Vive l'ortie au potager

Autre bienfait de l'ortie : lors du repiquage, froissez une ou deux feuilles d'orties justes coupées au fond du trou et plantez votre légume. L'ortie froissée aidera la reprise et fortifiera la croissance.

Ce truc a été envoyé par Daniel (Charente Maritime)

Contre les mauvaises herbes au potager

Je découpe les vieux cartons d'emballage et je les étale entre les rangs de tomates. Je dissimule le carton par des tontes de gazon. Plus de mauvaises herbes, un sol longtemps humide et agréable à emprunter lors de la récolte.

Envoyé par Marie-ber

L'herbe tondue comme paillage au potager

Pour ceux qui "oublient" d'arroser leurs tomates, courgettes, potirons et autres gourmandes d'eau d'été, placer un paillis d'herbe tondue de 10cm, anti-dessèchement et anti-herbe garantit.

Envoyé par Stéphane Jouan

Contre les insectes au potager

Bonjour à tous. J'ai cinq enfants et lorsqu'ils étaient petits, nous les lavions dans un grand bain. Nous employons du savon doux pour leur peau. Après avoir fini le bain, en été, je récupérais cette eau avec laquelle j'arrosais le potager. Grâce à ce système, je faisais des économies d'eau et je chassais tous les insectes de mon potager ainsi que les limaces. J'ai même réussi à tenir les doryphores à l'écart de mes pommes de terre alors que mes voisins en avaient un très bel élevage! Je n'ai pas d'autre explication à ce résultat, n'ayant jamais employé de produits chimiques! Bonne chance à tous.

Envoyé par Michel

Supprimer la mousse de la pelouse

Pour faire disparaître la mousse verte dans la pelouse, il suffit de la saupoudrer de cendre de bois.

Envoyé par Sg

Récupération de l'eau de pluie pour le bassin

Il existe des kits qui permettent de dévier l'écoulement de la gouttière de la maison ou d'un bâtiment. Cette technique permet de brancher un tuyau qui fera s'écouler l'eau de pluie dans le bassin. Vous aurez toujours une eau claire et pure à moindre frais.

Envoyé par Philippe Lfr

Quelques gouttes de produit vaisselle contre les pucerons

Pour rapidement éliminer les pucerons sans produit chimique, pulvériser de l'eau a laquelle vous aurez ajouté quelque gouttes de produit vaisselle. C'est très efficace et économique !

Envoyé par Kevin Theodore

De l'ail pour protéger les fraisiers

Plantez de l'ail au milieu des pieds de fraisiers pour éviter les maladies.

Envoyé par Morjan (Nord)

Des planches et des pommes de terre contre les limaces

Voici une astuce pour se séparer des limaces : Je place des planches entre les routes de mon potager. Je place des rondelles de pomme de terre sous celles-ci. Les limaces sont attirées par l'odeur de la pomme de terre et la chaleur de ce refuge de fortune. Il ne me reste plus qu'à faire partager ce festin de limace à mes poules... Ecologique non ?

Envoyé par François

Protéger les tomates des maladies

Au dessus de mon carré de tomates j'installe une bâche transparente qui tient grâce à quatre tuteurs(ou plus). Ce qui rend malade les tomates s'avère être l'eau sur les feuilles qui ne sèchent pas dans notre région de l'est ou le soleil est peu généreux; Dans mon quartier , seules mes tomates n'étaient pas touchées par la pourriture grise.

Envoyé par Jeanne

Dévitaliser une souche

J'ai réussi à détruire la souche d'une glycine (30 cm à la base) en creusant des trous assez gros pour pouvoir y glisser une gousse d'ail dans chacun des trous et en recouvrant le tout d'un plastique, ceci afin d'éviter tous produits chimiques. Le résultat est spectaculaire, coupée en octobre 2007, il n'y a aucun rejet à ce jour (quand on connait la vivacité d'une glycine !!!) à essayer.

Envoyé par Karl

Arrosage continu

Un autre système pour l'arrosage continu: acheter un cuve plastique de 1 M3 sur palette ( 450 F), la mettre en haut du jardin ou sur quelques parpaings, la remplir et la relier à un tuyau micro perforé, a trois boudins, disposé au pied des légumes. La cuve se vide doucement, en plusieurs jours et en continu... sans électricité. A adapter en fonction des besoins.

Envoyé par Jeanyvescharles

Des cendres au pied des arbres fruitiers

Récupérer vos cendres de cheminées, tamisez-les et épandez-les aux pieds des arbres fruitiers ou au fond de vos trous de plantation. La cendre contient de la potasse qui est bénéfique aux fruits.

Envoyé par Jvc

Contre les aleurodes (mouches blanches)

Dans ma serre j'avais toujours beaucoup d' aleurodes et cette année j'ai planté des touffes de basilic et quelques plants d'œillets d'inde, plus de mouches blanches.

Envoyé par Paul Le Gac

Un piège à mouches et à guèpes

Pour attraper les mouches où les guêpes dans les arbres fruitiers afin que les fruits ne soient pas piqués puis dévorés, je récupère des bouteilles de bière de 25cl, je les remplie à moitié d'eau avec du sucre dilué et les suspend dans les arbres. L'odeur du sucre ainsi dilué va attirer les mouches et les guêpes qui vont rentrer par le goulot et ne trouverons plus la sortie pour finir noyer dans la solution .

Envoyé par Bernard D

De la craie contre les fourmis

Vous pouvez gratter un morceau de craie blanche et répandre cette poudre à l'endroit où les fournis ont l'habitude de passer car elles n'apprécient pas la craie.

Envoyé par Nialettac

Proposer votre truc
Lire aussi
Grande ortie, Urtica dioica, Ortie dioïque Grande ortie, Urtica dioica, Ortie dioïque

L'ortie dioïque est une plante répandue sur tous les continents, dans les régions tempérées. C'est une herbacée vigoureuse, vivace, qui pousse un peu partout, près des habitations, en bordure des[...]

Comment utiliser le purin d'ortie ? Comment utiliser le purin d'ortie ?

Comment utiliser le purin d'ortie ? Après une précédente vidéo sur sa préparation, Gérard BOURGES nous conseille sur son utilisation.

Le purin d'ortie Le purin d'ortie

Très utilisé au jardin biologique, le purin d'ortie possède de multiples vertus. Engrais puissant, anti-parasitaire efficace, il est très facile à élaborer et à utiliser, aussi n'hésitez pas à...

Comment faire son purin d'ortie ? Comment faire son purin d'ortie ?

Comment faire un purin d'ortie ? Gérard BOURGES nous montre comment procéder pour réaliser son propre purin.