Les oiseaux aquatiques du bassin

Les oiseaux aquatiques du bassin
Les oiseaux aquatiques du bassin

L'accueil d'oiseaux aquatiques, qu'ils soient sauvages ou domestiques,  nécessite une préparation préalable du bassin. Quelques petits aménagements simples s'imposent pour faciliter la cohabitation et maintenir la biodiversité.

Lorsque l'on crée un bassin d'ornement ou de baignade au jardin, le premier réflexe est de ménager un espace « idéal » pour les poissons sans forcément se soucier des oiseaux.

C'est un tord car à l'évidence, même si l'implantation d'oiseaux aquatiques domestiques n'est pas de mise, le bassin va attirer irrémédiablement des oiseaux sauvages.

En effet, un point d'eau est souvent le lieu où convergent de nombreux oiseaux comme les oies, les bernaches, les canards, les hérons et autres cygnes.  Ils y trouvent de quoi boire, mais aussi de quoi se baigner et de quoi manger.

Pour éviter que ces oiseaux déséquilibrent le biotope, quelques petits aménagements s'imposent. Ainsi, en installant du grillage au dessus des eaux peu profondes des rives, on ménage des endroits abrités pour les têtards. Sans cette précaution, les futures grenouilles n'ont aucune chance d'échapper à la voracité des oiseaux de passage.

Si le bassin est souvent exposé aux oiseaux aquatiques, il est également recommandé de couvrir le sol des rives de galets ou d'un tapis plastique. Cette protection du sol dans les eaux peu profondes évitera la formation de vase. Lorsqu'un canard se présentera, il n'aura pas la tentation de fouiller le sol pour se nourrir ce qui évitera que l'eau ne soit souillée par la vase en suspension. 

En cas de forte fréquentation des oiseaux sauvages, il est également plus que recommandé de choisir des espèces de poissons de grandes tailles afin d'éviter qu'ils ne finissent en repas appétissant pour les oiseaux. Dans le cas où le bassin est destiné à recevoir des oiseaux d'ornement domestiques, les mêmes aménagements sont évidemment à prévoir. Il convient également d'ajouter une protection grillagée autour du bassin pour éviter que les pensionnaires se sauvent mais aussi pour éviter que les prédateurs dont le renard viennent faire leur marché.

Le choix des variétés d'oiseaux d'ornement est immense. 160 espèces de canards sont domestiquées parmi lesquelles l'on trouvent les canards mandarins, les canards souchets, les canards tadornes, les canards siffleurs, les pilets, les carolins. A ces espèces s'ajoutent des oiseaux comme les sarcelles, les oies, les bernaches domestiques...

Tous ces oiseaux domestiques ne nécessitent que peu d'entretien. Selon les cas, un apport de nourriture sera nécessaire notamment si le bassin est de petite taille. Le vermifugeage deux fois par an permet de préserver la bonne forme les pensionnaires et de garder une eau saine.

Lire aussi
Les poissons de bassin Les poissons de bassin

Si l'installation de poissons dans un bassin demande quelques précautions minimums, dans la pratique la réussite est très souvent au bout du chemin ! Quelques conseils pour un bassin plein de vie !...

Le poisson rouge, un classique du bassin Le poisson rouge, un classique du bassin

Le poisson rouge est un grand classique des bassins extérieurs. De la famille de la carpe, ce poisson est facile à vivre dans les régions tempérées puisqu'il supporte des écarts de températures...

Les insectes du bassin, nécessaires à son équilibre Les insectes du bassin, nécessaires à son équilibre

La réussite d'un bassin au jardin repose sur la mise en place d'un écosystème complexe où les insectes tiennent une place importante puisqu'ils sont bien malgré eux, un véritable « garde-manger »...

La grenouille verte, une attraction autour du bassin La grenouille verte, une attraction autour du bassin

La grenouille verte ou grenouille comestibles (Rana esculenta) est un amphibien qui résulte de l'hybridation entre la Grenouille de Lessona (Rana lessonae) et la Grenouille rieuse (Rana...

Vos commentairesAjouter un commentaire