A LA UNE »
Histoires de Frêne

L'hivernage des géraniums des balcons

Les pélargoniums de nos balcons souvent nommés à tort géraniums, réclament des soins bien particuliers si vous désirez avoir la chance de les voir refleurir dès le printemps suivant. Très peu rustiques, un hivernage sera nécessaire à leur survie dans la plupart de nos régions, excepté peu être dans l’extrême sud de la France, où ils devront tout de même être installés en situation abritée.

Comment hiverner mon géranium ?
Comment hiverner mon géranium ?

Dès la fin octobre lorsque les journées raccourcissent et que le froid se fait plus pénétrant, nettoyez vos plantes en procédant à une taille drastique. N’hésitez pas à réduire les tiges, même si elles sont encore fleuries jusqu’à 20 cm de la base de la plante pour les variétés lierres. On ne gardera qu’un tiers de la hauteur des tiges des pélargoniums zonales et des espèces à grandes fleurs. N’ayez aucun scrupule : cette taille rendra votre sujet d’autant plus vigoureux lors de sa reprise. De plus, ce sera l’occasion pour vous d’offrir des boutures aux voisins, ce qui fait toujours plaisir !

Vérifiez au même moment la présence de parasites ou de maladies sur vos plantes. Coupez alors toutes les parties abîmées et atteintes et brûlez-les pour qu’elles ne contaminent pas le compost. Attention, après cette opération, désinfectez vos outils à l’alcool pour ne pas propager les maladies, de même si une plante trop malade doit être sacrifiée, vous tremperez son pot dans de l’eau javellisée et le rincerez avant de pouvoir vous en resservir.

Une fois nettoyés, installez vos pélargonium dans un local frais mais hors gel : un garage, un abri de jardin bien isolé, ou mieux une véranda peu chauffée feront parfaitement l’affaire. Attention toutefois : le local devra avoir au moins une fenêtre pour que vos plantes reçoivent un minimum de lumière pour survivre, sinon vous devrez installer un éclairage artificiel.

Retirez toutes les coupelles qui risqueraient de maintenir une humidité néfaste au niveau des racines et cessez d’arroser. L’arrosage ne servira qu’au maintien en vie de la plante qui rentre désormais en période de repos végétatif. Un arrosage par mois devrait être suffisant, mais fiez-vous au feuillage qui ne doit pas flétrir. Un manque d’eau est préférable à un excès durant cette période.

Aux beaux jours, lorsque tout risque de gel est écarté, vous les ressortirez progressivement à la lumière, pour ne pas les brûler. Opérez une nouvelle fois au nettoyage des parties jaunies ou malades puis rempotez-les dans un mélange de terreau spécial géranium contenant déjà un engrais. Pensez à ménager un bon drainage au fond du pot et arrosez après ce rempotage afin de tasser la terre et éviter la formation de bulles d’air.

Vos pélargoniums seront ainsi prêts à démarrer une nouvelle vie pour un printemps toujours plus fleuri !

Notez que les pélargoniums lierres sont souvent moins résistants que les pélargoniums zonales. Plus de lumière leur sera bénéfique.

Lire aussi
Des balcons fleuris à souhait Des balcons fleuris à souhait

Autrefois les balcons n'étaient ornés que de géraniums lierres, de nos jours, le choix très varié de plantes aux coloris, textures et ports divers offre de multiples possibilités. Plaisir des[...]

Bien soigner les géraniums Bien soigner les géraniums

Les géraniums sont les rois des balcons. Voyons comment apporter tous les soins nécessaires à leur santé.

De l'engrais naturel pour les géraniums De l'engrais naturel pour les géraniums

Pour les géraniums, garder vos tiges et vos feuilles lors du nettoyage de vos plantes, faites les macérer dans de l'eau pendant quinze jours puis arroser vos géraniums avec. Ça[...]

Le voile d'hivernage Le voile d'hivernage

Facile et rapide à mettre en place, le voile d'hivernage est une manière bien pratique de mettre à l'abri des frimas les plantes les plus fragiles.

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Kanki (Alsace)
    Merci de votre réponse cette simplicité me convient super au revoir
    Répondre à Kanki
    Le 03/10/2018 à 11:40
  • Parpalhon (Québec)
    Ma tante en garde de très beaux dans ses fenêtres au sud, à température normale d'une pièce chauffée, et ils fleurissent même l'hiver. Elle les arrose normalement et met de l'engrais à tomates une fois par mois.
    Répondre à Parpalhon
    Le 04/10/2014 à 07:55
  • Van der haeghen (Mettet belgique)
    Très bonnes explications. Je constate quelles concordent bien avec d'autres.
    Répondre à Van der haeghen
    Le 19/10/2013 à 08:59