Une pelouse écologique

Réservez des espaces avec des herbes folles
Réservez des espaces avec des herbes folles

La pelouse écologique se distingue du gazon classique par la non utilisation de produits chimiques mais aussi par la mise en place de techniques culturales particulières afin d'éviter la prolifération des mauvaises herbes et des insectes nuisibles.

Une pelouse écologique est une pelouse naturelle où la diversité biologique s'exprime librement. Cette définition assez simple cache toutefois des pratiques culturales spécifiques puisqu'en effet, lorsque l'on se dispense de produits chimiques de type herbicides et pesticides, il n'est pas rare de voir les bestioles indésirables et les mauvaises herbes proliférer.

La pelouse écologique repose donc sur un équilibre que l'on doit maintenir naturellement en adoptant des techniques simples et raisonnées. Le but est d'obtenir un gazon esthétiquement agréable tout en favorisant les éco-systèmes. Pour y parvenir, la pelouse doit être maintenue assez longue (environ 10 cm). Cette longueur a deux avantages : elle se pose en barrière naturelle contre les nuisibles et permet à la pelouse de développer un système racinaire plus conséquent ce qui ajoute à la résistance contre la sècheresse notamment.

Les coupes doivent impérativement être douces à chaque tonte afin d'éviter là encore d'endommager le réseau racinaire. De manière générale, la coupe ne doit pas dépasser 1/3 de la longueur pour que la pelouse puisse continuer de s'alimenter correctement. Si la pelouse est très longue, plusieurs coupes successives à quelques jours d'intervalle vaudront mieux qu'une coupe sévère trop choquante.

Pour une bonne tenue de l'herbe, il est également important de choisir un jour de beau temps pour tondre. L'herbe mouillée par la pluie a en effet tendance à se déchirer ce qui est un terrain propice pour les maladies et les insectes.

L'autre point important tient à la mise en place d'un arrosage en profondeur que l'on obtient en arrosant copieusement jusqu'à détremper le sol de façon espacée.

Pour redonner vigueur et beauté à la pelouse écologique, l'utilisation d'un engrais 100% naturel est à privilégier. Compost et autre crottin de cheval pourront ainsi être ajoutés au fil des saisons pour favoriser l'activité biologique. Lors de la tonte, les résidus de coupe seront également laissés sur place pour engraisser naturellement la pelouse.

La pelouse doit être maintenue autant que possible de forte densité pour éviter une trop forte déperdition d'eau par évaporation.

A ces principes de base s'ajoutent quelques autres techniques classiques comme l'arrachage des mauvaises herbes avant leurs floraisons, l'aération régulière du sol avec des patins à clous ou un scarificateur.

Lire aussi
La pelouse en 15 questions (Partie 3) La pelouse en 15 questions (Partie 3)

Suite de notre sujet la pelouse en 15 questions... 11. Comment se débarrasser de la mousse qui envahit la pelouse ? La présence de mousses dans le gazon indique un sol mal aéré, une exposition...

La scarification de la pelouse La scarification de la pelouse

La scarification est une méthode qui permet de régénérer un gazon ancien, envahi par les mousses et une légère couche de feutrage bloquant les échanges gazeux et le passage de l'eau. Elle aère le...

L'arrosage de la pelouse L'arrosage de la pelouse

Rien n'est moins élégant qu'une pelouse dégarnie et jaunie par un manque d'eau flagrant. Élément indispensable à la croissance du semis, à la dissolution des éléments nutritifs dans le sol, et au...

La rénovation de la pelouse en 7 étapes La rénovation de la pelouse en 7 étapes

Mettez toutes les chances de votre côté, voici les 7 étapes essentielles pour rénover votre pelouse Tondez court Tondez court, pour optimiser l'opération suivante et faire disparaître une grande...

Vos commentairesAjouter un commentaire