Glycine persistante, Glycine d'été

Glycine persistante, Glycine d'été, Millettia japonica 'Satsuma'

Botanique

Nom latin  : Millettia japonica 'Satsuma'
Synonymes  : Wisteria taiwanensis 'Pinot Noir', Milletia reticulata
Origine  : Asie
Période de floraison : juin à août
Couleur des fleurs  : bleu violacée à rose
Type de plante : plante grimpante
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 5 m de hauteur

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -7°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : sol riche et drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à humide
Utilisation : palissée sur un mur, une pergola
Plantation, rempotage : à l'automne ou au printemps
Méthode de multiplication : marcottages, boutures, semis
Taille : après la floraison, et éventuellement en hiver

La glycine d’été, Milletia japonica ‘Satsuma’, est une plante grimpante de la famille des Fabacées. Nouvelle en culture et bien difficile à se procurer, la glycine d’été ou glycine persistante semble aussi plongée dans un flou taxonomique : on la trouve ainsi également sous les noms : Wisteria taiwanensis ‘Pinot Noir’, Milletia reticulata... Mais laissons botanistes et horticulteurs se disputer son nom pour découvrir cette belle glycine inédite, persistante et très florifère, pleine de promesses.

Description de la glycine d’été

Milletia japonica ‘Satsuma‘ est une plante grimpante au feuillage dense s’élevant jusqu’à 5 m de hauteur. Ses feuilles sont découpées en 7 à 13 folioles allongés aux limbes épais. Elles sont persistantes dans les régions aux hivers peu rigoureux, et caduques lorsqu’il gèle. La glycine d’été produit de juin à aout un grand nombre d’épis plutôt dressés en comparaison à la glycine de Chine. Les longs épis floraux sont verts en bouton, et se colore d’abord de noir, puis du bleu vers le violacée-lie de vin en cours d’épanouissement. La floraison, dense et parfumée, est remarquablement mise en valeur sur le feuillage exubérant vert vif.

Cette Papilionacée (aujourd’hui plutôt Fabacée) attire nombre d’insectes pollinisateurs et produit de longues gousses plates et veloutées, refermant les graines.

Cette glycine d’été fleurit sur les rameaux jeunes de l’année.

Cultiver la glycine d’été

Bien que la culture française de cette glycine persistante soit encore de l’ordre de l’expérimentation, on la connait pour une rusticité complète à -7 °C. Certaines expériences la donnent cependant rustique jusqu’à -15 °C, en situation protégée du froid de l’hiver, tel que le micro climat devant un mur exposé au sud, ou dans une cuvette végétale. Avec quelques précautions et un bon paillage au moins les premières années, elle serait donc cultivable en climat plus continental. Sinon, elle correspond tout à fait au climat océanique français.

Milletia reticulata aime une exposition ensoleillée une bonne partie de la journée. Elle apprécie un sol d’acide à neutre assez riche, bien qu’elle soit capable, comme de nombreuse Fabacées, d’absorber de l’azote minéral grâce à des mycorhizes symbiotiques au niveau des racines. Elle n’est pas résistante à la sécheresse, et même semble apprécier un sol frais, quoique drainant.

La reprise d’un plant de glycine d’été est parfois difficile : elle est installée au printemps en pleine terre devra être arrosée copieusement et régulièrement au moins la première année de plantation. Elle devient ensuite vigoureuse, mais non envahissante.

Multiplier la glycine d’été

Les boutures sont possibles, mais pas toujours couronnées de succès. Essayer les boutures de bois mi-mûrs, en été, à l’étouffé.

Les grosses graines sont récoltées, trempées dans de l’eau tiède pendant 2 jours, puis scarifiées (griffées en surface à la toile Emery) et enfin plantées. Elles germent au printemps après une stratification entre 0 et 4 °C.

Espèces et variétés de Millettia

36 espèces dans le genre Milletia, très peu connues en Europe

Lire aussi
La glycine du Japon à fleurs courtes La glycine du Japon à fleurs courtes

Patrick NICOLAS des pépinières Patrick NICOLAS nous présente la glycine du Japon à fleurs courtes. Wisteria venusta, une glycine pas tout à fait comme les autres Tout le monde connait la glycine de...

Comment tailler la glycine ? Comment tailler la glycine ?

La glycine fait partie de ces plantes grimpantes tellement vigoureuses qu'elle forme un tronc puissant. Certes, elle s'en sort très bien toute seule mais quelques gestes de taille aideront à la...

Plante pilier de givre, Collinsonia japonica Plante pilier de givre, Keiskea japonica

Keiskea japonica , la plante pilier de givre, est une plante herbacée appartenant à la grande famille des Lamiacées. Elle est originaire de l’île de Honshu, où elle croît en milieu forestier...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Peizoca (Galicia en espagne au N.du po)
    J'ai une glycine en pleine forme ,belle et grimpante, mais elle ne fleurit pas si je la taille parce qu'elle est invasive, comment la contrôler et avoir des fleurs au même temps ?
    Répondre à Peizoca
    Le 26/07/2015 à 11:42