Les jardins cinématiques de Roland Garros

Les jardins cinématiques de Roland Garros, terrasse du stade Suzanne LENGLEN
Les jardins cinématiques de Roland Garros, terrasse du stade Suzanne LENGLEN

La Fédération Française de Tennis a missionné les paysagistes Frédéric-Charles Aillet (36 ans), Raphaël Favory (34 ans) et Pierre Sarrien (34 ans) de l’agence SEMPERVIRENS (toujours vert en latin) pour réaliser de nouveaux jardins à l’occasion du tournoi 2014 de Roland Garros en association avec ACD Girardet architectes.

Les jardins cinématiques de Roland Garros, terrasse du stade Suzanne Lenglen Les jardins cinématiques de Roland Garros, stèle d'Etienne Jules Marey Les jardins cinématiques de Roland Garros, stèle d'Etienne Jules Marey Les jardins cinématiques de Roland Garros, restaurant du stade Suzanne Lenglen Les jardins cinématiques de Roland Garros, Etude du rebond d'une balle Les jardins cinématiques de Roland Garros, livraison des ifs produit par la pépinière RIPAUD (Vendée) Les jardins cinématiques de Roland Garros, entrée des relations publiques du stade Les jardins cinématiques de Roland Garros, Frédéric-Charles AILLET à côté de la stèle d'Étienne-Jules MAREY

Le concept de ce projet inédit est inspiré par la chronophotographie, à l’origine du cinéma, qui a été inventée sur le site même de Roland Garros où son créateur, Étienne-Jules Marey, avait installé son laboratoire au XIXe siècle, avant la construction du stade. Au-delà d’une mise en scène botanique surprenante, ce nouveau jardin rappelle cette histoire méconnue du site.

Des boules topiaires en if ont ainsi été plantées pour évoquer, en fonction des points de vue, la représentation d’un rebond ‘explicite’ d’une balle de tennis ou une constellation de sphères.

La palette végétale est essentiellement composée de plantes indigènes, propres au bassin parisien, de manière à renforcer la biodiversité du site. Cette démarche de projet s’inscrit dans la trame verte parisienne qui est recommandé par l’Atelier Parisien d’Urbanisme APUR et le plan guide de Roland Garros réalisé par Michel Corajoud.

Nous pouvons citer parmi les plantes mis en places des graminées telles les Deschampsia cespitosa au-dessus desquelles prennent place les ifs boulles Taxus baccata qui ont été cultivées dans une pépinière de l’ouest de la France. Ces topiaires ont une longévité exceptionnelle, leurs croissance est lente, elles seront taillées une ou deux fois par an. Nous trouvons également des parterres de fraisiers associés à du muguet et à de nombreux bulbes qui seront planté seulement en automne prochain. Le paillage des plantations est constitué pour moitié de brique pilée qui rappelle la terre battue et par de la toile biodégradable qui disparaitra complètement dans 2 ans lorsque toutes les plantations seront installés.

Ce projet s’inscrit dans la philosophie de jardins composés de plantes majoritairement sauvages pour limiter l’entretien des espaces verts dans un souci d’économie de moyens et pour renforcer la biodiversité considérée comme un patrimoine. Les ambiances créées sont à chaque fois insolites car propre au lieu où prend place le projet. La combinaison de la géologie, de la pédologie et de la micro-climatologie créée à chaque fois un écosystème unique.

Au contraire, la forme du jardin est architecturée pour réaliser un contraste avec l’écosystème naturel.

L’agence Sempervirens

L’agence Sempervirens a reçu le prix des architectes Américains AIA Price en 2012 dans le cadre du projet de la nouvelle ambassade de France à Tokyo réalisé avec ADPi (D.Chavanne, N.Moulin, M.Miranda) et Takenaka.

La jeune agence, basée à Montmartre, réalise des projets dans le monde entier pour des clients publics ou privés.

Lire aussi
Les mammifères de nos jardins Les mammifères de nos jardins

Avec plus de 5 500 espèces, la classe des mammifères comprend de nombreux animaux revêtant des formes très diversifiées et colonisant toutes sortes d’environnements. Terrestres, aquatiques et...

Les jardins du Montmarin (35) Les jardins du Montmarin (35)

En Bretagne, près de Dinard et de Saint Malo, au bord de la Rance, découvrez les jardins d'une malouinière où l'histoire botanique et maritime se mêlent pour n'en faire qu'une : le domaine de...

Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Les jardins du bois des Moutiers (76) Les jardins du bois des Moutiers (76)

Si vous vous promenez en Normandie dans la région de Dieppe, arrêtez-vous à Varengeville-sur-Mer pour visiter un parc merveilleux, le Bois des Moutiers, très influencé par les jardins anglais. Le...

Vos commentairesAjouter un commentaire