Comment et quand donner de l'engrais aux cactus ?

Cultivé en pot, le cactus doit être nourri. Fertiliser son cactus en engrais organique ou minéral est indispensable pour le faire fleurir et le voir grandir, mais pas toute l’année, et avec le bon dosage. Par contre, en pleine terre, oubliez les engrais chimiques.

Comment et quand donner de l'engrais aux cactus ?
Comment et quand donner de l'engrais aux cactus ?

Tout le monde sait que le cactus croît lentement. Il vit dans des milieux assez pauvres en nutriments, mais y développe alors un important système racinaire, parfois de plus d’un mètre de diamètre pour un petit cactus !

En culture, les racines sont limitées au volume de son pot, qui est généralement petit afin de gérer facilement l’arrosage. Le cactus n’y dispose pas de grandes réserves de nutriments. Il peut survivre ainsi des années, mais sans évoluer, or, tout amateur de cactus souhaite le voir grandir, faire de beaux aiguillons et surtout fleurir. Pour cela, il faut l’arroser et le nourrir.

Attention, en culture, il faudra différencier les cactus terrestres (boules et cierges xérophytes) des cactus de Pâques, cactus de Noël ou cactus orchidée qui sont des cactus épiphytes tropicaux et qui n’ont pas les mêmes besoins. cf « Comment fertiliser les cactus de Noël et de Pâques ».

Quel engrais minéral utiliser pour fertiliser son cactus ?

Les engrais chimiques sont caractérisés par leurs 3 éléments principaux N l’azote, P le phosphore, K le potassium.

L’azote N joue un rôle dans la croissance, mais comme le cactus croît lentement, par rapport à d’autres plantes, il a de faibles besoins en azote ; le phosphore P aide le cactus à fleurir, il est important ; K joue un rôle dans la fabrication de l’épiderme et de la structure des tissus, il aidera le cactus à être solide et résistant aux maladies.

L’engrais pour le cactus doit être avec des proportions équilibrées de N,P, K. Parfois, la proportion en phosphore P est plus importante, ça convient aussi. Le dosage NPK d’un engrais est écrit sur l’étiquette des flacons. Par exemple, les proportions d’un engrais minéral NPK 10/10/10 ou NPK 5/5/5, NPK 5/7/5, ou encore NPK 2,5/4/2,5 sont utilisables pour le cactus.

Ces différents engrais aux proportions équilibrées seront choisis de préférence sous forme liquide ou à diluer (effervescent par exemple) qu’il soit étiqueté comme engrais à tomate, engrais à orchidée, ou engrais à plantes fleuries... Il n’est donc pas indispensable d’acheter exprès un engrais à cactus, on peut faire avec ce qu’on a déjà à la maison ou choisir un engrais qui convient à la jardinerie en lisant les étiquettes.

Le dosage de N, l’azote ne doit pas être supérieur à celui du phosphore P.

Quel Dosage d’engrais pour le cactus ?

Il faudra cependant tenir compte du dosage NPK 20/20/20 est 4 fois plus fort que NPK 5/5/5.

Le cactus a besoin d’un faible dosage, de l’ordre de 5/5/5 ou moins :

  • il ne faudra mettre que le 1/4 (ou moins encore) de la dose prescrite (souvent un bouchon doseur) par litre d’eau à partir du 20/20/20
  • que la moitié ou le quart de la dose prescrite pour du 10/10/10
  • mais la dose entière pour du 2,5/4/2,5.

Un cactus colonnaire croît davantage qu’un cactus globulaire (Mammilaria, Rebutia, Lobivia..), il aimera un engrais d’ordre 5/5/5. Un petit cactus globulaire se contentera de moins.

Un engrais à libération lente (osmocote) n’est pas vraiment intéressant puisqu’il doit être mélangé au substrat de culture pour se libérer lentement.

Saison et périodicité : quand faut-il donner de l’engrais à son cactus ?

Le cactus a besoin d’engrais pendant sa saison de croissance.

À partir d’avril, à la sortie de sa saison sèche, un premier arrosage va le faire regonfler, et mi-avril ou début mai les arrosages à l’engrais peuvent commencer.

Pour qu’ils grandissent, les cactus sont arrosés de mi-avril à septembre, à chaque fois que leur terre est presque sèche. Ils sont arrosés copieusement pour mouiller tout le substrat, mais l’eau en surplus doit s’écouler librement.

L’arrosage avec un engrais dilué est fait de la même façon, mais seulement 1 fois par mois.

On ménage ensuite au cactus une saison de repos végétatif, d’octobre à fin mars, au frais (2 à 12 °C) et au sec (aucun arrosage), indispensable pour éviter une pousse étiolée en hiver et pour qu’il fleurisse l’été suivant (induction florale). Il ne reçoit donc pas d’engrais pendant l’hiver.

Attention, si un cactus est trop nourri (trop souvent ou avec trop d’azote) il devient beaucoup plus fragile, notamment à la pourriture.

Pour les semis de cactus 

Les semis de cactus sont faits généralement en début de saison chaude, vers le mois de mai pour qu’ils bénéficient de lumière et de chaleur. Mais il faut que ces petits cactus grandissent le plus possible avant l’hiver, pour devenir assez gros et être capables de supporter leur première période de repos. On leur donnera un rythme d’arrosage et de fertilisation précis :

  • 3 ou 4 jours de terre humide.
  • 3 ou 4 jours de terre sèche où les petits cactus se ratatinent légèrement.
  • et toutes les 3 semaines, jusque fin août, un arrosage enrichi d’engrais équilibré, faiblement dosé.

Traités ainsi, des cactus globulaires, donc de croissance lente, mesureront entre 6 et 12 mm de diamètre fin septembre.

Les engrais organiques pour les cactus

Engrais solide

Les engrais organiques consistent en débris végétaux et fumier (bien décomposés : simplement du compost. L’engrais organique ne se lessive pas à travers la terre, ne créera pas de dépôts de sels minéraux nocifs. Il est efficace dans la durée et biologique.

En revanche, sa composition nutritive est un peu compliquée à maîtriser, mais la plante prend ce dont elle a besoin, souvent aidée des micro-organismes du sol.

Nourrir son cactus avec du compost fonctionne bien, il n’en faut pas beaucoup. Cela se fait au moment du rempotage en ajoutant un peu de ce compost à la terre à cactus dans la moitié basse du pot de culture, surtout si ce sont des espèces délicates.

Engrais liquide

La décoction de fumier ou purin de fumier

Cette technique consiste à faire infuser du fumier bien décomposé dans de l’eau quelques heures [mais jamais + de 3 jours] et à arroser la terre du cactus avec cette eau filtrée [noirâtre]. Vous pouvez utiliser du fumier sec en granulé ou de l’or brun, qui sont disponibles en jardinerie, pratiques et non malodorants.

Ces apports sont faits au même rythme et à la même période que l’engrais chimique. Ce qui a été filtré, encore nourrissant, peut être ensuite donné à d’autres plantes qui en profiteront aussi.

Méthode naturelle

La méthode la plus naturelle  pour fertiliser son cactus consiste à changer sa terre régulièrement.

Si vous disposez d’un jardin dont la terre n’est pas excessivement collante, c’est très pratique. Le cactus n’est pas gourmand, et il peut se contenter d’un bon mélange à cactées contenant une part de terre de jardin, minérale et un peu argileuse. Cette dernière contient les nutriments dont a besoin le cactus pour au moins une année, et sera boostée encore davantage si vous ajoutez un peu de compost bien décomposé vers le fond du pot.

Un cactus rempoté, ou partiellement rempoté [surface et fond du pot] chaque printemps avec une part de terre de jardin dans votre « mélange à cactées » n’a pas besoin d’engrais chimique et il a toujours de très beaux aiguillons.

La fertilisation des cactus cultivés pleine terre : attention !

La culture de cactus et de plantes grasses en pleine terre est très satisfaisante : nous en avons la preuve dans les jardins exotiques de la Côte d’Azur ou la Cactuseraie de Creismeas de Brest, sous serre, mais en pleine terre. Non limité par le pot, le cactus croît mieux, avec de plus belles couleurs, fleurit facilement.

En effet, le cactus en pleine terre peut utiliser tous les outils biologiques qu’il a sélectionnés durant son évolution pour s’adapter : il est spécialiste des sols pauvres et de l’économie d’eau :

  • Ils étendent un système racinaire important, qui va chercher eau et nourriture assez loin. Même une petite boule est capable de produire des racines sur une surface au sol de 1 m².

  • Autre phénomène capital : les cactées en pleine terre vont développer une rhizosphère très importante. Ces organismes du sol, champignons, bactéries, archées, entrent en collaboration ou en symbiose avec le cactus et optimisent les échanges entre le cactus et son milieu de vie. Par exemple, des champignons, en échange d’être « élevés », vont étendre le champ de prélèvement des racines avec leur mycélium. Des bactéries en manchon autour de racines transforment les nutriments et vont protéger le cactus contre les pathogènes,  etc.

Il s’ensuit une multitude de transferts complexes qui optimisent le métabolisme du cactus : il trouve ainsi exactement ce dont il a besoin dans la terre.

C’est pourquoi, on ne donne pas d’engrais minéral (chimique) au cactus de pleine terre. Et même, en dehors du terreau intégré à sa terre lors de sa plantation, il n’a pratiquement plus besoin d’être nourri en engrais organique, sauf peut-être une fois par an.

Fertiliser un cactus de pleine terre en engrais chimique aura finalement un effet inverse, en limitant le développement des racines et en empêchant le cactus de faire les échanges symbiotiques et de collaborations.

Pourquoi nourrirait-il des bactéries si de la nourriture directement assimilable est apportée par le fertilisant ? Donner de l’engrais chimique déséquilibre et détruit la rhizosphère.

Et pourquoi allongerait-il ses racines si la nourriture coule à côté de lui ? Ces racines courtes le rendent beaucoup plus fragile au manque d’eau.

En revanche, des fertilisations en engrais organiques n’auront pas ce défaut, mais elles doivent être faites avec parcimonie : le cactus est beau et solide parce qu’il se contente de peu.

Lire aussi
Comment donner de l'engrais au cactus de noël, cactus de pâques ou au cactus orchidée ? Comment donner de l'engrais au cactus de noël, cactus de pâques ou au cactus orchidée ?

Les cactus de Noël et cactus de Pâques, épiphytes tropicaux, ne se cultivent pas comme les autres cactus. Leur fertilisation en engrais minéral ou organique doit être adaptée pour obtenir[...]

Comment rempoter un gros cactus sans se piquer ? Comment rempoter un gros cactus sans se piquer ?

Un cactus colonnaire de 1 m de haut, c'est magnifique, mais lourd aussi, difficile à manipuler. Cierge, opuntia, ou grosse boule : voici comment rempoter les cactus encombrants en évitant[...]

Comment faire refleurir un cactus ? Comment faire refleurir un cactus ?

Les cactus sont des plantes au port graphiques très appréciées des amateurs et du grand public. Outre la beauté de leur tiges, les cactus produisent tous des fleurs surprenantes, mais[...]

Les engrais et l'environnement Les engrais et l'environnement

Les problèmes dus à l'emploi d'engrais ne sont évoqués que quand on parle d'engrais produits industriellement. Pour comprendre d'où peut venir cette apparente opposition entre l'environnement et...

Vos commentairesAjouter un commentaire