Utiliser les feuilles mortes

Les feuilles mortes constituent une manne bénéfique tombée du ciel. Plutôt que de prendre leur ramassage comme une corvée apprenons à positiver !

Utiliser les feuilles mortes
Utiliser les feuilles mortes

Les feuilles se ramassent à la pelle...

Dès les premiers frimas, le balais aérien des feuilles mortes bat son plein. Elles couvrent alors le sol du jardin, s'infiltrent dans les gouttières et bouchent les évacuations d'eau. Il devient urgent de le retirer mais il serait dommage de les jeter ou de le brûler car elles pourront être recyclées.

Des feuilles mortes oui mais pas n'importe lesquelles !

Pour réutiliser les feuilles mortes au jardin, il faudra toutefois prendre quelques précautions. Celles-ci devront être parfaitement saines. Vérifiez bien que des parasites ne se cachent pas à leur revers ou qu'elles ne soient pas atteintes de maladies cryptogamiques. Ainsi les feuilles tâchées de noir ou couvertes d'une pruine blanchâtre ne devront pas être utilisées mais brûlées pour éviter la propagation de maladies.

Si vous ne possédez pas de broyeur, évitez aussi les feuilles coriaces comme celles du troène, du platane ou du laurier qui mettront un temps fou à se décomposer.

Des feuilles mortes pour amender le potager

Étendre une épaisse couche de feuilles mortes au potager pour protéger les planches inoccupées en hiver est une très bonne idée, et ce pour plusieurs raison :

  • en protégeant le sol du gel, les feuilles mortes vont favoriser l'activité de cet écosystème ;

  • en se décomposant elles vont être source de nourriture pour de nombreux animaux qui vont les transformer en matière organique fertilisante ;

  • la couche de feuilles va bloquer l'apparition de mauvaises herbes, il suffira de découvrir le sol au printemps et de commencer les plantations ;

  • sur les légumes d'hiver restés en place, les feuilles mortes forment une couche protectrice qui permettra une récolte même par temps de gel.

Un paillage efficace dans les massifs

Au jardin d'ornement nos feuilles pourront être utilisées en paillage aux pieds des plantes fragiles.

Il faudra alors en étendre une couche d'au moins 20 cm d'épaisseur pour qu'elles assurent une protection efficace. Là encore, leur décomposition apportera des éléments fertilisants au sol. Les plantes repartiront de plus belle au printemps !

Un bon apport pour le compost

Si vous n'utilisez que des feuilles parfaitement saines, exemptes de maladies et de parasites vous pouvez sans souci les ajouter au compost. Les feuilles coriaces devront être broyées au préalable car autrement leur décomposition prendrait trop de temps.

Lire aussi
Que faire des feuilles mortes d'automne ? Que faire des feuilles mortes d'automne ?

Que faire des feuilles mortes d'automne ? Gérard BOURGES vous conseille !

Précieuses feuilles mortes Précieuses feuilles mortes

Chaque année voit renaître l'élégant ballet des feuilles mortes dansant dans le vent, l'automne arrivant. Nul besoin de stresser à l'idée de les ramasser et de les brûler : vous[...]

Faire un compost de feuilles mortes Faire un compost de feuilles mortes

Ne brûlez plus vos feuilles mortes ! Utilisées pour réaliser du compost, elles offriront un amendement fertile au jardin. Une bien belle manière de les recycler !

2015/12 Les feuilles mortes se ramassent à la pelle 2015/12 Les feuilles mortes se ramassent à la pelle

"Les feuilles mortes se ramassent à la pelle", le thème de notre concours de novembre-décembre 2015

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Pipit8457 (Loire atlantique)
    Chaque année, je ramasse mes feuilles mortes et les installent au pieds des rosiers pour l'hiver
    Répondre à Pipit8457
    Le 27/04/2014 à 04:30