Le bouturage des orchidées à pseudo-bulbes

Pseudo-bulbes de Zygopetalum
Pseudo-bulbes de Zygopetalum

Certaines espèces d'orchidées possèdent un article renflé à la base de leurs tiges, nommé « pseudo-bulbe ». Servant de réserve en eau et en nutriments, ce segment de tige pourra être utilisé pour reproduire vos plantes. Voyons comment procéder...

Quelles sont les espèces d'orchidées concernées par cette méthode de multiplication ?

Toutes les orchidées possédant des pseudo-bulbes sont concernées par ce mode de multiplication végétative. Nous citerons ici les plus communes qu'il est aisé de se procurer en jardineries :

Quand peux-on procéder au bouturage des pseudo-bulbes ?

L'orchidée sur laquelle le pseudo-bulbe sera prélevé devra être bien développée et posséder plusieurs tiges bien vigoureuses. Vous pouvez profiter du rempotage annuel pour multiplier vos orchidées. Le moment idéal se situe à la fin de la période de repos, juste avant le redémarrage de la végétation. Choisissez un pseudo-bulbe dont les feuilles ont jauni puis sont tombées. Il paraît bien ridé et fait grise mine, mais il sera bientôt capable de se régénérer et d’émettre une ou plusieurs plantules.

Comment procéder ?

Il vous suffit de récupérer quelques pseudo-bulbes de votre potée d'orchidées. Choisissez de préférence ceux qui semblent desséchés et qui ont déjà perdus leurs feuilles.

  • Démêlez les racines en prenant soin de ne pas abîmer celles qui sont saines.

  • Coupez les racines ramollies noircie ou blessées et sectionnez le rhizome choisi à l'aide d'un greffoir ou d'un couteau bien aiguisé. Ces outils auront été préalablement désinfectés.

  • Débarrassez le pseudo-bulbe des éventuelles feuilles encore accrochées. A la base du renflement se trouve un bourgeon végétatif qui va se développer grâce à ses réserves.

  • Préparez un pot rempli de sphaigne ou de sable de rivière humide et placez le pseudo-bulbe en l'enfonçant à peine dans ce substrat de façon à ce qu'il se maintienne vertical. Une chaleur de fond étant souhaitable, vous pouvez installer la bouture sur un grande coupelle remplie de billes d'argile humides directement sur une tablette de radiateur à un emplacement lumineux.

  • Maintenez alors la chaleur entre 20 et 22° C et vérifiez souvent le substrat pour qu'il reste humide mais jamais détrempé au risque de compromettre l'opération. Une nouvelle pousse devrait apparaître dans un délai de trois semaines à un mois. Dans le cas où vous ne pourriez pas effectuer l'opération avec une chaleur de fond, une autre technique consiste à enfermer le pot dans un sac en plastique translucide maintenu par un élastique et à le placer dans un lieu ombragé mais lumineux de la maison ou mieux encore, de la serre.

  • Une fois les plantules bien développées, vous pourrez les rempoter dans un terreau « spécial orchidées » et les cultivées comme des plantes adultes.

Lire aussi
La multiplication des orchidées par semis La multiplication des orchidées par semis

Les orchidées fascinent depuis toujours, mais la technique du semis est maîtrisée que depuis peu... Les orchidées ont suscité beaucoup d'intérêts et de passions au siècle dernier en Europe....

Les orchidées, des origines à leurs cultures Les orchidées, des origines à leurs cultures

Dossier consacré aux orchidées de leurs origines à leurs cultures qui ont toujours fascinées par leurs fleurs étranges Dans la nature les orchidées sont reparties entre les deux cercles polaires,...

La multiplication des orchidées La multiplication des orchidées

Quelles sont les différentes techniques de multiplication des orchidées ? Tour d'horizon Par division de plante Uniquement si vraiment nécessaire car une grande potée fleurie est bien plus belle...

Entretien des Orchidées d'intérieur Entretien des Orchidées d'intérieur

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les Orchidées ne sont pas des fleurs si delicates, comme d’autres plantes d’intérieur, les Orchidées ont simplement besoin d’une...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Julien (Brusselle )
    Mes pseudos-bulbes se sont détachés tout seul, que faire ?
    Répondre à Julien
    Le 29/11/2015 à 10:00