L'histoire de l'aspirine

L'aspirine, un des médicaments les plus connus et les plus usités
L'aspirine, un des médicaments les plus connus et les plus usités

L'aspirine est un des médicaments les plus connus et les plus usités pour traiter la fièvre et les douleurs. Trouvant ses origines dans la nature, l'aspirine était autrefois basée sur une formulation à base de plantes aux propriétés spécifiques.

Histoire de l'aspirine

Aujourd'hui obtenue par synthèse chimique, l'aspirine provient pourtant à la base de la flore commune notamment de la reine des près et du saule blanc. Tout commence avec ce dernier, lorsque Francesco Fontana, un pharmacien italien isole le principe actif contenu dans l'écorce de ce bel arbre et le nomme 'Salicine' en 1825.

Quatre ans plus tard en France, Pierre-Joseph Leroux un autre pharmacien, réussi à réduire une décoction d'écorce en poudre puis a obtenir des cristaux solubles dans l'eau qu'il appelle 'Salicyline'.

La Reine des près contient un composé très proche, isolé 10 ans plus tard par Karl Jacob Löwig, un chimiste suisse ; Il le nomme 'acide salicylique'.

Ce n'est qu'en 1853 que Charles-Frédéric Gehardt, un chimiste français, obtient de l'acide acétylsalicylique impur.

En 1897, sa version pure est obtenue par Félix Hoffman, un chimiste allemand. L'aspirine voyait alors le jour sous le nom 'Aspirin' dont Bayer déposa le brevet en 1899.

Hommage aux plantes ayant inspiré l'aspirine

Chronologiquement, le saule blanc vient en tête. Salix alba pousse en zones tempérées et humides dans toute l'Europe, en Asie et en Afrique du Nord. Cette espèce a ensuite été introduite sur le continent américain. Salix alba est un bel arbre au tronc massif et aux branches dressées. Son écorce grise fait écho au feuillage duveteux et argenté à son revers qui lui a donné son nom vernaculaire de 'Saule Blanc'. Déjà utilisées dans l'Antiquité grecque, les décoctions d'écorces, soignaient douleurs et fièvres. Hippocrate lui-même traitait ses patients de cette manière en 400 avant JC.

Le Reine des près (Filipendula ulmaria) était quant à elle connue pour soigner fièvres et rhumatismes dès le Moyen-âge. Cette plante vivace très commune issue de la vaste famille des Rosacées, pousse elle aussi dans les zones humides d'Europe et de l'Ouest de l'Asie.

La plante forme une touffe pouvant atteindre un mètre de hauteur pour 60 cm d'étalement. Les grandes feuilles vertes présentent une couleur blanc cendré au revers. Les inflorescences en corymbes compacts blanc-crème de 20 cm de diamètre apparaissent en été. Très parfumées, elles sont appréciées des insectes pollinisateurs.

La Reine des près est aussi nommée 'Spirée ulmaire'. Elle a donné son nom à l'aspirine, "a spiraea" qui en latin veut dire "qui provient de la spirée". La boucle est donc bouclée.

Lire aussi
Histoire de la tulipe Histoire de la tulipe

Pendant des siècles la tulipe est  restée un joyau secret de Perse. Puis, des jardins de Constantinople, la fleur des sultans séduisit  toutes les cours d'Europe dont celle du Roi Soleil avant de...

Le Bonsaï, une histoire millénaire Le Bonsaï, une histoire millénaire

Né en Egypte, développé en Chine puis codifié au Japon, l'art de la culture des arbres en pot remonte à 4 000 ans. Une formidable épopée planétaire qui n'a touché l'Europe finalement qu'assez...

Histoire de la rose et du rosier (suite) Histoire de la rose et du rosier (suite)

Suite de l'histoire de la rose et du rosier ... » Histoire de la rose et du rosier En 1700, l’arrivée de rosiers de Chine et de Japon bouleversa la culture de la rose en France. En quelques...

Histoire de la rose et du rosier Histoire de la rose et du rosier

Dans tout l’hémisphère nord, l’histoire de la rose remonte à la nuit des temps. Reine du jardin à juste titre, la rose est un joyau que les jardiniers ont façonné patiemment de...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mardi86 (Poitou)
    Le saule blanc était également connu des amérindiens pour soigner divers maux dont la migraine.
    Répondre à Mardi86
    Le 29/12/2018 à 14:06
  • Baba (59680)
    Je jardine de la façon la plus naturelle possible
    Répondre à Baba
    Le 21/05/2018 à 10:12