A LA UNE »
Histoires de Frêne

Comment récolter les graines de tomates ?

Les variétés fixées de tomates peuvent se ressemer d’année en année. Ces graines récoltées ne coûtent rien et produisent des plants mieux adaptés au jardin au fil des générations. Échanger ensuite avec d’autres amateurs permet d’obtenir de merveilleuses variétés : délicieuses, rares, originales.

Je m'abonne 

Ou comment obtenir des tomates délicieuses et mieux adaptées à votre jardin ?

Si vous êtes séduits par le goût de la tomate du jardin, il ne faut pas hésiter à cultiver d’autres variétés que les plus couramment vendues : de belles anciennes variétés qui ont fait leurs preuves, d’autres provenant de tout horizon ou encore des variétés plus modernes, mais dont leur première qualité est le goût.

Quel est l’intérêt de faire ses propres graines de tomates ?

Ce que nous demandons aux tomates du jardin, ce n’est pas d’être calibrées, d’avoir une peau résistante et de supporter 1000 km en camion… mais plutôt, de nous flatter les papilles, de pousser malgré les coups de chaud, de sec, les orages, de ne pas être trop sensibles au mildiou...

D’autre part, cultiver différentes variétés permet d’avoir des récoltes étalées jusqu’en fin de saison, de planter des tomates excellentes crues, et d’autres, très prolifiques, qui sont intéressantes à cuire, de récolter des tomates cerises de toutes les couleurs...

Lorsqu’on récolte ses propres graines de tomates, non seulement cela ne coûte rien, mais en plus, çà permet d’échanger ces variétés avec d’autres amateurs (associations, graines de troc) et de tester ainsi d’autres merveilles.

Est-ce que l’on peut ressemer tous les types de tomates ?

Les variétés sont pléthores, et elles sont généralement bien fixées, d’autant que la tomate à une très grande proportion d’autopollinisation : elle s‘autoféconde d’ailleurs simplement lorsqu’on la secoue, mais aussi avec les vibrations du bourdon. Vous retrouverez donc votre variété de génération en génération avec peu de variations.

Attention, on ne récolte pas de graines de tomates hybrides (c’est généralement étiqueté). Non qu’elles ne germent pas, mais ça peut être décevant : les descendants seront différents de leurs parents.

Semer ses propres graines permet une meilleure adaptation du plant à votre jardin

Un autre avantage à la récolte de graines maison et pas des moindres, c’est qu’au fur et à mesure des générations de tomate semées, une variété sera de mieux en mieux adaptée à votre terre et à votre climat. Cela est dû aux phénomènes épigénétiques :

Le plant de tomates se développe en réponse à son milieu de vie : selon les facteurs eau, lumière, température, type de sol … Pour ce faire, sans que son génome n’en soit modifié, certains gènes sont activés ou inhibés. Une partie de cette évolution individuelle se transmet à la descendance par les graines.

Par exemple, une tomate cultivée sur terrain sec aura des descendants de plus en plus résistants à la sécheresse. Une tomate cultivée en climat plus frais produit de mieux en mieux malgré des températures moyennes.

C’est ainsi que l’on peut se retrouver avec une variété améliorée de cœur de bœuf, bien adaptée à la région (nord de la France) qui est devenue plus précoce, malgré des moyennes de températures un peu basses.

Comment récolter et stocker ses graines de tomates ?

Le semis de tomate n’a rien de compliqué et récolter les graines issues de ses propres tomates est extrêmement facile :

  • il suffit de prélever un peu du jus pulpeux contenant les graines, et les étaler sur un papier absorbant.
  • chaque variété de tomates aura son propre papier absorbant où sera écrit lisiblement le nom de la variété et éventuellement l’année de récolte.
  • quelques jours suffisent pour que la pulpe et le papier sèchent complètement ; les graines sont alors solidement collées au papier.
  • les papiers sont pliés, puis stockés dans la porte du réfrigérateur.

Il vaut mieux semer des graines de tomates nouvelles chaque année, mais elles se conservent tout de même 2 à 3 ans sans perdre leur faculté à germer.

Lors du semis, les graines sont prélevées avec une pince fine, peu importe s’il reste du papier dessus. La pulpe sèche n’empêche pas la germination ; elles lèveront en quelques jours.

Lire aussi
Récolter ses graines de tomates Récolter ses graines de tomates

Vous avez adoré manger les délicieuses tomates de votre jardin gorgées de soleil. Pour prolonger ce plaisir d'une année sur l'autre, n'hésitez pas à récolter vos propres graines ; vous pourrez...

Comment récolter les graines de cactus ? Comment récolter les graines de cactus ?

Après la floraison, les cactus comme la plupart des plantes, produisent des graines. La récolte permet de les conserver en vue d'un semis futur ou pourquoi pas de les échanger[...]

Récolter les graines de ciboulette Récolter les graines de ciboulette

La ciboulette est une plante très appréciée comme condiment pour agrémenter salades, plats cuisinées ou fromages blancs. Lorsque la plante forme ses graines, pensez à les récolter !

Récolter ses propres graines Récolter ses propres graines

Quelle joie de pouvoir récolter les graines de nos plantes préférées pour les multiplier et ainsi créer un jardin opulent ! Chaque années, nos plantes, nous procurent une source de semences[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • MESTRE (OCCITANIE)
    Plutôt que de faire sécher les graines sur un papier absorbant, je préfère le papier de cuisson ou elles se détacherons plus facilement. De plus il faut mettre les graines avec leurs jus dans un récipient et laisser faire une petite fermentation de 2 ou 3 jours, puis les laver et les sécher puis les conserver au sec.
    Répondre à MESTRE
    Le 26/09/2020 à 15:26
  • ROGER MUBISU MASHINGILWA (WALIKALE/RDC)
    A quelle durée les graines des tomates sont recoltés?
    Répondre à ROGER MUBISU MASHINGILWA
    Le 25/09/2020 à 16:24