Une pelouse écologique

La pelouse écologique se distingue du gazon classique par la non utilisation de produits chimiques mais aussi par la mise en place de techniques culturales particulières afin d'éviter la prolifération des mauvaises herbes et des insectes nuisibles.

Réservez des espaces avec des herbes folles
Réservez des espaces avec des herbes folles

Une pelouse écologique est une pelouse naturelle où la diversité biologique s'exprime librement. Cette définition assez simple cache toutefois des pratiques culturales spécifiques puisqu'en effet, lorsque l'on se dispense de produits chimiques de type herbicides et pesticides, il n'est pas rare de voir les bestioles indésirables et les mauvaises herbes proliférer.

La pelouse écologique repose donc sur un équilibre que l'on doit maintenir naturellement en adoptant des techniques simples et raisonnées. Le but est d'obtenir un gazon esthétiquement agréable tout en favorisant les éco-systèmes. Pour y parvenir, la pelouse doit être maintenue assez longue (environ 10 cm). Cette longueur a deux avantages : elle se pose en barrière naturelle contre les nuisibles et permet à la pelouse de développer un système racinaire plus conséquent ce qui ajoute à la résistance contre la sècheresse notamment.

Les coupes doivent impérativement être douces à chaque tonte afin d'éviter là encore d'endommager le réseau racinaire. De manière générale, la coupe ne doit pas dépasser 1/3 de la longueur pour que la pelouse puisse continuer de s'alimenter correctement. Si la pelouse est très longue, plusieurs coupes successives à quelques jours d'intervalle vaudront mieux qu'une coupe sévère trop choquante.

Pour une bonne tenue de l'herbe, il est également important de choisir un jour de beau temps pour tondre. L'herbe mouillée par la pluie a en effet tendance à se déchirer ce qui est un terrain propice pour les maladies et les insectes.

L'autre point important tient à la mise en place d'un arrosage en profondeur que l'on obtient en arrosant copieusement jusqu'à détremper le sol de façon espacée.

Pour redonner vigueur et beauté à la pelouse écologique, l'utilisation d'un engrais 100% naturel est à privilégier. Compost et autre crottin de cheval pourront ainsi être ajoutés au fil des saisons pour favoriser l'activité biologique. Lors de la tonte, les résidus de coupe seront également laissés sur place pour engraisser naturellement la pelouse.

La pelouse doit être maintenue autant que possible de forte densité pour éviter une trop forte déperdition d'eau par évaporation.

A ces principes de base s'ajoutent quelques autres techniques classiques comme l'arrachage des mauvaises herbes avant leurs floraisons, l'aération régulière du sol avec des patins à clous ou un scarificateur.

Lire aussi
Pour une pelouse plus écologique Pour une pelouse plus écologique

Arrosage à profusion, engrais chimiques, anti-mousses, herbicides... Une pelouse classique demande des gestes d'entretien aussi polluants que contraignants sans compter l'usage de la tondeuse au...

Le label « Arbres d’Avenir Gestion écologique du patrimoine arboré® » Le label « Arbres d’Avenir Gestion écologique du patrimoine arboré® »

« Arbres d'Avenir Gestion écologique du patrimoine arboré® » Pas de surprise ! Un label 100% écologique, respectueux des arbres, indépendant des syndicats professionnels, fédérateur, et surtout...

Un locataire peut-il transformer un potager en pelouse ou le contraire ? Un locataire peut-il transformer un potager en pelouse ou le contraire ?

Lorsque l'on n'est pas propriétaire de son terrain, la question de son éventuelle modification se pose. Cette pelouse bien peu écologique et consommatrice d'eau vous déplaît et vous désireriez la...

Régénérer la pelouse Régénérer la pelouse

Exposée à des conditions climatiques parfois difficile, la pelouse peut avoir besoin d'un petit relooking en fin d'été. Quelques gestes simples vous assureront un tapis verdoyant et une pelouse...

Vos commentairesAjouter un commentaire