Précieuses feuilles mortes

Les feuilles mortes recouvrent la pelouse à l'automne
Les feuilles mortes recouvrent la pelouse à l'automne

Chaque année voit renaître l'élégant ballet des feuilles mortes dansant dans le vent, l'automne arrivant. Nul besoin de stresser à l'idée de les ramasser et de les brûler : vous allez pouvoir les recycler !

De l'or tombé des arbres

Craquement sous les pieds, couleurs chaudes et odeur d'humidité, les feuilles mortes sont de retour, jonchant le sol de leur camaïeu chatoyant. Le jardinier est rarement tenté de laisser envahir pelouses, allées et massifs par cette pluie végétale mordorée qui pourtant est susceptible de rendre bien des services.

Comme compost

Broyées, les feuilles mortes pourront être ajoutées au compost qui, en se décomposant grâce à l'action des micro organismes, se transformeront au fil des mois en une matière organique très riche, utilisable comme amendement au jardin. Il suffit juste de remplir le silo à compost en couches successives ou même de confectionner un simple tas au fond du jardin, de l'humidifier et de le couvrir d'une bâche pour que le processus de décomposition intervienne. Il suffira ensuite de retourner l'ensemble de temps en temps et d'ajouter un peu d'eau ou de purin d'ortie si le temps est sec pour obtenir un bon compost quelques mois après.

Comme paillis

Autre utilisation possible de nos feuilles : le paillis végétal. Plutôt que d'acheter du paillis, pourquoi ne pas utiliser la matière première présente au jardin pour pailler le pied des végétaux les plus frileux ? Une couche épaisse de feuilles mortes protégera efficacement les vivaces et les végétaux récemment plantés du gel. Ne tassez surtout pas votre paillis, car plus il sera aéré, plus il sera isolant et meilleure sera sa décomposition.

La nature est bien faite : en hiver le paillis protège les racines du gel et au printemps, la chaleur aidant, les feuilles se décomposent pour former un humus très fertile au pied des plantes.

Si vous avez la chance de posséder des pins dans votre jardin, n'hésitez pas à utiliser les aiguilles tombées au sol comme paillis pour les hostas et les autres plantes dont les limaces raffolent, car elles bloquent leur progression. Elles sont aussi utiles en terrain calcaire car elles acidifient le sol et corrigent donc certaines carences.

Comme amendement

Au potager, si vous avez laissé de l'espace en jachère, n'hésitez pas, après un bêchage en mottes grossières, à couvrir celui-ci d'un épais lit de feuilles mortes recouvertes d'une couche de cendres de bois humidifiée pour les maintenir en place en cas de coup de vent. Vous éviterez ainsi l'envahissement dû aux mauvaises herbes.

De plus, en se décomposant, les deux matières libéreront azote et potasse pour les cultures futures. Les micro-organismes et vers de terre présents dans le sol, se trouveront stimulés et vous bénéficierez ainsi, de manière très naturelle, d'une terre légère et fertile.

Lire aussi
Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Utiliser les feuilles mortes Utiliser les feuilles mortes

Les feuilles mortes constituent une manne bénéfique tombée du ciel. Plutôt que de prendre leur ramassage comme une corvée apprenons à positiver ! Les feuilles se ramassent à la pelle... Dès les...

2015/12 Les feuilles mortes se ramassent à la pelle 2015/12 Les feuilles mortes se ramassent à la pelle

"Les feuilles mortes se ramassent à la pelle", le thème de notre concours de novembre-décembre 2015 Résultat du concours  INDY27 avec 6 pts Enibas & Colibri87 ex aequo avec 5 pts Commentaires du...

Faire un compost de feuilles mortes Faire un compost de feuilles mortes

Ne brûlez plus vos feuilles mortes ! Utilisées pour réaliser du compost, elles offriront un amendement fertile au jardin. Une bien belle manière de les recycler ! Quelles feuilles mortes ? Pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Josephine Cholbi (Var)
    Entre deux empaillages hivernaux, faut-il au printemps ou en été, tout retirer et laisser la terre à nu ? Merci
    Répondre à Josephine Cholbi
    Le 23/06/2019 à 14:02