Les collemboles

Des collemboles présent dans le compost ou ils sont utiles à la décomposition des matières organiques
Des collemboles présent dans le compost ou ils sont utiles à la décomposition des matières organiques

Essentiels à l'équilibre du sol, les collemboles constituent une vaste famille composée de petits animaux discrets mais efficaces. En forêt, dans les prairies ou dans le compost, ils effectuent un travail de l'ombre indispensable à la qualité des sols.

Les collemboles des animaux méconnus

Déjà présents sur terre il y a 400 millions d'années, les collemboles sont de petits animaux vivant dans tous les milieux en contact avec le sol. Terre, roches, troncs, sous-sol des habitations regorgent de leur présence discrète. Quelques espèces habitent aussi la canopée des arbres dans les zones tropicales.

Autrefois classés parmi les insectes primitifs, ils sont de nos jours considérés comme des hexapodes et se divisent en plus de 3000 espèces. Ces petites bestioles d'une taille de 2 mm en moyenne, ne possèdent pas d'ailes. Ils présentent tous des antennes, un corps segmenté et des organes spécifiques comme la furca et le rétinacle placés sous l'abdomen qui permettent à l'animal de se propulser en avant. Le collophore est encore un organe spécifique situé à l'intérieur de l'abdomen qui sert à aspirer les nutriments liquides et à se déplacer sur les surfaces lisses ; Cet organe sert aussi à la respiration de l'animal.

Les collemboles peuvent revêtir de nombreux aspects avec un corps tantôt trapu et mou, tantôt plus allongé et couvert de segments durs et brillants. La couleur varie selon les espèces et leur lieu de vie ; En surface, les teintes sont souvent plus vives (rose, vert, indigo, rouge, jaune...) alors qu'en sous-sol, elles se cantonnent au blanc, au beige ou au brun.

Une fois sortis de l’œuf, les collemboles gardent le même aspect tout au long de leur vie mais opèrent des mues fréquentes.

Les collemboles sont des êtres grégaires qui vivent en importantes colonies, leur densité dans un sol bien équilibré et très riche en matière organique peut atteindre 10 millions de sujets au mètre cube.

Intérêts des collemboles dans le sol

Leur action sur la qualité du sol est primordiale car ils opèrent une micro-fragmentation de la matière organique, se nourrissant de végétaux en état de décomposition, de champignons, de micro-algues, voire de bactéries. Ils participent à la diffusion des spores de champignons, à l'aération du sol et à sa micro-porosité.

Un sol contenant beaucoup de collemboles est donc bien plus équilibré et plus fertile puisqu'ils participent au processus de décomposition et transforment la matière organique ingurgitée en humus fertile mettant à disposition des nutriments essentiels comme le potassium ou l'azote. Ces petits animaux aident à la dissémination de la microflore et parallèlement régulent le développement de certaines espèces de champignons pathogènes pour les cultures.   

Le nombre de collemboles au mètre cube est un bon indicateur de la qualité d'un sol.

Ils sont très présents si le taux d'humus et d'humidité est élevé et beaucoup moins dans un sol sec, pauvre ou pollué. Ils sont d'ailleurs utilisés par les scientifiques pour évaluer l’écotoxicologie des sols ou pour analyser l'impact des changements dans les techniques en agriculture.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Philippe Garcelon (Occitanie)
    Bravo pour cet article consacré aux collemboles, si méconnus et pourtant si utiles. En dehors de publications scientifiques très "pointues" rare est la littérature les concernant. A ce titre, je vous signale que je leur ai consacré un site internet de vulgarisation très abordable et qui nous en dit un peu plus sur leur habitat, leur mode de vie, leur anatomie, etc ... (collemboles.fr)
    Répondre à Philippe Garcelon
    Le 06/02/2018 à 11:55