La paille au jardin

Paille dans les planches du potager
Paille dans les planches du potager

Matériau facile à se procurer, la paille peut faire des merveilles au jardin. Protectrice, elle constitue aussi une base à certaines cultures. Voyons comment l'utiliser.

Une protection contre le froid

Dans les régions où la neige et le gel sévissent, la paille forme une couverture de choix pour protéger les plantes, notamment les vivaces un peu fragiles qui resteront en place d'une année sur l'autre. Un épais paillage du sol pourra alors les aider à passer l'hiver. De même pour les arbustes ou les palmiers dont les troncs pourront être entourés d'un grillage circulaire rempli de paille pour former un manteau protecteur.

La paille au potager

La paille est utilisée au potager pour pailler le pied des plantes sensibles à la pourriture. Les feuilles et les fruits ne seront ainsi pas au contact avec le sol. En cas de pluie, les végétaux ne seront pas souillés par la terre. Cette technique est notamment utilisée pour la culture des fraisiers, des courgettes, des melons ou des concombres. La paille, plus dure et plus piquante que le foin constitue aussi une bonne barrière contre les limaces et les escargots qui auront du mal à progresser dessus. Sans oublier qu'un sol couvert d'une bonne épaisseur de paille aura moins besoin d'être arrosé, car ainsi protégé des rayons solaires, l'évaporation sera moindre. Moins de sarclages et de binages en perspective, car les herbes indésirables ne pourront plus pousser !

La paille peut aussi être appréciée dans certaines techniques de culture, notamment dans la culture dite 'sans travail du sol' qui consiste à placer directement un lit de paille, de BRF ou de compost sur un sol non préparé et de planter directement sur celui-ci.

La paille intervient aussi dans la culture de la pomme de terre, qui pourra quant à elle, être effectuée sous paillis. Les plants de pommes de terre sont directement placés sur un sol ameubli, sans avoir besoin de les enterrer, ils seront alors couverts d'une couche de paille de plus en plus épaisse avec le temps. Cela évitera le buttage fastidieux des pieds mais aussi le désherbage toujours contraignant. Cette technique bloque aussi la nymphose du doryphore qui a du mal à accéder au sol pour se transformer en adulte.

La culture sur botte de paille

Très pratiquée aux États-Unis, la culture sur bottes de paille n'est pas encore courante chez nous. Il s'agit d'utiliser des bottes de paille comme support de culture hors sol. Celle-ci seront humidifiées pendant une semaine puis amendées d'engrais azotés. Les semis s'effectuent sur lit de compost alors que les plantations se font directement dans une poche de terreau ménagée à même la paille. Cette technique donne de très bon résultats sur la majorité des plantes potagères excepté les légumes racines.

Lire aussi
La sécheresse et le jardin La sécheresse et le jardin

Les pays du Sud sont plus coutumiers des périodes de sécheresse, ceux du Nord un peu moins excepté durant l'été où le manque d'eau peut s’avérer problématique dans les jardins et au potager....

Préparation du jardin pour les vacances Préparation du jardin pour les vacances

Le temps des vacances tant attendu est enfin arrivé ! Voici quelques petits conseils pour retrouver un jardin digne de ce nom à votre retour. Un peu d'entretien Quelques gestes simples au jardin...

La rentrée au jardin La rentrée au jardin

Au retour de vacances, des surprises attendent le jardinier. Exubérance de la végétation après un mois chaud et pluvieux ou au contraire spectacle de désolation provoqué par la sécheresse et la...

Le jardin pour fainéant Le jardin pour fainéant

Pourquoi seuls les courageux devraient avoir un jardin ? Nonchalants, fainéants, procrastinateurs peuvent aussi espérer que la terre soit généreuse avec eux et ce, avec un minimum d'efforts ! Les...

Vos commentairesAjouter un commentaire