Questions fréquentes sur le géranium lierre

Il retombe en cascades colorées le long des fenêtres et des balcons, orne à merveille les grandes jarres et les suspensions, le géranium lierre est une des plantes les plus connues ! Cependant, sa culture réclame tout de même quelque peu de savoir-faire pour qu'il fleurisse de longs mois durant et pour le conserver plusieurs années.

De nombreuses jardinières et pots ornent cette façade de maison
De nombreuses jardinières et pots ornent cette façade de maison

Retrouvez vos questions les plus fréquentes sur la culture et les soins à apporter au géranium lierre...

Comment arroser le géranium lierre ?

En pleine terre : en hiver n'arrosez pas. Du printemps à la fin de l'été, arrosez s'il ne pleut pas. La terre peut sécher sur trois centimètres en surface sans danger pour la survie de la plante. Arrosez copieusement tous les deux ou trois jours en été sans jamais laisser d'eau stagner dans la coupelle.

En pot : attention le substrat sèche très vite en pot ! Arrosez lorsque la terre sèche bien en surface, une à deux fois par semaine en été. S'il pleut suffisamment, inutile d'arroser car un excès d'eau n'est pas souhaitable. Un oubli d'arrosage de temps en temps sera d'ailleurs moins préjudiciable qu'un excès qui engendre alors une pourriture des racines, le jaunissement et la chute des feuilles et un ramollissement des tiges.

Durant l'hivernage, arrosez seulement pour éviter le dessèchement total des racines soit une fois par mois grand maximum. Ne laissez pas de coupelle sous le pot.

Comment bouturer le géranium lierre ?

  • Coupez une extrémité de tige de 10 à 15 cm. Supprimez les feuilles basales et les inflorescences. Plantez votre bouture dans un mélange 'Spécial semis' du commerce, ou dans un mélange 'fait maison' à base d'une part de sable de rivière pour une part de terreau.

  • Pratiquez un petit trou au centre du pot avec la pointe d'un bâton et insérerez l’extrémité de la bouture sur 2 ou 3 cm.

  • Rebouchez, arrosez et placez la bouture au chaud (18 à 25 °C nuit et jour) et à l'ombre.

  • Dès les premiers signes de reprise, installez la bouture peu à peu à la mi-ombre pour qu'elle reçoivent le soleil du matin ou du soir.

  • Rempotez dans du terreau pur et traitez ensuite comme un sujet adulte. Attention : attendez au moins un mois après cette étape pour faire des apports d'engrais.

Comment combattre les maladies du géranium lierre ?

Avant toute chose, respectez les conditions de culture (plein soleil, substrat drainé, arrosages parcimonieux...), ce qui évitera bien des soucis.

Utilisez des outils bien désinfectés avant toute opération de taille.

Arrosez une fois sur deux avec du purin de prêle et pulvérisez des décoctions d'ail sur le feuillage en traitement.

Comment combattre les parasites du géranium lierre ?

Les aleurodes et les thrips peuvent être éradiqués en sortant les plantes et en les passant sous un jet d'eau. Coupez les parties les plus atteintes puis pulvérisez ensuite du purin de fougère. En serre, installez des pièges englués.

Contre le brun difficile de lutter, il faut éliminer les parties atteintes et les chenilles manuellement.

Contre les pucerons, pulvérisez une solution à base d'eau et de savon noir. Ôtez et brûlez les parties atteintes. Pensez aux larves de chrysopes ou de coccinelles pour la lutte biologique, ces petites bestioles sont capables d'ingurgiter une grande quantité de pucerons en une journée !

Comment conserver mon géranium lierre d'une année sur l'autre ?

Le géranium lierre est une plante vivace qui craint le froid. Ce géranium ne résiste pas au gel sauf sur une très courte durée et de très faible ampleur (-2°C) en sol très drainé.

Dans le Midi de la France, ce pélargonium peut rester en pleine terre, partout ailleurs, il sera nécessaire de l'hiverner et donc de le cultiver en pot, ce qui évite de l'arracher en fin de saison. Notez toutefois que la technique demeure possible.

Pour hiverner votre pélargonium lierre :

  • taillez toutes les tiges à 10 cm de leur base avant les premiers frimas. Rentrez le pot dans une pièce fraîche mais hors gel (entre 8 et 15°C). Si elle n'est pas très lumineuse, cela ne pose pas de souci lors de l'hivernage ;

  • stoppez progressivement les arrosages. Un arrosage par mois sera suffisant. Ne laissez jamais de coupelle sous le pot ;

  • dès les premiers signes de reprise au printemps, arrosez et placez à la pleine lumière ;

  • rempotez dans du terreau frais lorsque les premières feuilles se développent ;

  • sortez votre géranium lorsque tout risque de gel est passé et placez-le progressivement au plein soleil.

Comment planter le géranium lierre en pleine terre ?

Choisissez un emplacement très ensoleillé. Préparez le sol au préalable en ôtant les herbes indésirables. Le sol devra être bien drainé pour éviter la pourriture des racines.

S'il est lourd, compact et humide, plantez sur butte ou en pente.

Sur un terrain plat, ajoutez une bonne part de sable de rivière et de compost avant la plantation.

  • Laissez la motte s'hydrater dans une bassine d'eau pendant que vous creuserez un trou deux fois égal à sa taille.

  • Remplissez le fond du trou d'un mélange de terreau, de compost et ajoutez un mélange de corne broyée et de sang séché.

  • Plantez le pélargonium en prenant soin de ne pas enterrer les premières feuilles.

  • Rebouchez et arrosez.

Comment planter un pélargonium lierre en pot ?

  • Choisissez un pot percé en son fond pour que l'eau puisse bien s'évacuer.

  • Versez une couche de billes d'argile au fond du pot, puis remplissez-le d'un bon terreau comprenant des billes d'engrais à libération lente.

  • Installez votre géranium dans le pot en prenant soin de bien tasser la terre autour du collet.

  • Arrosez abondamment.

Est-il possible d'installer un géranium lierre à l'ombre ?

Dans les régions les plus chaudes comme le Midi de la France, il est possible d'installer son géranium lierre à la mi-ombre sans souci pour la floraison. L'ombre totale sera elle aussi tolérée mais ne vous attendez pas à une floraison opulente !

Au nord de la Loire, préférez le plein soleil pour obtenir une belle floraison mais aussi pour éviter l'apparition de maladies ou la pourriture du plant.

Faut-il fertiliser le géranium lierre ?

Le géranium lierre est une plante très gourmande en nutriments. Pour bien fleurir, il demande de fréquents apports d'engrais. Dès la plantation, ajoutez de l'engrais à libération lente en dés ou en billes si le terreau n'en contient pas déjà.

Durant la période de croissance et de floraison (de mai à septembre), faites des apports d'engrais 'Spécial géraniums' tous les 15 jours, toujours après un arrosage copieux pour ne pas brûler les racines. Pour éviter ce risque, préférez l'engrais bio à l'engrais chimique, il existe aussi en solutions miscibles dans l'eau, voire en granulés.

Stoppez tous les apports d'engrais durant l'hivernage.

En pleine terre, griffez au pied de la plante, un mélange de compost, de poudre de corne broyée et de sang séché tous les deux mois d'avril à septembre.

Le géranium lierre est-il un géranium ?

Et bien non, cette plante est un pélargonium, appartenant certes à la même famille que les géraniums (Géraniacées) mais pas au même genre. Le genre Pelargonium originaire d'Afrique australe comprend 400 espèces et des milliers de cultivars dont le fameux géranium lierre (Pelargonium peltatum, syn. Pelargonium x hederaefolium), une plante aux longues tiges adoptant un port rampant ou retombant.

Le géranium lierre est-il vivace ?

Oui le géranium lierre est une plante vivace dans son pays d'origine et dans les régions à climat doux, cependant, il est gélif, ce qui lui vaut d'être souvent cultivé en annuelle à moins de l'hiverner au chaud.

Le géranium lierre peut-il être planté au jardin ?

Oui, il sera alors traité en annuelle dans les régions où le gel sévit, ailleurs, il restera en place mais risque de se dégarnir durant la mauvaise saison. Il repartira toutefois de la souche si les gelées ne sont pas sévères (-2°C). Cette plante constitue un très bon couvre-sol fleuri sur un talus en pente, agrémente les premiers-plans de massifs et trouve même sa place dans les rocailles en version retombante sur de gros enrochements.

Peut-on bouturer le géranium lierre ?

Oui. Le bouturage permet de multiplier très facilement cette plante. Il se pratique du printemps au début de l'été sur des tiges non lignifiées. Certains jardiniers profitent de la taille d'hivernage pour réaliser leur boutures, cette option est intéressante si vous avez de la place et un local suffisamment chauffé tout l'hiver. Vous obtiendrez ainsi des plantes prêtes à fleurir très tôt dans la saison.

Quand planter le géranium lierre ?

Plantez le géranium lierre lorsque le gel n'est plus à craindre soit mi-mai dans la majorité des régions. Ce paramètre tient aussi bien pour une plantation en pleine terre qu'en pot s'il est destiné à orner un balcon.

Quelle est la période de floraison du géranium lierre ?

Si le climat est doux, la floraison peut s'étendre d'avril à fin octobre. Il existe des milliers de cultivars, la palette de couleur est donc très vaste, s'étendant du blanc pur au rouge presque noir en passant par toutes les nuances de rose, de pourpre, d'orangé ou de mauve. Il existe des variétés à fleurs simples, doubles ou très doubles et même à feuillage panaché.

Quelles sont les principales maladies du géranium lierre ?

Botrytis cinerea ou pourriture grise est une maladie cryptogamique favorisée par un substrat asphyxiant et trop humide ou une mauvaise exposition (trop ombragée, humide et froide). Les mêmes conditions favorisent la verticilliose, un autre champignon (Verticilium albo-atrum) qui se manifeste par des tiges ramollies et noirâtres.

Le géranium lierre est moins sensible à la rouille (Puccinia pelardonii) que les autres pélargoniums. Cette maladie se présente sous la forme de petits pustules orangés.

Quels sont les parasites du géranium lierre ?

Les aleurodes et les thrips posent des problème sur les plantes cultivées en intérieur ou en serre.

Le lycène des géraniums (Cacyreus marshalli) ou 'brun', est un papillon très présent dans le sud de la France. Les larves, vertes et roses, creusent des galeries dans les boutons et les tiges pour les dévorer.

Les pucerons s'attaquent aux extrémités de tiges compromettant la formation des boutons floraux et affaiblissant la plante en se nourrissant de sa sève.

Lire aussi
Questions fréquentes sur le géranium lierre Questions fréquentes sur le géranium lierre

Il retombe en cascades colorées le long des fenêtres et des balcons, orne à merveille les grandes jarres et les suspensions, le géranium lierre est une des plantes les plus[...]

Géranium lierre, Pelargonium x hederaefolium Géranium lierre, Pelargonium x hederaefolium

Le géranium-lierre est une plante horticole semi-grimpante ou rampante, il représente un groupe d'hybrides issus de l'espèce botanique Pelargonium peltatum. L'espèce botanique, le véritable...

Lierre du Caucase, Lierre de Perse, Lierre de Colchide, Hedera colchica Lierre du Caucase, Lierre de Perse, Lierre de Colchide, Hedera colchica

Hedera colchica, appelé le lierre du Colchide, lierre de perse ou lierre du Caucase, est une plante grimpante appartenant à la famille des Araliacées. Il est originaire de Turquie et[...]

Géranium maculé, Géranium sauvage américain, Géranium tacheté, Geranium maculatum Géranium maculé, Géranium sauvage américain, Géranium tacheté, Geranium maculatum

Geranium maculatum, le géranium maculé ou géranium sauvage américain, est une plante vivace appartenant à la famille des Géraniacées. Geranium maculatum est originaire d'Amérique du Nord, présent...

Vos commentairesAjouter un commentaire