Février au bassin

Février au bassin
Février au bassin

Le jardinier n'a pas beaucoup de travail au bassin en février, il peut alors se consacrer au semis de graines de nénuphars, à la vérification de l'état des plantes aquatiques hivernées et à leur multiplication. Division de touffes, fragmentation de bulbes, bouturage de racines permettront d'obtenir de nombreuses nouvelles plantes pour orner votre bassin au printemps !

Admirez

Entretenez

  • Continuez à retirer les feuilles mortes des nymphéas pour qu'elle ne pourrissent pas dans l'eau.

  • Profitez des belles journées pour nettoyer les ornements du bassin ; les éléments en bois pourront ainsi être poncés et repeints, et les diverses statues débarrassées de leurs mousses et lichens à l'aide d'une brosse.

  • Vérifiez tous les systèmes de protection contre le froid car le temps est encore très instable en cette saison.

  • Assurez-vous du bon état de santé des plantes hivernées à l'abri ; rajoutez de l'eau si nécessaire et taillez toutes les parties brunies pour stimuler le départ de la végétation qui ne devrait plus trop tarder.

  • Retirez les mauvaises herbes sur les bords du bassin, cette opération est facilitée après un épisode de gel.

Multipliez

  • Continuez les semis de graines de nénuphar et commencez à semer sur couche chaude ou dans une mini-serre chauffée, les graines de Lotus stratifiées le mois précédent si elles ont émis un germe.

  • Commencez à rempoter et diviser les plantes aquatiques hivernées. Installez les fragments de tubercules dans des pots individuels contenant le mélange adéquat pour chaque espèces et installez-les en pleine lumière à l'abri du gel.

Nourrissez

  • Les températures ne devraient pas être encore assez chaudes pour envisager le nourrissage des poissons rouges et carpes koï, cependant dans les régions du Sud, si une activité est constatée, vous pouvez commencer à les alimenter progressivement en ajoutant des vitamines aux préparations de base.

Protégez

  • Continuez à vérifier que bulleurs et aérateurs soient en bon état pour protéger votre bassin de l'impact du gel et éviter les fissurations, le temps se réchauffe progressivement au cours du mois, mais de fortes gelées sont encore à craindre.

  • Dans les régions où le gel sévit fortement, continuez à verser une bassine d'eau chaude dans un recoin du bassin tous les jours pour créer des poches d'air sans faire de bruit ni occasionner de vibrations néfastes pour les poissons.

Surveillez

  • L'hiver fragilise les poissons, les parasites et bactéries survivent même en eau froide et les variations de températures peuvent induire leur réveil. Profitez des belles journées pour vérifier l'état de santé des poissons et pour isoler et soigner ceux qui seraient atteints de pathologies.

  • Certains batraciens comme les grenouilles ou les crapauds vont rejoindre le bassin ou la mare pour s'y reproduire et déposer leurs pontes. Protégez les ?ufs et remettez à plus tard votre grand nettoyage de printemps si tel était votre intention.

Lire aussi
Février à la ruche Février à la ruche

Une attention toute particulière doit être portée à la ruche en février, qui sous le froid qui sévit encore doit lutter pour la survie de l'essaim en maintenant une bonne température tout en...

Février au potager Février au potager

En février, il est temps de préparer le sol du potager à recevoir les futures plantations. Ajouts d'amendements organiques, fauchage des engrais verts, complément de paillage : la terre doit être...

Février au jardin fruitier Février au jardin fruitier

C'est le dernier moment pour appliquer les produits de traitement bio sur les arbres fruitiers afin de ne pas nuire aux insectes pollinisateurs lors du débourrement, mais aussi pour planter les...

Février au jardin d'intérieur Février au jardin d'intérieur

Attention aux courants d'air au jardin d'intérieur en février ! Certes, le soleil commence à pointer le bout de ses rayons, mais l'amplitude thermique entre l'extérieur et l'intérieur est encore...

Vos commentairesAjouter un commentaire