A LA UNE »
Céleri rémoulade

La chrysope aux yeux d'or

La chrysope aux yeux d'or
La chrysope aux yeux d'or

La chrysope aux yeux d'or est un excellent allié du jardinier. Ses larves sont de grandes consommatrices de ravageurs de nos plantes d'intérieur et d'extérieur.

La chrysope aux yeux d'or (Chrysoperla sp, la chrysope commune), est un névroptère méconnu dont les adultes ailés déposent leurs oeufs sur les plantes dans le feuillage, du printemps à l’automne. Le potentiel de ponte est de 1000 œufs par femelle et par cycle. La chrysope adulte se délecte essentiellement de nectar et de pollen tandis que les larves se nourrissent de pucerons, de cochenilles farineuses (à corps mou), d'aleurodes, de thrips, d'œufs d’acariens et de larves du tigre du Platane. Chaque larve peut consommer 60 pucerons par jour pendant 4 à 5 semaines (selon les conditions climatiques).

La chrysope peut donc être utilisée dans les jardins (ornements, potagers, arbres fruitiers), sur les balcons, dans les vérandas, sur toutes les plantes où sont présents différents ravageurs : Acariens (œufs), Aleurodes, Cochenilles farineuses (à corps mou), Pucerons, Teignes, Thrips, larves de doryphores.

Il convient d'introduire les oeufs dès l’apparition des premiers ravageurs, en déposant les oeufs à proximité des foyers d’infestation. Il faut ensuite renouveler ce traitement dans les 15 jours à 3 semaines si nécessaire.

Larve de la chrysopeLe cycle des chrysopes permet la naissance de plusieurs générations d’adultes par an. Notez que les chrysopes s’attaquent à plus de ravageurs que les coccinelles ! Vous ne regarderez plus les chrysopes du même oeil, totalement inoffensif pour l'homme cet insecte que l'on rencontre parfois dans nos maisons au début de l'hiver ou il recherche un refuge est un vrai auxiliaire du jardinier.

Pour protéger cet insecte utile, évitez les produits phytosanitaires et les insecticides auxquels il est très sensible et offrez-lui un abri pour l'hiver.

Cycle des chrysope

Lire aussi
Suzanne aux yeux noirs, Thunbergia alata Suzanne aux yeux noirs, Thunbergia alata

Plante vivace au sud, la Suzanne-aux-yeux-noirs est cultivée, le plus souvent, comme une plante annuelle, notamment dans les régions du centre de la France, car c'est une frileuse (rusticité...

Bermudienne à feuilles étroites, Herbe aux yeux bleus, Sisyrinchium angustifolium Bermudienne à feuilles étroites, Herbe aux yeux bleus, Sisyrinchium angustifolium

Sisyrinchium graminoïdes, ou Sisyrinchium angustifolium, la bermudienne aux feuilles étroites est une plante vivace appartenant aux Iridacées. Apparentés aux iris, ce genre d’origine...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Valerie Gysler
    Oû puis-je m'en procurer (je vie à Malte) et est-ce que ça marche à l'interieur (schefflera..)
    Répondre à Valerie Gysler
    Le 06/01/2012 à 08:49