Plantation et entretien de la rose trémière

Les roses trémières apportent fleurs et hauteur au jardin
Les roses trémières apportent fleurs et hauteur au jardin

Les roses trémières font partie de ces plantes toutes simples croisées depuis toujours dans les jardins mais possédant néanmoins un charme ravageur. D'une verticalité parfaite, ces belles vivaces exposent fièrement leurs hampes florales aux regards admiratifs de juin à septembre.

Quand planter les rose trémières ?

La plantation des roses trémières en godets s'effectue de l'automne au printemps, hors période de gel. Attention! Ces plantes sont sensibles à l'humidité, surtout au niveau des racines, en terre argileuse, lourde ou dans les régions très froides, préférez une plantation printanière. Le semis peut être effectué en début d'été, les plantes obtenues fleuriront l'année suivante.

Comment planter les roses trémières ?

Ces plantes vivaces et rustiques (-15 °C) apprécient un emplacement ensoleillé et une terre bien drainée voire caillouteuse, elles tolèrent bien le calcaire et s’accommodent de la plupart des sols ainsi que de la sécheresse. Elles font merveille le long d'un mur qui les protégera du vent, mais aussi en fond de massifs ou de mixed-border car elles peuvent tout de même atteindre 2 m de hauteur.

  • Commencez par préparer le sol en arrachant les herbes sauvages et en ratissant les cailloux.

  • Si la terre est lourde, incorporez du sable de rivière de granulométrie élevée et un peu de compost.

  • Faites tremper la motte dans une bassine d'eau à température ambiante pendant ¼ d'heure avant la plantation.

  • Pendant ce temps, creusez un trou égal à au moins deux fois la taille de la motte en tous sens.

  • Retirez les racines du pot et n'hésitez pas à les démêler si nécessaire.

  • Réalisez une petites butte de compost ou de terre au fond du trou afin de poser les racines de sorte que le collet de la plante affleure du sol.

  • Rebouchez le trou et tassez le sol.

  • Arrosez.

Comment entretenir les roses trémières ?

Très faciles à vivre, ces plantes ne requièrent que très peu de soins. Une fois bien installées, il est inutile de les arroser sauf en période de sécheresse prolongée.

Les variétés à fleurs très doubles présentent des hampes florales très lourdes qu'il est nécessaire de tuteurer en régions venteuses.

Si la terre garde trop l'humidité ou qu'il pleut souvent, le feuillage peut se couvrir de rouille. Il faudra alors traiter vos plantes à la bouillie bordelaise ou au purin de prêle.

Une fois les fleurs fanées, coupez les hampes florales sèches et récoltez les graines pour les semer l'année suivante.

La taille du feuillage interviendra quant à elle au printemps suivant. Coupez les parties sèches à 5 cm du sol pour ensuite favoriser la reprise.

Lire aussi
Plantation et entretien de l'Alstroemère Plantation et entretien de l'Alstroemère

Cette jolie sud américaine, connue pour entrer dans la composition de bouquets de longue tenue chez les fleuristes, se fait la part belle dans nos jardins qu'elle orne de la délicatesse de ses...

Semer la rose trémière Semer la rose trémière

Graphique, vivace, rustique et florifère, la rose trémière est une plante facile à cultiver. Adossée à un mur, elle donne un charme incontestable à une façade. En fond de massif ou au centre d'une...

Conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre Conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre

Florian DUROUSSET de la pépinière Bio Jardins nous donne quelques conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre.  La haie libre est une haie bocagère des temps modernes, dans laquelle le...

Plantation et entretien des glaïeuls Plantation et entretien des glaïeuls

Spectaculaires plantes bulbeuses à la silhouette élancée, les glaïeuls, sont présents dans de nombreux jardins depuis des décennies. Leurs inflorescences en épis de grosses fleurs aux coloris...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Marie-Hélène (83630)
    Très beau site. Très utile. Félicitations et merci à toute l'équipe. Amitiés de la Provence Verte/Verdon
    Répondre à Marie-Hélène
    Le 17/04/2016 à 11:57