Protéger et hydrater les plantes vivaces persistantes en hiver

Les plantes au feuillage persistant ont des besoins en eau bien plus importants que celles qui perdent leurs feuilles. Si elles sont fragiles, il faut certes, les protéger, mais aussi ne pas oublier de les arroser, quand cela s'avère possible...

Les vivaces sous serre ont besoin d'eau durant la période hivernale
Les vivaces sous serre ont besoin d'eau durant la période hivernale

Pas de repos pour les persistantes

La chute des feuilles en automne sur les espèces caduques protège les plantes en concentrant la sève sur les organes vitaux que sont les racines et les tiges. Les plantes concernées entrent en repos végétatif et ne doivent plus fournir autant d’énergie que lorsque les feuilles sont présentes et induisent le processus de photosynthèse. Sur les espèces persistantes, il en est tout autre ! À moins de posséder des feuilles adaptées chimiquement et recouvertes de cire isolante contre le gel, comme chez la majorité des conifères, elles doivent être protégées et hydratées correctement.

Protection des plantes vivaces persistantes sensibles

Dès les premiers frimas, il est nécessaire de protéger les plantes persistantes les plus fragiles, mais attention pas n'importe comment ! La solution qui vient immédiatement à l'esprit serait de les hiverner dans un local abrité.

Certaines plantes (comme les pélargoniums ou les fuchsias pour ne citer qu'eux), peuvent être taillées et stockées dans un local obscur hors gel, elles entrent alors en dormance et ne nécessitent que peu d'arrosages et d'entretien.

D'autres comme les ficus ou les palmiers par exemple, ne peuvent pas être taillées à ras et conservent leur beau feuillage, impliquant une bonne luminosité et donc la possession d'une serre, d'une véranda ou d'un appartement très lumineux. Dans ce cas, nul souci, elles seront à la fois protégées et hydratées.

Si l'hivernage en intérieur dans de bonnes conditions s'avérait impossible par manque de place ou d'équipement, voire parce que la plante est installée en pleine terre, il ne vous restera que la solution de la protection en extérieur.

Si la plante est en pot, placez-la le plus près possible d'un mur pour la mettre à l'abri des vents froids et desséchants. Surélevez le pot sur un caillebotis en bois et ôtez la coupelle. Elle sera ainsi moins soumise à l'action du gel et du froid qui se propage sur le carrelage ou les revêtements en béton voire à la surface de la terre si elle est gelée. Ajoutez à cela un papier à bulles tout autour du pot, et les racines seront bien à l'abri !

Ne laissez jamais la coupelle sous le pot car un excès d'humidité est toujours nuisible et d'autant plus en hiver.

Pour les plantes installées en pleine terre, c'est encore plus simple : il suffit de protéger la souche avec une épaisse couche de paillage (paille, feuilles mortes, BRF...). Les racines seront ainsi moins soumises au gel.

Les parties aériennes des plantes en pots comme en pleine terre, seront quant à elles protégées par un voile d'hivernage qui permettra de gagner quelques précieux degrés tout en abritant la plante des fortes pluies, du vent et de la neige. Les plantes les plus fragiles peuvent être couvertes d'une double épaisseur de voile d'hivernage. Lors des belles journées chaudes et ensoleillées, n'hésitez pas à ôter les protections pour que la plante s'aère et que la photosynthèse soit optimale.

Hydratations des plantes vivaces persistantes

Comme nous l'avons vu, le repos végétatif chez les plantes au feuillage persistant est tout relatif. Certes, elle n'ont pas besoin d'engrais car cela fragiliserait les nouvelles pousses plus sensibles au gel, mais elles ont tout de même besoin d'eau. Tout est alors question de dosage et de température.

En serre ou véranda chauffées, l'arrosage devra être très régulier et adapté selon l'espèce. Certaines plantes ayant des besoins bien plus importants que d'autres, notamment les plantes fleuries ou les plantes tropicales.

Les plantes en extérieur, excepté dans les régions très privilégiées, sont généralement soumises à l'action du gel. Notez que dans les régions méditerranéennes la sécheresse hivernale n'est pas rare, il faut donc être très vigilant surtout avec les plantes en pot qui peuvent mourir de soif s'il ne pleut pas suffisamment ! Les plantes en pleine terre se débrouillent bien mieux !

Dans les autres régions, le gel persistant peut atteindre la motte racinaire. Si la plante est rustique, elle ne mourra pas de cette cause mais elle sera mise en péril par la déshydratation qu'elle implique. En effet, des racines gelées ne peuvent plus assumer leur rôle. Si la plante est arrosée, en période de forte gelée, le phénomène sera accentué, risquant d'engendrer la mort de la plante.

La seule solution en cas de froid prolongé et de gel constant est alors de rentrer les plantes en pot dans une pièce fraîche (pas plus de 6 °C) pour ne pas provoquer de choc thermique, puis d'attendre que les racines dégèlent avant d'arroser avec de l'eau stockée dans le même local, toujours dans un but d'obtenir une eau à température ambiante, l'eau sortant du robinet de la maison étant trop chaude. La nature reprendra bien vite ses droits mais ne tardez jamais trop avant d'hydrater vos plantes car elles ne s'en remettraient pas !

Lire aussi
Comment protéger les plantes gélives sous serre ? Comment protéger les plantes gélives sous serre ?

Gérard BOURGES nous conseille sur l'utilisation de la serre en hiver pour y installer ses plantes gélives et ainsi les protéger du froid.

Des vivaces fleuries même en hiver Des vivaces fleuries même en hiver

L'hiver est la grande période de repos au jardin. Peu nombreuses sont les plantes capables de redonner un peu de gaieté dans la grisaille environnante. Pourtant en les sélectionnant...

Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter

Peu de jardiniers se lancent dans le semis de leurs plantes annuelles et encore moins dans celui des plantes vivaces. Pourtant le semis de plantes ornementales est une activité à[...]

Protéger les plantes des insectes Protéger les plantes des insectes

Pour protéger toutes vos plantes contre les insectes, pulvérisez du savon de Marseille liquide (carolin) à raison de 10cl/ l . Succès garanti à condition d'effectuer des pulvérisations chaque semaine.

Vos commentairesAjouter un commentaire