La giroflée de printemps

Marcel DELHOMMEAU de la péplinière FUCHSIA-DELHOMMEAU nous conseille sur la culture et l'entretien des giroflées de printemps.

Je m'abonne 

La giroflée, un doux parfum d'antan

Les giroflées sont des plantes de printemps assez particulières car, très souvent à fleurs doubles (il en existe cependant de belles variétés à fleurs simples) et très parfumées.

Elles sont très appréciées car elles nous ramènent spontanément dans les jardins de nos grands-mères, avec leurs odeurs si particulières.

À ne pas confondre : les giroflées de printemps sont des plantes vivaces, alors que les giroflées d'été sont des plantes annuelles ou bisannuelles.

Quelle exposition pour les giroflées ?

La giroflée accepte toutes les expositions. Mais sa préférée reste l'est car, lorsque le soleil se lève et que ses rayons viennent réchauffer les pétales recouverts de rosée, leur parfum se diffuse et vient embaumer tout le secteur.

Si vous l'exposez au nord, elle prend plus de hauteur (sa taille normale étant située entre 60 et 80 cm). Il devient alors nécessaire de la tuteurer pour éviter que les tiges se couchent. De plus, la floraison s'y trouve nettement moins généreuse.

Comment obtenir une belle floraison ?

Juste avant que les giroflées aient fini de fleurir, il est important de couper les fleurs presque fanées à la base, afin de provoquer le départ de nouvelles fleurs. Si vous ne les supprimez pas, elles montent en graines, ce qui épuise la plante et met un terme à la floraison.

Astuce : La giroflée est une plante qui fleurit lorsque les jours sont longs. Pour la voir fleurir plus tôt, il faut lui fournir un éclairage artificiel.

La giroflée est une plante facile

La seule exigence de la giroflée est un sol drainant, idéalement sablonneux – limoneux.

Ensuite, son entretien est très simple. En pleine terre, les arrosages ne sont à faire que de temps en temps, car c'est une plante qui n'a besoin que de très peu d'eau ; et seulement lorsqu'elle est en pleine végétation (en hiver, on ne l'arrose pas).

En pot, il faut faire attention de ne pas la noyer. Comme pour un géranium, on attend toujours que la terre sèche en surface avant d'arroser à nouveau.

Conseil : apportez-lui un engrais à fleurs, riche en potasse.

La plantation des giroflées

La giroflée se cultive soit en plein terre, soit en pot. En pleine terre, elle a l'avantage de ne pas geler.

À la plantation, si vous souhaitez regrouper plusieurs pieds, espacez-les de 50 cm en tous sens. Toutefois, il est possible de laisser seule ; elle sera tout autant mise en valeur.

Lire aussi
Violier, Giroflée des jardins, giroflée d'été, Giroflée d'hiver, Matthiola incana Violier, Giroflée des jardins, giroflée d'été, Giroflée d'hiver, Matthiola incana

Matthiola incana, la grande giroflée, est une espèce de giroflée distribuée le long de notre littoral méditerranéen et atlantique. Elle appartient à la famille des Brassicacées. La forme botanique,...

Giroflée arbustive, Giroflée vivace, Erysinum linifolium Giroflée arbustive, Giroflée vivace, Erysinum linifolium

Erysimum linifolium, la giroflée arbustive, est une plante de la famille des Brassicacées. Les giroflées sont d'excellentes plantes ornementales, non seulement elles se contentent de sols pauvres...

Giroflée jaune, Murailler, Violier, Ravenelle, Erysimum cheiri Giroflée jaune, Murailler, Violier, Ravenelle, Erysimum cheiri

La Giroflée jaune, Erysimum cheiri est une plante répandue naturellement de l'Europe jusqu'en Asie centrale. On la rencontre au fil de nos promenades, sur des friches rocailleuses ou s'accrochant...

Othonne à feuilles de Giroflée, Queue de castor, Othonna cheirifolia Othonne à feuilles de Giroflée, Queue de castor, Othonna cheirifolia

Othonna cheirifolia, l'othonne à feuilles de giroflée ou queue de castor est un sous-arbrisseau, une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Il est décrit également sous 2 autres[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire