux cyprès sont des conifères, très semblables d'aspects qui partagent certaines caractéristiques :

  • un feuillage vert (excepté les cultivars en vogue, dorés ou bleus) persistant composé d'écailles aplaties ;

  • un port élancé, conique à pyramidal les premières années ;

  • ils assurent des haies compactes, denses idéales en brise-vue et brise-vent tout au long de l'année ;

  • ils supportent bien la taille ;

  • ils doivent être taillés une à trois fois par an, lorsqu'ils sont conduits en haies pour les contenir.

Des différences discrètes

Il existe quelques manières de différencier les thuyas des faux cyprès et des cyprès utilisés pour créer des haies :

  • les thuyas présentent des rameaux légèrement plus larges et un peu moins denses que les faux cyprès ;

  • les faux cyprès ont une pousse beaucoup plus rapide (jusqu'à 70 cm à 1m/an pour le cyprès de Leyland) et paraissent plus fins dans leur jeune âge ;

  • plusieurs gestes de taille sont nécessaires pour contenir les faux cyprès chaque année ;

  • les faux cyprès sont un peu moins résistants au gel que les thuyas (-20°C tout de même !) ;

  • La forme des cônes est allongée sur les thuyas et arrondie sur les faux cyprès ;

  • Les écailles des vrais cyprès ne sont jamais aplaties mais plutôt spiralées ou en 3D ;

  • la flèche (cime de l'arbre) est plus fine sur le thuya ;

  • il existe des variétés de cyprès de Lawson très nombreuses, par exemple 'Stardust' au feuillage doré ou 'Pembury Blue' au feuillage bleuté.

Le thuya, la star des années 80

Durant des décennies, le thuya avait une place prépondérante dans la création de haies occultantes.

  • Thuja plicata, plus connu sous le nom de 'thuya géant', est très apprécié pour sa croissance moyenne (30 cm /an), ce qui limite les gestes de taille. Il a pour avantage de pousser en hauteur (jusqu'à 50 m) mais aussi en largeur, ce qui assure une haie bien fournie et dense.

  • Thuja occidentalis 'Brabant', ou 'thuya de Brabant', a ses adeptes puisqu'il est très résistant au froid (-25°C) et facile d'entretien. Sa pousse moyenne (30 cm/an), et sa couleur vert clair font l'unanimité d'autant qu'il ne pousse que jusqu'à 5 m de hauteur et se taille très facilement.

Malgré tous ces avantages, l'utilisation en haies du thuya est de plus en plus controversée, notamment à cause de sa sensibilité aux maladies cryptogamiques (Phytophthora cinnamomi, Didymascella thujina, Coryneum cardinale...). Ces maladies, fréquentes en sol lourd et humide, provoquent le brunissement du feuillage et sa chute. Dans le cas du Phytophthora, le thuya ne survivra pas.

Autre souci, un petit insecte parasite : le bupreste qui dévaste de nombreuses plantations depuis quelques années.

Dans les régions du Sud, le thuya peut être sensible à la sécheresse à moins d'installer un système d'arrosage automatique le temps que l'arbre produise vraiment son système racinaire. N'oublions pas que le manque d'eau constitue un facteur de stress, chose qui peut fragiliser l'arbre et le rendre bien plus sensible aux maladies et parasites.

Les cyprès, très tendance en haies

Comme nous l'avons vu, le thuya a peu à peu été remplacé par d'autres essences plus résistantes aux maladies et aux parasites. Les cyprès poussent très rapidement, sont bien rustiques et pour l'instant moins sensibles aux parasites et maladies.

Ils n'apprécient pas vraiment les terrains très calcaires et secs.

Disponibles en feuillages ornementaux (bleu, doré...), les cyprès de Lawson, plaisent aussi pour leur facilité de culture et de taille.

Du coté du Leyland, attention ! La pousse est tellement rapide que pour obtenir une haie régulière et garder un aspect dense, il sera nécessaire de tailler souvent (jusqu'à 3 fois par an) et de faire appel à un professionnel pour éviter la formation de trous disgracieux avec le temps.

Alors cyprès ou thuya ?

Tout n'est qu'une question de choix, mais avec ces conifères, vous n'obtiendrez que des haies monospécifiques, qui certes, attirent certains oiseaux mais resteront unicolores en toutes circonstances et demanderont un entretien très régulier (taille).

La tendance actuelle est aux haies variées, composées d'arbustes fleuris de diverses espèces pour échelonner les floraisons tout au long de l'année et favoriser la présence d'insectes pollinisateurs. Certains portent des baies qui attirent les oiseaux et les petits mammifères. La biodiversité est ainsi favorisée avec un meilleur équilibre dans votre jardin à la clé !

Lire aussi
Cyprès commun, Cyprès de Provence, Cyprès d'Italie, Cupressus sempervirens Cyprès commun, Cyprès de Provence, Cyprès d'Italie, Cupressus sempervirens

Le cyprès commun, ou cyprès d'Italie, est un cyprès que l'on rencontre un peu partout dans le pourtour du bassin méditerranéen et sur les collines d'Italie. Mais, même si vous[...]

Cyprès de Lambert, Cyprès de Monterey, Cyprès à gros fruits, Cupressus macrocarpa Cyprès de Lambert, Cyprès de Monterey, Cyprès à gros fruits, Cupressus macrocarpa

Cupressus macrocarpa, le cyprès de Monterey ou cyprès de Lambert, est un conifère persistant  qui appartient à la famille des Cupressacées. Sa population d'origine, près de Monterey en Californie,...

Thuya d'Occident, Thuya du Canada, Cèdre blanc, Thuja occidentalis Thuya d'Occident, Thuya du Canada, Cèdre blanc, Thuja occidentalis

Le thuya d'occident peut faire de sympathiques arbres ou arbrisseaux paysagers, disponibles en cultivars nains ou compacts.

Cyprès de l'Arizona, Cyprès bleu, Cyprès glabre, Cupressus arizonica Cyprès de l'Arizona, Cyprès bleu, Cyprès glabre, Cupressus arizonica

Le cyprès d'Arizona est un arbre ornemental introduit en Europe vers 1900, il est bien adapté aux régions tempérées chaudes et sèches. 

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jp17 (Saintonge)
    Qu'y a-t-il de plus laid que ces haies de résineux, toutes identiques, toutes monotones, toutes dépourvues de la moindre surprise ?
    Répondre à Jp17
    Le 30/09/2020 à 21:34
    LilaRosa (76 secteur de Fécamp)
    En effet, mais les haies laides sont celles qui ne sont pas entretenues. Un de mes voisins a une haie de thuyas haute et très finement taillée tous les ans au cordeau, c'est monotone, c'est vrai, mais bien entretenue, ça reste agréable et sobre. Tout est là ! Comme je voulais éviter de passer tout mon temps à tailler mes haies, j'ai planté il y a 8 ans quelques thuyas entrecoupés de variétés diverses: orangers du Mexique, seringats, weigelias, camélias... Je taille mes thuyas en pointe et fais en sorte qu'ils ne s'épaississent pas de trop. Je taille deux fois (mai et septembre) et c'est tout. Une haie libre accueille bien plus d'oiseaux et nécessite moins d'entretien.
    Répondre à LilaRosa
    Le 04/10/2020 à 10:51