Les petits animaux inattendus du compost

L'orvet apprécie tout particulièrement les tas de compost
L'orvet apprécie tout particulièrement les tas de compost

Certains petits animaux trouvent refuge dans le tas de compost qui en se décomposant dégage de la chaleur. Au delà de l'étonnement de les trouver là, se pose la question de leur éventuelle nuisance. Réfléchissons à leur légitimité avant de nous emballer !

Légitimité des petits animaux dans le tas de compost 

Alors que le jardinier consciencieux allait jeter le contenu de sa brouette sur le tas de compost, soudain des petits yeux effrayés le regardent avec pour effet de déclencher des réactions plus ou moins raisonnées ! Ciel un rongeur ! Et si c'était un rat ? Voire une colonie de rats ! Voici donc notre jardinier bien décidé à éradiquer la ou les pauvres bestioles surtout si l'animal à provoqué la panique au sein de la famille, ou pire auprès de la maîtresse de maison.

Souris, campagnols, musaraignes, mulots aiment squatter le tas de compost sans pour autant que cela soit techniquement problématique. Ces petits animaux sont tous parfaitement inoffensifs et seule la peur irraisonnée des rongeurs peut justifier cette réaction viscérale menant à l'élimination.

Le même effet peut être produit par la présence d'orvets. Ces animaux de la famille des Anguidae, ne sont pas des reptiles comme leur aspect le laisse penser. Ils ne sont ni venimeux ni dangereux, ce sont en fait des lézards sans pattes qui ont une grande utilité au jardin puisqu'ils chassent de nombreux invertébrés.

Le hérisson peut aussi venir se réfugier près du tas de compost. Heureusement pour lui, il fait partie des animaux considérés comme 'trop mignons' et n’encourt pas à ce titre, les risque liés à son aspect. Il sera au contraire protégé comme il se doit et comme devraient l'être les autres petits animaux du compost, qu'il s'agisse d'orvets, de campagnols, de mulots ou de souris car ils y trouvent tous une légitimité.

Les rongeurs permettent d’éliminer ou de réduire les déchets organiques les plus durs en les rongeant. Ils aèrent au passage le tas de compost de leurs mouvements et en y creusant des galeries. Sachant qu'une bonne ventilation est essentielle au processus de décomposition des matières organiques, ces petits animaux devraient au contraire, être bienvenus.

Les orvets, comme nous l'avons vu, débarrassent le tas de compost de bons nombre de parasites quant au hérisson, il se repaît de gastéropodes !

Pourquoi les petits animaux sont-ils attirés par le tas de compost ?

Le compost en décomposant dégage de la chaleur, les petits animaux viennent donc s'y réfugier pour gagner quelques degrés en hiver. Ils y trouvent aussi de quoi s'alimenter facilement. Les herbivores se régalant des déchets de cuisine et les carnivores débarrassant le tas de compost de nombreux invertébrés. Quant aux rongeurs, ils réduisent la masse organique qui aurait autrement beaucoup de mal à se décomposer !

Acceptons ces petits animaux dans le tas de compost, il y ont une parfaite légitimité !

Lire aussi
Comment faire du bon compost ? Comment faire du bon compost ?

Recycler ses déchets ménagers est un geste pour un jardinage durable et apporte au sol de la matière organique nécessaire aux végétaux, mais comment faire un bon compost ? Le compost est le...

Le thé de compost Le thé de compost

Le thé de compost est un liquide qui regorge de bien des merveilles pour nos plantes. Quelles sont ses propriétés ? Comment le fabriquer et l'utiliser ? C'est ce que nous allons éclaircir ensemble....

Compost ou compostage Compost ou compostage

Un bon moyen d'apporter de l'engrais de qualité à votre potager ou à votre jardin d'ornement est de réaliser un compost dans un coin de votre jardin. Le compost apportera l'humus nécessaire au...

Je fais mon compost Je fais mon compost

Le compost constitue un amendement de choix du potager, au jardin d'ornement en passant par les plantes d'intérieur. Facile à réaliser, il demande tout de même un peu de savoir-faire. Presque tout...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Emmanuelle (Aquitaine)
    Désolée de faire ma chieuse... mais ici, le jardinier, est une femme et c'est son mari qui tremble d'effroi devant les rongeurs. merci d'éviter les stéréotypes... ca devient pénible!
    Répondre à Emmanuelle
    Le 23/05/2019 à 15:06
  • Christiane (Alsace)
    L'orvet n'est pas un serpent, mais fait partie de la Classe des reptiliens comme le lézard d'ailleurs aussi !
    Répondre à Christiane
    Le 01/04/2017 à 14:01
    Guytou (Vendee)
    Il y en a pas mal en Alsace
    Répondre à Guytou
    Le 31/01/2018 à 12:06
    Gutou (Aucune)
    Haut rhin ou bas rhin ?????
    Répondre à Gutou
    Le 31/01/2018 à 12:07