Le bouturage des géraniums

Le bouturage des géraniums
Le bouturage des géraniums

Vous êtes éblouis par une variété de géraniums présente chez un de vos amis ou voisins, vous désirez multiplier le vôtres ! L'été est la meilleure saison pour le bouturage. Lancez-vous, c'est facile !

Le bon moment

En été les températures chaudes assureront un bon enracinement à vos boutures, c'est donc la bonne saison pour multiplier vos géraniums et pélargoniums. Procédez au bouturage de préférence le matin sur un sujet sain, ne présentant ni tâches ni parasites car il serait alors fragilisé.

Les bons outils

Munissez-vous d'un sécateur dont les lames auront été préalablement désinfectées, de petits pots en tourbe qui auront le mérite de pouvoir être installés directement en pleine terre ensuite ou d'une terrine. Choisissez un mélange « spécial semis ou bouture » du commerce. Vous pourrez aussi bien le confectionner vous-même en mélangeant 1/3 de bon terreau, 1/3 de tourbe et 1/3 de sable de rivière.

Si vous voulez multiplier vos chances de réussite, il est possible d'utiliser de l'hormone de bouturage disponible en poudre.

Comment procéder ?

  • Prélevez une extrémité d'une quinzaine de centimètres de longueur en la coupant net à l'aide du sécateur ;

  • ôtez les feuilles basales pour ne laisser que les deux ou trois feuilles de la partie supérieure afin de limiter l'évaporation et coupez les boutons floraux si la bouture en présente pour éviter l'épuisement de la plante ;

  • préparez vos pots ou votre terrine en les remplissant du mélange préconisé ci-dessus ;

  • tassez bien le mélange dans le contenant ;

  • arrosez copieusement et laissez l'eau en excès s'évacuer ;

  • à l'aide d'un gros crayon ou avec le doigt faites un trou dans le substrat. Celui-ci recevra la bouture ;

  • badigeonnez de poudre d'hormone la base de la bouture (sur environ 2 cm) ;

  • placez la bouture ainsi préparée dans le trou ;

  • rebouchez délicatement autour de la tige et tassez ;

  • arrosez à nouveau pour éliminer les bulles d'air.

Et ensuite ?

Gardez vos boutures dans un endroit ombragé et arrosez-les souvent pour maintenir une bonne humidité du mélange sans qu'il soit pour autant détrempé. N'utilisez surtout pas d'engrais pendant cette étape.

Dès les premiers signes de reprise qui seront marqués par l'apparition de nouvelles feuilles, vous pourrez repiquer vos boutures dans des pots plus grands contenant un bon terreau du commerce. Vous les garderez dans un endroit abrité tout l'hiver pour les introduire au printemps suivant à leur emplacement définitif.

Lire aussi
L'hivernage des géraniums des balcons L'hivernage des géraniums des balcons

Les pélargoniums de nos balcons souvent nommés à tort géraniums, réclament des soins bien particuliers si vous désirez avoir la chance de les voir refleurir dès le printemps suivant. Très peu...

Bien soigner les géraniums Bien soigner les géraniums

Les géraniums sont les rois des balcons. Voyons comment apporter tous les soins nécessaires à leur santé. Pour soigner ces plantes, commençons par faire une distinction importante : dans le langage...

Le bouturage du lis Le bouturage du lis

Les fleurs de lys font partie des splendeurs de la nature. Blanc pur, moucheté de rose ou carrément rouge franc, le lys ne laisse personne indifférent ! Bien qu'assez originale, sa multiplication...

Le bouturage Le bouturage

Le bouturage consiste à multiplier vos plantes en replantant dans certaines conditions un fragment de celles-ci. Le fragment a prélever varie en fonction des espèces, de même pour la période de...

Vos commentairesAjouter un commentaire