Tarte au Roquefort

Tarte au Roquefort
Tarte au Roquefort

Nombre de personnes : 8 personnes

Liste des ingrédients

  • 1 pâte feuilletée
  • 150 g de roquefort
  • 100 g d'emmental râpé
  • 100 g de lardon ou bacon
  • 1 bouquet de persil haché
  • 3 cuillères à soupe de crème fraiche
  • 3 œufs
  • noix de muscade
  • sel & poivre

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Recette

Préchauffer le four th. 205°C.

Étaler la pâte feuilletée dans un moule à tarte, et piquer le fond avec une fourchette.

Dans un récipient, écraser le roquefort et ajouter tous les ingrédients.

Bien mélanger.

Déposer la préparation sur la pâte.

Cuire environ 20 à 30 minutes.

Conseils pour réussir la recette

Servir chaud avec un salade au noix ;o))

La petite et la grande histoire du Roquefort

Qui aime bien, protège bien

Le Roquefort est un fromage ancien légendaire, au lait cru de brebis. Consommé au Moyen-âge (première mention écrite en 1070), il a su très vite conquérir le cœur des amateurs de fromage, et il a également été vite compris que c'était une richesse locale d'intérêt national à protéger  : au XVe siècle les habitants du village éponyme obtiennent le monopole de l’affinage et la protection royale des caves. Au XVIIe siècle, les marchands de faux Roquefort tombent sous le coup d'un arrêté parlementaire de Toulouse. Au XVIIIe siècle, il entre dans la « Grande Encyclopédie » de Diderot en tant que Roi des fromages et, en 1925, il est le premier fromage protégé par l'administration française grâce à l' « Appellation d’Origine », l'ancêtre de l'AOC. La reconnaissance Européenne arrive en 1996, avec l'AOP.

La brebis rouge

Sur tous les roqueforts vous pourrez voir un logo représentant une brebis rouge. Il s'agit d'un label, d'une marque collective créée en 1930 par la Confédération des Producteurs de Lait de Brebis et des Industriels de Roquefort, qui garantit l’origine et la qualité du Roquefort et qui réglemente notamment la nourriture des brebis : du fourrage et des céréales en hiver, des pâturages le reste de l'année. C’est LA marque d’authenticité du Roquefort reconnue par les consommateurs dans le monde entier.

La légende de la naissance du Roquefort

Pour ce pilier de la gastronomie française, il fallait une histoire qui explique son origine qui soit à la hauteur de sa réputation : un jour, un berger abandonna son casse-croûte, un morceau de pain de seigle et un caillé de brebis déposés dans une grotte pour les garder au frais, pour suivre une belle inconnue qu'il ne pu jamais rattraper. À son retour, le caillé était marbré de vert tendre ; pris par la faim, il le goûtât et cria au miracle !

L'affinage en cave du Roquefort

Pour reproduire ce « miracle », les pains de Roquefort sont d'abord percés d'une quarantaine de trous puis placés dans les caves, dans un premier temps « nus » pour que se développe le Penicillium roqueforti, puis emballés, durant un minimum de trois mois.

Les caves sont installées dans un éboulis de roches (sur lequel est construit une partie du village) et ventilées par des failles naturelles que l'on appelle des fleurines.

Source : Confédération Générale de Roquefort

Merci Séverine

Lire aussi
Palmiers au Roquefort Palmiers au Roquefort

Pour un apéritif dinatoire, ou une entrée festive, optez pour les petits palmiers feuilletés au Roquefort. Riches en goût, ils sont simples et rapides à préparer, et apporteront une petite[...]

Rosbif au Roquefort Rosbif au Roquefort

Le mariage du rosbif, une viande tendre et goûteuse, et d'un fromage au caractère affirmé comme le Roquefort est forcément un mariage explosif en saveurs et fondant en bouche. Comble[...]

Gratin de Pommes de terre au Roquefort Gratin de Pommes de terre au Roquefort

Certes, les gratins de pommes de terre sont toujours biens appréciés par tous. Mais relevés par une sauce au Roquefort, on passe ici, sans nul doute, à un niveau supérieur ![...]

Tarte au Maroilles Tarte au Maroilles

Étaler la pâte feuilletée dans un moule à tarte. Piquer le fond avec une fourchette. Déposer le maroilles coupé en lamelles. Battre les oeufs en omelette, puis ajouter la crème fraiche, le...

Vos commentairesAjouter un commentaire