10 conseils pour bien arroser

10 conseils pour bien arroser sans gaspiller !
10 conseils pour bien arroser sans gaspiller !

Les plantes sont composées à 90% d'eau. Pour vivre, elles puisent l'eau du sol grâce à leurs racines et cette dernière apporte les éléments nécessaires à la croissance. Comme nous, les plantes perdent de l'eau via la transpiration. Un apport continu en eau est donc indispensable à la vie des plantes.

Le stress hydrique (manque d'eau) a un impact direct sur la croissance de la plante, il provoque également le flétrissement et rend la plante plus sensible aux maladies.

En même temps, l'eau est une ressource précieuse que nous nous devons d'économiser, ce qui est possible en prenant des bonnes habitudes d'arrosage.

1) Préférez l'eau de pluie

L'eau de pluie a l'avantage d'être économique mais pas seulement. Elle est aussi à température ambiante et ne contient pas de chlore contrairement à l'eau de distribution.

Si vous arrosez avec l'eau du robinet, pensez à la laisser reposer quelques heures dans votre arrosoir afin qu'elle se réchauffe et laisser le chlore s'évaporer.

Pour la planète, vos plantes et votre portefeuille, pensez donc à récupérer l'eau de pluie via des bidons ou tout autre système adapté à votre jardin.

2) Arrosez le matin ou le soir

N'arrosez jamais en pleine journée lorsqu'il y a du soleil. En effet, la chaleur va favoriser l'évaporation (par le sol) et la transpiration (par les plantes) et votre eau sera alors gaspillée. La combinaison d'eau et de chaleur risque également de brûler vos plantes.

Arrosez de préférence le matin en mi-saison lorsque les nuits sont encore fraîches. Si vous arrosez le soir, les feuillages éventuellement mouillés n'auront pas le temps de sécher ce qui favorisera l'apparition de maladies (champignons, ...).

L'arrosage le soir est à favoriser en été lorsqu'il fait chaud, cela permet de refroidir la plante, de limiter la transpiration et les pertes par évaporation. La plante pourra de plus profiter de la nuit pour s'hydrater.

3) Enlevez la pomme de votre arrosoir

Il faut absolument éviter de mouiller les feuilles des plantes sensibles aux maladies comme les curcubitacées et les tomates.

Il ne faut donc pas arroser en pluie mais plutôt arroser aux pieds des plantes en utilisant le goulot de l'arrosoir (enlever la pomme).

Certains légumes aiment cependant l'arrosage en pluie comme les choux et les salades. Idem pour vos semis, un arrosage au goulot risquerait de les casser.

4) Suivez la météo

La pluie est l'arrosage naturel par excellence. Mais il ne pleut pas toujours assez...

N'arrosez pas si des précipitations sont prévues cette nuit et au contraire, arrosez suffisamment si votre sol est déjà sec et qu'on annonce beaucoup de soleil demain.

5) Vérifiez l'humidité de votre sol

Vous ne devez arroser que si le sol est sec en profondeur et pas seulement à la surface. Vous pouvez planter un piquet d'environ 30 cm dans le sol et s'il ressort sans terre collée dessus, c'est que votre sol est sec.

Une autre solution plus simple et technologique est d'utiliser PinParco. Il s'agit d'une petite sonde à planter dans votre sol qui vous informera en temps réel de son état d'humidité. Les données seront alors affichées sur votre smartphone et grâce aux prévisions météo, l'application vous indiquera également quel est le moment idéal pour arroser. 

6) Analysez votre sol

Le type de votre sol a un impact direct sur la manière dont vous allez devoir arroser. Les terres plutôt sableuses dites légères doivent être arrosées fréquemment et en petites quantités car elles ne retiennent pas bien l'eau et desséchent donc rapidement. Les terres argileuses dites lourdes gardent quant à elles mieux l'humidité et doivent donc être arrosées moins souvent et en plus grande quantité. Connaître sa terre par une analyse de sol est donc important sur ce point mais aussi pour planter la bonne plante au bon endroit.

7) Etudiez vos plantes

Chaque plante est différente et a ses propres besoins en eau. Vous devez au minimum connaître les grandes familles pour savoir si la plante que vous arrosez a besoin de plus ou moins d'eau.

Les cucurbitacées (courgettes, concombres, ...), salades, tomates et choux sont par exemples exigeants en eau tandis que les oignons, les pommes de terre et les asperges peuvent être arrosés avec parcimonie.

Pensez à "designer" votre potager pour regrouper les plantes en fonction de leur consommation en eau et d'ainsi faciliter votre tâche d'arrosage.

8) Arrosez moins souvent mais plus

De manière générale, il est préférable d'arroser moins souvent mais en plus grande quantité. Un arrosage quotidien est excessif, il favorise l'apparition des maladies et appauvrit le sol.

En arrosant moins souvent, vous allez forcer vos plantes à développer des racines en profondeur, elles dépendront moins de l'arrosage en surface et seront plus résistantes à la sécheresse.

Les semis sont par contre très sensibles et vous devez les arroser régulièrement en petite quantité pour toujours conserver un sol humide.

9) Binez

Un binage vaut deux arrosages! Evitez de laisser se former une croûte dure à la surface du sol sous vos plantes, l'eau y pénétrera moins facilement et s'évaporera plus vite. Pensez donc à ameublir le sol autour de la plante en binant.

10) Paillez

Pailler permet d'éviter que la température du sol augmente et limite donc l'évaporation. Vos plantes pourront ainsi mieux résister à la sécheresse.

Pour vos paillages, vous pouvez par exemple utiliser de la paille, du BRF, des paillettes de lin ou de chanvre. Les tontes de gazon que vous ferez d'abord sécher conviendront aussi mais elles se décomposent rapidement et peuvent créer un bon terrain de jeu pour limaces.

Le paillage permettra également de limiter les mauvaises herbes qui concurrencent vos plantes.

10 conseils pour bien arroser
Infographie - 10 conseils pour bien arroser
Lire aussi
Conseils pour un arrosage efficace Conseils pour un arrosage efficace

L'arrosage est nécessaire pendant la période estivale. Mais l'eau est une ressource désormais chère et rare, il convient donc qu'il soit économique et efficace. Quelques conseils pour économiser...

Conseils pour la plantation d'une haie libre Conseils pour la plantation d'une haie libre

La haie libre apporte une haie variée qui vous gratifiera de couleurs et de formes différentes tout au long de l'année. À quelle période planter une haie ? De mi-octobre à fin mars, vous pouvez...

Savoir bien arroser son potager Savoir bien arroser son potager

Tous les végétaux présents au potager n'ont pas les mêmes besoins en eau. Certains très gourmands nécessiteront des mesures bien particulières pour croître de façon optimale, d'autres se...

Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie

Les Acer palmatum ont tant d'attrait et de charme que nous cédons au coup de coeur et c'est bien légitime; mais voilà que la petite merveille va mal, tout le haut dépérit. La déception est énorme,...

Vos commentairesAjouter un commentaire