Chancre coloré du platane

Des platanes en bordure de canal atteint par le chancre coloré
Des platanes en bordure de canal atteint par le chancre coloré

Les dégâts en résumé

Responsable : le champignon pathogène est Ceratocystis fimbriata f.platani
Dégâts apparents : l'arbre contaminé montre un affaiblissement progressif, les feuilles jaunissent, tombent. Des rameaux dépérissent, localement mais inexorablement les uns après les autres. A ce stade, le chancre coloré s'identifie par les lésions marquant l'écorce, longues flammes bleues étendues dans le sens du bois. Le craquellement de l'écorce va suivre cette coloration inattendue, esthétique mais annonçant une mort certaine. Ecorce et aubier se dessèchent sans que le sujet atteint ne montre de réaction de défense : aucun bourrelet cicatriciel ne se forme.
Période des dégâts : le Chancre coloré est un parasite pérenne, il s'installe sur et dans son hôte durant plusieurs années, jusqu'à ce que mort s'ensuive.
Plantes les plus sensibles : le platane commun ( Platanus x acerifolia ) est le seul hôte de Ceratocystis platani
Conditions favorables : le Chancre coloré poursuit sa croissance entre 10 et 45°C , avec un optimum à 26 °C. Il supporte les gelées, les hivers même rigoureux ne l'affectent pas.
Des platanes en bordure de canal atteint par le chancre coloré » Proposer une photo

Les traitements

Traitement préventif

il n'existe malheureusement aucun traitement préventif connu à l'heure actuelle. Au quotidien, chacun pouvant transporter les spores du champignon d'un arbre contaminé vers un arbre sain, mieux vaut éviter tout contact brutal occasionnant une blessure source d'infection. Tout sujet atteint doit être signalé au plus vite, afin de limiter la propagation aux sujets voisins. La seule action possible est alors l'éradication totale des arbres   selon un protocole très strict suivi par la DRAAF.

Traitement biologique

aucun traitement biologique efficace n'est utilisé à ce jour

Traitement chimique

les traitements chimiques ne permettent pas de limiter la propagation du champignon dans l'arbre, ni d'arbres en arbres, les voies de dispersion étant trop diversifiées. Les souches des sujets abattus sont traitées.

Conseils

Du platane du village au canal du Midi

Le platane commun, arbre ornemental répandu dans les grands jardins, cours, parcs, allées, sites remarquables, existe depuis quatre petits siècles : espèce horticole, hybride du platane d'Occident, Platanus occidentalis, et du platane d'Orient, Platanus orientalis, créée au 17ème, elle a depuis été multipliée essentiellement par bouturage. Des milliers de Platanus x acerifolia, nommé aussi Platanus x hispanica, ont été plantés en France pour leur qualités ornementales, et suivent ainsi le cours du canal de Midi, de l'océan à la méditerranée. Plus exactement suivaient, car depuis quelques années le chancre coloré décime les populations de platane, par milliers.

Ce champignon de la famille des Ascomycètes ne se remarque guère, quelques flammes violacées, bleutées, sur son écorce, et pourtant l'arbre contaminé dépérira dans les 3 à 7 ans. La moindre blessure, même infime, permet à ses spores, minuscules et infiniment nombreuses, de s'introduire et de se propager sous forme de mycélium au sein des vaisseaux de l'arbre, lui coupant son alimentation en sève. Ce mycélium, fins filaments invisibles, se répand  jusqu'au bout des branches, au bout des racines. A l'intérieur même de l'arbre, il produit un nouveau type de spores accélérant encore sa propagation. L'arbre dépérit rapidement, et contamine par de nombreuses voies ses voisins :  le Chancre coloré viendra diffuser ses spores à la surface du tronc, des branches, où elles seront dispersées par les insectes, l'eau, le vent, et l'homme. Et cerise sur le gâteau, ou spores sur le mycélium, les racines des platanes communiquent entre elles par des soudures, ou anastomoses, voie royale de transmission pour le champignon parasite, sur des sujets alignés sur des kilomètres, le long de l'eau, autre facteur de propagation. Le chancre coloré peut survivre plusieurs années dans le sol ou les arbres morts.

Depuis 2011, 22 000 platanes ont été abattus le long de ce site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Un impact paysager irrémédiable. Et depuis 50 ans, depuis l'arrivée du Chancre coloré dans le port de Marseille, tranquillement installé dans des caisses de transport, 50 000 arbres ont été abattus dans le sud de la France, le long du Rhône. La propagation s'étend, des moyens sont déployés : réglementation définissant une lutte obligatoire, avec destruction sur place des sujets atteints et de leurs voisin, dans un périmètre de 35 m ;  informations pour les particuliers, chacun étant vecteur, avec son vélo, ses outils, son panier, sa péniche, de la maladie ; informations pour les professionnels, paysagistes, agents de voirie, jardiniers... Recherche de variétés résistantes, tel le Platanor(R) Vallis clausa, dont la résistance n'est pas totalement attestée. Les majestueuses allées de platane disparues sont désormais remplacées par des micocouliers, des chênes chevelus, des érables... Les générations futures profiteront de l'ombre d'une biodiversité retrouvée.

Des champignons redoutables

Les Ceratocystis sont des champignons redoutables et redoutés dans le monde entier, responsables de pertes importantes dans des domaines agricoles variés :

  • Ceratocystis paradoxa : pourriture noire de l'ananas
  • Ceratocystis cacaofunesta : phytopathogène responsable de la flétrissure du cacaoyer
  • Ceratocystis coerulescens : dépérissement des érables à sucre
  • Ceratocystis corymbiicola  phytopathogène sur eucalyptus
  • Ceratocystis fagacearum ou Bretziella fagacearum : phytopathogène responsable de la flétrissure du chêne
  • Ceratocystis fimbriata : pourriture noire de la patate douce, de l'hevea ..parmi une cinquantaine de Ceratocystis
Lire aussi
Le shubunkin, un petit poisson coloré Le shubunkin, un petit poisson coloré

Le Shubukin (Carassius auratus) est un poisson de la famille des Cyprinidés qui a une  forme similaire à celle du poisson rouge commun, il est cependant plus petit et plus coloré. Originaire de...

Trois arbres pour un automne coloré Trois arbres pour un automne coloré

Nombreuses sont les essences caduques offrant de belles colorations automnales mais certaines sont très spectaculaires… Ambiance "sous-bois de charme" avec le Parrotia De la famille des...

Planter des bulbes de narcisses pour un printemps coloré Planter des bulbes de narcisses pour un printemps coloré

Les narcisses font partie de ces plantes toutes simples qui perdurent dans les jardins depuis des générations. Les nouveaux cultivars viennent encore agrandir les rangs des multiples variétés déjà...

Chancre bactérien, Pseudomonas syringae Chancre bactérien, Pseudomonas syringae

Parmi les mesures d’hygiène pour limiter l’extension du chancre bactérien, il convient bien sûr d’éliminer ou brûler les parties malades. Les périodes pluvieuses et ventées au...

Vos commentairesAjouter un commentaire