Les collemboles

Des collemboles présent dans le compost ou ils sont utiles à la décomposition des matières organiques
Des collemboles présent dans le compost ou ils sont utiles à la décomposition des matières organiques

Essentiels à l'équilibre du sol, les collemboles constituent une vaste famille composée de petits animaux discrets mais efficaces. En forêt, dans les prairies ou dans le compost, ils effectuent un travail de l'ombre indispensable à la qualité des sols.

Les collemboles des animaux méconnus

Déjà présents sur terre il y a 400 millions d'années, les collemboles sont de petits animaux vivant dans tous les milieux en contact avec le sol. Terre, roches, troncs, sous-sol des habitations regorgent de leur présence discrète. Quelques espèces habitent aussi la canopée des arbres dans les zones tropicales.

Autrefois classés parmi les insectes primitifs, ils sont de nos jours considérés comme des hexapodes et se divisent en plus de 3000 espèces. Ces petites bestioles d'une taille de 2 mm en moyenne, ne possèdent pas d'ailes. Ils présentent tous des antennes, un corps segmenté et des organes spécifiques comme la furca et le rétinacle placés sous l'abdomen qui permettent à l'animal de se propulser en avant. Le collophore est encore un organe spécifique situé à l'intérieur de l'abdomen qui sert à aspirer les nutriments liquides et à se déplacer sur les surfaces lisses ; Cet organe sert aussi à la respiration de l'animal.

Les collemboles peuvent revêtir de nombreux aspects avec un corps tantôt trapu et mou, tantôt plus allongé et couvert de segments durs et brillants. La couleur varie selon les espèces et leur lieu de vie ; En surface, les teintes sont souvent plus vives (rose, vert, indigo, rouge, jaune...) alors qu'en sous-sol, elles se cantonnent au blanc, au beige ou au brun.

Une fois sortis de l’œuf, les collemboles gardent le même aspect tout au long de leur vie mais opèrent des mues fréquentes.

Les collemboles sont des êtres grégaires qui vivent en importantes colonies, leur densité dans un sol bien équilibré et très riche en matière organique peut atteindre 10 millions de sujets au mètre cube.

Intérêts des collemboles dans le sol

Leur action sur la qualité du sol est primordiale car ils opèrent une micro-fragmentation de la matière organique, se nourrissant de végétaux en état de décomposition, de champignons, de micro-algues, voire de bactéries. Ils participent à la diffusion des spores de champignons, à l'aération du sol et à sa micro-porosité.

Un sol contenant beaucoup de collemboles est donc bien plus équilibré et plus fertile puisqu'ils participent au processus de décomposition et transforment la matière organique ingurgitée en humus fertile mettant à disposition des nutriments essentiels comme le potassium ou l'azote. Ces petits animaux aident à la dissémination de la microflore et parallèlement régulent le développement de certaines espèces de champignons pathogènes pour les cultures.   

Le nombre de collemboles au mètre cube est un bon indicateur de la qualité d'un sol.

Ils sont très présents si le taux d'humus et d'humidité est élevé et beaucoup moins dans un sol sec, pauvre ou pollué. Ils sont d'ailleurs utilisés par les scientifiques pour évaluer l’écotoxicologie des sols ou pour analyser l'impact des changements dans les techniques en agriculture.

Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Philippe Garcelon (Occitanie)
    Bravo pour cet article consacré aux collemboles, si méconnus et pourtant si utiles. En dehors de publications scientifiques très "pointues" rare est la littérature les concernant. A ce titre, je vous signale que je leur ai consacré un site internet de vulgarisation très abordable et qui nous en dit un peu plus sur leur habitat, leur mode de vie, leur anatomie, etc ... (collemboles.fr)
    Répondre à Philippe Garcelon
    Le 06/02/2018 à 11:55