Le perce-oreille

Le perce-oreille mâle (Forficula auricularia)
Le perce-oreille mâle (Forficula auricularia)

Le forficule couramment appelé perce-oreille est un insecte très courant dans nos jardins. Inoffensif, il est considéré comme un auxiliaire du jardinier puisqu'il se délecte essentiellement des insectes nuisibles comme les pucerons.

Le perce-oreille est un insecte de la famille des Forficulidae appartenant aux dermaptères. Cet insecte compte une vingtaine d'espèces en France dont la plus connue est le Forficula auricularia. Long de un à deux centimètres, cet insecte se reconnaît par ses deux cerques formant une sorte de pince en prolongement de son abdomen. Sa couleur oscille entre le brun foncé et le brun clair.

Le perce-oreille est un animal polyphage. Il se nourrit de végétaux en limite de décomposition comme des fruits très mûrs et de nuisibles comme les pucerons et les psylles (nuisibles des arbres fruitiers).

Généralement considéré comme un auxiliaire du jardinier, le perce-oreille est un insecte  lucifuge (il fuit la lumière). Le jour il se terre dans les crevasses du sol, sous les écorces de bois mort ou encore sous les pots de fleur. La nuit, il s'active pour partir à la recherche de nourriture.

Le perce-oreille s'accouple pendant l'été. La femelle pond ses œufs, une trentaine en règle générale, au début de l'automne dans un terrier qu'elle creuse. Elle s'occupe activement de ses œufs jusqu'à l'éclosion en les léchant sans répit pour les protéger de l'humidité ambiante. Lorsque les larves éclosent, la femelle continue de prendre soin de ses petits jusqu'à la dernière des 4 mues des larves.

Pendant l'hiver, la plupart des mâles meurent alors que les femelles survivent. Les jeunes adultes sortent de leur terrier vers le mois de juillet. Ils sont plus petits que les adultes et n'ont pas d'ailes. Lorsque la saison d'été est humide, les perce-oreilles ont tendance à proliférer dans le jardin.

Même si globalement ces insectes sont plutôt des amis du jardinier, le surnombre peut provoquer des dégâts notamment sur les fruits à noyau comme les pêches, les prunes et les abricots. En cas d'invasion, il est possible d'installer des pièges à perce-oreilles dans les arbres fruitiers en plaçant des pots de fleurs retournés remplis de paille. Le pot pourra être déplacé ensuite vers des plantes infestées de pucerons et de psylles pour que les perce-oreilles les dévorent goulument.

Le saviez-vous ?

  • L'origine du surnom du forficule est inconnue mais l'on pense que le nom de perce-oreilles aurait été donné à ces insectes puisqu'on les retrouvaient souvent au cœur des fruits à noyaux très mûrs. Sachant que les quartiers d'abricot et de pêche sont appelés des oreilles ou des oreillons, le nom de perce-oreilles est resté.

Lire aussi
Abri à forficules ou perce-oreilles Abri à forficules ou perce-oreilles

Christine COULOMB du jardin des Merlettes nous parle des forficules ou perce-oreilles Qu'est-ce qu'un forficule ? Le forficule est plus connu sous le nom de perce-oreille. Ce petit insecte qui, du...

2017/02 Concours "Crocus et perce-neige" 2017/02 Concours "Crocus et perce-neige"

Galerie des photos des participants à notre concours de février 2017 sur le thème "Crocus et perce-neige" et résultats Résultats du concours Enibas ariane, Colibri, Miltonia et nouss Commentaires...

Oreille d'éléphant, Alocasia sanderiana Oreille d'éléphant, Alocasia sanderiana

L'oreille d'éléphant est une plante verte d'intérieur au feuillage tout à fait remarquable, qui lui confère un aspect sculptural, attirant le regard au premier coup d'oeil. De longs pétioles...

Perce-neige, Galanthus nivalis Perce-neige, Galanthus nivalis

Comme un petit bijou fleurissant au cœur de l'hiver, le perce-neige à la délicate inflorescence blanche saura apporter une touche de gaieté au jardin pendant les grises journées. Délicatesse...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Angie (Aveyron)
    Nous n'avons plus de perce-oreilles dans le jardin et cette remarque, je l'ai faite à d'autres personnes qui m'ont confirmé. Y a-t-il eu des maladies ?
    Répondre à Angie
    Le 28/04/2018 à 23:25
    Aman (Sud Belgique)
    Bonjour Angie, incroyable, je me suis fait exactement la même réflexion il y a une semaine ! Je vais attendre le mois de juillet puisqu'ils en parlent dans l'article mais tout de même, c'est bizarre... Car il me semble que l'année passée, je n'en ai pas vu non plus. (par contre, nous avons à nouveau des lucioles (vers luisants) ce que nous n'avions plus depuis des années...) J'espère que les perce-oreilles reviendront... Il semblerait peut-être qu'ils mangent les oeufs de limaces... je ne suis pas sûre de ce qui a été dit, peut-être a t'on confondu avec un insecte qui lui ressemble un peu... Mais c'est vrai que cela expliquerait le nombre atroce de limaces ! (en tout cas dans notre région)... Affaire à suivre
    Répondre à Aman
    Le 11/06/2018 à 15:21
  • Jean-Marc (LE HAVRE)
    J'ai planté cet été un bougainvillier qui se plait énormément et qui pousse merveilleusement bien. Mais j'ai toujours un souci avec des feuilles que je retrouve mangées. On m'a dit que c'était des escargots et des limaces, ce qui était vrai, il y en avait beaucoup dans le coin. J'ai mis de l'anti-limace et j'ai trouvé un véritable génocide de ces bestioles. Sauf que je n'ai plus ces gastéropodes, mais les feuilles sont toujours mangées. Je viens de voir ce soir, à la nuit, un perce-oreille sur une branche. Est-ce que cette bestiole mange les feuilles, fraîches et tendres de préférence ? Ou alors c'est autre chose; mais du coup je ne vois pas quoi. Pouvez-vous me donner un conseil pour que mon bougainvillier puisse enfin vivre en paix.
    Répondre à Jean-Marc
    Le 26/09/2017 à 23:56
  • Patrick67 (Alsace)
    J'ai découvert qui transforme ma clématite en dentelle... Ce sont eux.! Du coup, je les ai mis au rayon des bestioles à éliminer...
    Répondre à Patrick67
    Le 07/06/2015 à 15:26
  • Gentiane (Rhône)
    Comme Pedro, maintenant je sais ce que mangent les perce-oreilles
    Répondre à Gentiane
    Le 07/06/2014 à 17:14
  • Pedro (Alsace)
    Merci . Maintenant je sais le rôle des perce oreilles dans notre jardin
    Répondre à Pedro
    Le 06/06/2014 à 10:12
    Pook (17000)
    Je peux vous dire que si il perce bien les oreilles. Douleur terrible je vais chez le médecin qui me dit que c'est une otite percée, je rentre à la maison on me met les gouttes dans l'oreille et la une nouvelle douleur... Ma mère me retire un pince-oreille... Il m'a percé le tympan. Donc oui ça existe !
    Répondre à Pook
    Le 24/06/2017 à 11:50
  • Yves Leconte
    "(...) puisqu'on les retrouvAIT (...)", SVP !
    Répondre à Yves Leconte
    Le 11/12/2012 à 19:11
    Pedro (Provence)
    On, indéfini, s'accorde au singulier ou au pluriel
    Répondre à Pedro
    Le 10/06/2017 à 11:48
    Bruno (Champagne)
    Faux, le verbe ou l'auxiliaire sont toujours à la 3ieme personne du singulier seuls les participes s'accordent
    Répondre à Bruno
    Le 16/06/2018 à 11:29
  • Marylin Dupriez
    Bon à savoir
    Répondre à Marylin Dupriez
    Le 02/10/2012 à 04:28
  • Marylin Dupriez
    Bon à savoir
    Répondre à Marylin Dupriez
    Le 02/10/2012 à 04:27
  • Alexandre Quellec
    Hmmm, bon à savoir
    Répondre à Alexandre Quellec
    Le 06/08/2012 à 05:48
  • Abdelwahab Awaf Chedad
    Https://www.facebook.com/LaBiodiversiteFaunistiqueEtFloristique bien venu chz ns........................AWAF
    Répondre à Abdelwahab Awaf Chedad
    Le 25/05/2012 à 20:59
  • Alexandre Rzadkowski
    Pourri
    Répondre à Alexandre Rzadkowski
    Le 17/05/2012 à 12:45