Planter un rosier liane auprès d'un grand arbre

Quoi de plus fabuleux que le spectacle d'un somptueux rosier liane enchevêtré dans les branches d'un grand arbre ! Il lui apporte de la couleur et parfois un parfum inoubliable. Facile à mettre en place, osez dresser ce décor éblouissant !

Un rosier qui grimpe aux arbres ...
Un rosier qui grimpe aux arbres ...

Quand planter un rosier liane au pied d'un grand arbre ?

L'automne est la période idéale pour la plantation des rosiers à racines nues, si vous le choisissez en conteneur, vous pourrez envisager sa plantation tout au long de l'année excepté en période de gel ou de fortes chaleurs. Quoi qu'il en soit, portez votre choix sur un sujet aux branches bien développées ne présentant aucune tâche suspecte ou blessure sur les tiges. Les racines doivent être fraîches, et fortes.

Quel arbre ?

Vous pouvez habiller un arbre vieillissant ou même un arbre mort. Conserver les arbres morts au jardin permet d'offrir le gîte à une faune très nombreuses (petits mammifères, insectes, oiseaux). Vérifiez toutefois qu'il ne risque pas d'être dangereux ou de tomber à tout moment. S'il est bien ancré, vous pouvez le parer d'un beau rosier.

Si vous choisissez un sujet encore bien vivant, préférez-le avec une ramure bien dégagée et un port haut, votre rosier liane pourra ainsi monter à son assaut.

Comment préparer la plantation du rosier ?

  • S'il s'agit d'un rosier à racines nues, plongez ces dernières dans de l'eau à température ambiante pour les hydrater. Taillez les racines abîmées, réduisez de moitié celles qui sont trop longues.

  • Préparez un pralin à base d'argile, de terre de jardin, d'eau et de bouse de vache. Trempez-y les racines.

  • S'il s'agit d'un rosier en conteneur, dépoter la motte après trempage, secouez la terre en excès et habillez les racines comme précédemment (taille + pralinage).

  • Creuser un trou de 40 cm en tous sens à une distance de 60 cm au moins du tronc de l'arbre.

  • Griffez le fond du trou, ajoutez une poignée de corne broyée et un peu de compost bien décomposé.

  • Versez de la terre de jardin jusqu'à une hauteur permettant de poser les racines du rosier pour que le collet de la plante soit au niveau du sol. Veillez à ne pas enterrer le point de greffe.

  • Comblez avec un mélange de terre de jardin et de bon compost.

  • Tassez bien autour du pied.

  • Arrosez abondamment pour qu'il ne reste aucune bulle d'air dans le substrat et qu'il se colle bien aux racines.

Après la plantation du rosier

Arrosez très régulièrement pour assurer une bonne reprise. Attention, sous un arbre au feuillage persistant, la pluie peut parfois être insuffisante pour bien arroser votre rosier, soyez vigilants !

Au fur et à mesure de la pousse des tiges, conduisez-les délicatement vers le tronc de l'arbre.

Vous pouvez taillez une tige sur deux en cours de saison pour aider le rosier à se ramifier abondamment.

Lire aussi
Planter un rosier au milieu des tomates Planter un rosier au milieu des tomates

Planter un rosier au milieu des tomates est favorable pour éviter l'arrivée des pucerons.

Rosier du père Hugo, Rosier jaune de Chine, Rosa hugonis Rosier du père Hugo, Rosier jaune de Chine, Rosa hugonis

Rosa hugonis est un rosier botanique, soit une espèce de rosier sauvage, appartenant à la grande famille des Rosacées. Proche du rosier sauvage européen, Rosa pimpinellifolia, le rosier...

Planter un arbre au jardin Planter un arbre au jardin

Planter un arbre nous réapprend le rythme de la nature : celui des saisons avec la floraison, les couleurs d'automne, la chute de ses feuilles ; celui des années car[...]

Bignone griffe de chat, Liane patate, Doxantha unguis-cati Bignone griffe de chat, Liane patate, Doxantha unguis-cati

En France, la culture de la bignone griffe de chat ou liane patate est un peu limitée par le climat, mais préventivement, il serait prudent d'éviter de la planter. En[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire