Tailler les courges

Tailler les courges

Les courges et autres coloquintes sont des plantes présentant une végétation rampante et coureuse. Leur développement peut devenir spectaculaire si les conditions de culture leur conviennent. Pour accélérer le processus de fructification et les contenir, quelques gestes de taille sont nécessaires.

Culture de courges Fleur femelle de courge, on voit ici le renflement derrière la fleur Fleur femelle de courge Fleur mâle de courge

Les cucurbitacées coureuses

Courges, potirons ou coloquintes sont des plantes herbacées coureuses dont les tiges s'allongent sur de longues distances. Elle font toutes partie de la famille des Cucurbitacées et nécessitent de longues heures d'ensoleillement, de la chaleur et une fumure de fond pour pousser de manière optimale. Si les conditions sont réunies, ces plantes vigoureuses se développeront généreusement et produiront de beaux fruits qu'il sera possible de déguster de la fin de l'été à l'automne selon les régions. Ils seront ensuite conservés dans un local bien aéré et à une température comprise entre 12 et 18 °C pour une consommation ultérieure durant les mois suivants la récolte.

Pourquoi tailler les courges ?

Les courges, tout comme les potirons ou certaines coloquintes, ont besoin de gestes de taille précis pour favoriser une fructification rapide. Cette opération est notamment intéressante dans les régions ou l'arrière saison est plutôt fraîche, ne permettant pas un mûrissement des derniers fruits. En taillant de manière judicieuse, la date de fructification est avancée, cela permet de gagner un précieux temps sur les conditions climatiques futures et d'obtenir une récolte plus précoce dans les régions où l'ensoleillement est moindre et où l'automne arrive plus vite que de raison.

Dans les autres régions la taille a aussi son intérêt puisqu'elle permet d'obtenir des fruits plus gros.

Comment tailler les courges ?

Les courges se taillent tout au long de leur croissance, en un premier temps pour favoriser la ramification, puis, pour assurer la fructification et enfin pour contenir la végétation.

  • Lorsque les plantules ont plus de 2 vraies feuilles (on ne compte jamais les cotylédons) pincez juste au dessus de celles-ci ; La plante va ainsi se ramifier et produire de nouvelles tiges.

  • Laissez pousser ces tiges puis pincez au dessus de la 5ème feuille. Procédez de la sorte sur chacune des tiges. Les fleurs femelles porteuses de fruits ne tarderont pas à apparaître.

  • Une fois les fruits ayant atteint la taille d'une noix, coupez chaque extrémité de tige après le dernier fruit pour que la plante ne s'épuise pas à courir sur le sol et que la sève irrigue seulement les fruits.

  • Ne conservez qu'un maximum de 4 à 5 fruits par plants.

Lire aussi
Tailler les plants de tomates Tailler les plants de tomates

On entend souvent parler de « pincement » en parlant des plants de tomates. De quoi s'agit-il ? En quoi cette technique est-elle nécessaire ? Faisons le point pour y voir plus clair. Pincer la...

Les courges Les courges

Vaste est le monde des Cucurbitacées. Cette famille de plantes compte parmi elle, la célèbre courgette, les concombres et bien sûr la courge et le potiron. Cependant de nombreuses espèces moins...

Les différentes méthodes pour tailler un olivier Les différentes méthodes pour tailler un olivier

Pour bien fructifier, pour rester en bonne santé phytosanitaire ou tout simplement pour des raisons esthétiques, une taille peut être nécessaire pour votre olivier. Voyons comment procéder......

Les plantes qu'il ne faut pas tailler en hiver Les plantes qu'il ne faut pas tailler en hiver

En hiver, le jardinier peu occupé à tendance à se lancer dans les opérations de taille. Certaines sont bénéfiques, cependant sur quelques végétaux la taille n'est pas conseillée en cette saison....

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Aekhennad (El-Bayadh (Algérie))
    Merci de tout mon cœur de vos meilleurs Conseils !
    Répondre à Aekhennad
    Le 09/05/2016 à 16:05