Engrais organique et engrais minéral

Les engrais organiques et minéraux sont des fertilisants qui permettent de nourrir les plantes ou le sol afin d'apporter une dose de nutriments supplémentaires assimilables de façon plus ou moins rapide. Quelle est la différence entre engrais organique et engrais minéral ? comment sont-ils assimilés par les plantes ? Tentons d'y voir plus clair...

L'ortie, une plante à tout faire
L'ortie, une plante à tout faire

Les engrais organiques

Les engrais organiques sont principalement issus de déchets naturels, végétaux ou animaux. Ils sont utilisés en fertilisation de fond et libèrent progressivement des éléments nutritifs tels que l'azote, la potasse ou le phosphore mais aussi des oligoéléments essentiels à la bonne santé de plantes. L'assimilation étant plus lente, il n'y a pas de risque de lessivage.

Les principaux engrais organiques d'origine végétale sont :

  • le tourteau de ricin,
  • les divers purins de plantes (ortie, consoude...),
  • les engrais verts qui sont enfouis dans le sol après culture (moutarde, vesce, phacélie...),
  • les résidus verts, compostés ou non (feuilles mortes, tonte de pelouse, algues...),
  • la vinasse de betterave.

Les principaux engrais organiques d'origine animale sont :

Les engrais minéraux

Les engrais minéraux sont des éléments d'origine minérale naturelle provenant de gisements (potasse, phosphate...) ou produits par l'industrie chimique. Ils fournissent la plante en minéraux directement assimilables et ont donc une action « coup de fouet ». Les engrais minéraux dits « simples » apportent un seul élément à la fois, alors que la majorité des engrais minéraux de synthèse sont spécialement formulés pour être adaptés à des besoins plus globaux et contiennent 3 composants principaux : l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K).

Ces engrais chimiques doivent être utilisés avec précaution, ils doivent être homologués (Norme française NFU 42001 à 42004, ou norme CE) et les doses recommandées ainsi que les conditions d'emploi doivent être scrupuleusement respectées au risque d'obtenir un résultat contraire à celui escompté.

Que choisir ?

Le jardinier respectueux de environnement préférera axer son activité sur la rotation des cultures et les engrais organiques, mais il ne faut pas pour autant diaboliser les engrais minéraux qui, utilisés de façon raisonnée seront bénéfiques aux végétaux. Vous l'avez compris : tout est question de mesure et d'équilibre !

Lire aussi
Les engrais et l'environnement Les engrais et l'environnement

Les problèmes dus à l'emploi d'engrais ne sont évoqués que quand on parle d'engrais produits industriellement. Pour comprendre d'où peut venir cette apparente opposition entre l'environnement et...

Les origines des engrais Les origines des engrais

Mais d'ou proviennent les engrais disponibles dans le commerce ?

L'eau de cuisson comme engrais L'eau de cuisson comme engrais

L'eau de cuisson des oeufs est un très bon engrais une fois refroidis.

Le bon dosage des engrais Le bon dosage des engrais

Le calcul de quantité d'engrais à utiliser est assez simple, mais il ne faut pas prendre ces règles d'arithmétique à la légère.

Vos commentairesAjouter un commentaire