Palmier trident

Palmier trident, Trithrinax campestris

Botanique

N. scientifique Trithrinax campestris
Synonymes Copernicia campestris, Chamaethrinax hookeriana
Origine Argentine, Uruguay
Floraison octobre
Fleurs jaune
Typepalmier
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur4 à 6 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique, -12°C
Exposition soleil
Solriche et drainant
Acidité autour de neutre
Humidité sec à frais
Utilisationconteneur, véranda, extérieur
Plantationprintemps
Multiplicationsemis
Palmier trident, Trithrinax campestris

Trithrinax campestris est un palmier de taille moyenne de la famille des Arécacées. Le palmier trident est originaire d’Amérique du sud, il est distribué dans les zones sèches et ouvertes, souvent près des cours d’eau au Brésil et en Uruguay.

Ce palmier est rare en culture, sans doute parce qu’il est de croissance lente, pourtant il montre une certaine rusticité et une capacité à croitre dans des climats moins chauds que la pluparts des autres palmiers.

Descriptions du palmier trident

Trithrinax campestris est un palmier aux multiples stipes, mais peut être parfois à tige unique. Il montre un stipe droit et régulier qui peut atteindre 4 à 6 m de hauteur au bout de longues années. Les feuilles, longues d’un mètre sur un sujet mature, sont palmées. Chaque segment se termine par une pointe acérée. Le limbe est vert bleuté, marqué par une couche tomenteuse blanchâtre sur la face supérieure. Le pétiole est épineux lui aussi. Le stipe est recouvert des restes filandreux des pétioles, ce qui forme un manchon épais et protecteur autour du stipe où les épines des pétioles restent piquantes. Trithrinax campestris montre une très belle silhouette, mais doit être installé en retrait du passage.

Trithrinax campestris est hermaphrodite et auto-fécond. Il fleurit tardivement en octobre. Les fleurs jaune vif sont en grappes denses, disposées tout autour du palmier sous la couronne de feuilles. Elles sont très agréablement parfumées.

Culture du palmier trident

Bien que de croissance lente, Trithrinax campestris est de culture facile. Le problème est juste qu’il lui faut des années avant de montrer sa belle nature : jeune, il est plutôt peu caractéristique. Le palmier trident demande une exposition ensoleillée à lumineuse, mais exige moins de chaleur que les autres espèces. Il est tolérant pour le sol si celui-ci est drainant et humifère. S’il est installé en pleine terre, il sera implanté au printemp, de préférence sur une butte et avec un mélange caillouteux pour les zones les plus pluvieuses en hiver. Rustique à -12°C, des expériences de sa culture ont réussi jusqu’en Bretagne, mais il lui faut être bien enraciné. Les premiers étés, il sera souvent et abondamment arrosé et, durant les premiers hivers, un voile d’hivernage le protègera.

Multiplier le Trithrinax campestris

Trithrinax campestris se multiplie par semis, ce qui demande beaucoup de patience. Les grosses graines mettent de 3 à 6 mois pour germer. Elles sont disposées dans un substrat riche et drainant, gardé humide et chaud. Lorsque la plante germe, elle finit par développer une unique longue feuille entière. Durant les premières années, comme pour la plupart des palmiers, la croissance est très lente, de l’ordre d’une feuille entière par année, puis à partir du moment où les feuilles sortent divisées, la croissance s’accélère : une feuille par mois en période de végétation. Vers les 5 à 6 années de culture, le jeune palmier montre des feuilles divisées et parfois l’ébauche de plusieurs rejets.

Mise en garde pour les gros sujets de Trithrinax campestris

On trouve parfois en vente de gros sujets de quelques mètres de hauteur, issus de milieux naturels. Il faut absolument éviter ce genre d’achat pour ne pas encourager ces pratiques destructrices. Combien de plants de palmier sont tués pour en rapporter un seul vivant jusqu’en Europe ? Outre leurs prix prohibitifs, ces palmiers arrachés à leur pampa sauvage seront très difficile à acclimater. De plus, cela peut ramener en Europe des parasites qui s’exportent clandestinement avec leur hôte.

Espèces et variétés de Trithrinax

Le genre comprend 3 espèces de palmier
Trithrinax acanthocoma au tronc épais

Lire aussi
Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Trachycarpus fortunei Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Trachycarpus fortunei

Palmier de Chanvre ou palmier de Chine, Trachycarpus fortunei est l'une des espèces de palmier les plus rustiques que l'on peut acclimater même sur la moitié nord de la France.[...]

Palmier de Formose, Palmier de Taiwan, Palmier à sucre nain, Arenga engleri Palmier de Formose, Palmier de Taiwan, Palmier à sucre nain, Arenga engleri

Arenga engleri, le palmier de Formose est un palmier de petite taille, appelé parfois palmier à sucre nain, en référence à Arenga pinnata, producteur de sucre roux. Il appartient à[...]

Palmier trièdre, Palmier triangle, Dypsis decaryi Palmier trièdre, Palmier triangle, Dypsis decaryi

Dypsis decaryi, le palmier trièdre ou palmier triangle est un palmier originaire de Madagascar, où il croît sur les pentes rocheuses et ensoleillées. Il appartient à la famille des Arécacées....

Aréca, Palmier d'arec, Palmier doré, Chrysalidocarpus lutescens Aréca, Palmier d'arec, Palmier doré, Chrysalidocarpus lutescens

Dypsis lutescens ou Chrysalidocarpus lutescens, appelé palmier doré, palmier d'Arec ou aréca, est un petit palmier tropical couramment cultivé. Il appartient à la famille des Arécacées et est...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Frederic montagne (Ardèche sud)
    J'ai acheté un jeune Trithrinax campestris, 3 stipes de 20cm, mais les feuilles sont vertes des deux côtés. Ça va changer ?
    Répondre à Frederic montagne
    Le 07/08/2015 à 15:12