A LA UNE »
L'extraction du miel

Questions fréquentes sur la courge

Questions fréquentes sur la courge, culture, récolte et cuisine
Questions fréquentes sur la courge, culture, récolte et cuisine

La courge orange et potelée vient tout de suite à l'esprit cependant le monde des courges est vaste et coloré et offre une diversité surprenante. Des nombreuses variétés à leurs conditions de cultures, vous saurez tout sur les courges !

Questions fréquentes sur la courge, culture, récolte et cuisine...

Bienfaits de la courge sur la santé

Pauvre en lipides, peu calorique mais très riche en oligoéléments (dont le potassium, le calcium et le magnésium), bêta-carotène et vitamine A, la courge est excellente pour la peau, la vision (grâce à la lutéine et la zéaxanthine) et le système immunitaire, ce qui tombe bien surtout en hiver période de consommation la plus courante.

Les courges et notamment leurs graines auraient aussi une action bénéfique sur les soucis de prostate et préserveraient de ce cancer ainsi que de celui du côlon, de l'estomac et du sein. Les caroténoïdes (antioxydants) contenues en grandes quantités dans les courges, permettent en outre de prévenir l'apparition de maladies cardiovasculaires. L'huile de graines de courges est utilisée pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques.

Certaines variétés de courges dont la courge du Siam (Cucurbita ficifolia) auraient un effet hypoglycémiant et seraient préconisé pour les diabétiques.

Comment arroser les courges ?

Arrosez copieusement à la plantation pour assurer une bonne reprise. Une fois par semaine arroser avec du purin d'ortie pour renforcer le plant.

Une fois bien installée, la courge n'aura pas besoin d'arrosages journaliers mais plutôt de deux arrosages très copieux par semaine (seulement s'il ne pleut pas), associés à un épais paillage.

En fin de culture, laissez faire la nature et le feuillage se faner avant la récolte. Inutile d'arroser durant les 15 jours précédant celle-ci.

Comment conserver les courges ?

Contrairement aux autres fruits ou légumes stockés en hiver qui ont besoin de fraîcheur et d'obscurité, les courges aiment la chaleur et ne craignent pas la lumière. Placez-les dans un local bien aéré, sec à une température comprise entre 15 et 20 °C. Espacez vos courges pour éviter une éventuelle contamination en cas de pourriture. Dans ces conditions, certaines courges peuvent être conservées près d'un an voire plus !

Si une courge est entamée, elle sera placée au réfrigérateur et consommée dans les 8 jours.

La congélation en cubes après blanchiment à l'eau bouillante est une possibilité, tout comme la conservation en bocaux une fois cuisinée.

Les variétés ornementales seront préparées de la même façon après la récolte. Elles pourront ensuite être vernies pour entrer dans la composition de paniers en déco dans la maison. Elles se conserveront ainsi encore plus longtemps.

Comment cuisiner les courges ?

Veloutés, soupes, gratins, purées, poêlées sont les manières les plus courantes de cuisiner les courges. Tout dépend bien sûr de la variété. Certaines comme la 'Butternut' ou la 'Musquée de Provence' méritent d'être mises en valeur dans des plats plus sophistiqués (mousse, soufflé, émulsion accompagnant du foie gras par exemple) que de simples veloutés bien qu'ils demeurent cependant délicieux.

La courge spaghettis sera consommée après cuisson à la manière des célèbres pâtes pour surprendre petits et grands !

Le pâtisson est délicieux farci ou cuisiné à la manière de la courgette.

Sautée avec un peu de graisse et en accompagnement de gibier, la courge est délicieuse, tout comme en surprenants desserts, flans, gâteaux, compotes...

Enfin, n'oubliez pas de conserver les graines et de les faire griller à la poêle avec un peu de sel. Elles sont délicieuses à grignoter devant la télé ou à l'heure de l'apéro !

Comment cultiver les courges ?

Les courges sont des plantes très gourmandes en nutriments mais aussi en luminosité et en chaleur. Installez-les dans la partie la plus chaude du potager, au plein soleil dans un sol amendé en compost et en fumier bien décomposé. Réalisez un apport en tourteau de ricin, un engrais bio très efficace dès la formation des fleurs femelles. Une culture sur butte leur convient bien. Les courges prennent de la place, pensez-y !

Comment pailler les courges ?

De nombreuses espèces sont rampantes ; N'hésitez pas à pailler le pied de chaque plante sur une belle épaisseur et sur une distance de 2 m autour de celle-ci. Bien que le film en polyéthylène noir soit souvent utilisé pour cette culture car il réchauffe le sol, il est toujours préférable de choisir un paillage organique (paille, BRF, feuilles mortes, résidus de tontes...). Biodégradable, il ne pollue pas, ne requiert aucune énergie fossile pour le fabriquer et se décompose en apportant des nutriments à cette culture très gourmande.

Comment planter les courges ?

Plantez-les au jardin lorsque tout risque de gel est écarté et que les températures demeurent clémentes de jour comme de nuit. Préparez le sol au préalable, en désherbant manuellement, puis en faisant un ajout de compost et de fumier bien décomposé pour que la terre soit enrichie en nutriments. Allégez les terres lourdes avec du sable ou plantez sur buttes ou petits monticules.

Comment récolter les courges ?

N'arrachez pas le pédoncule lors de la récolte si vous désirez conserver la courge un bon moment avant de la consommer ou s'il s'agit de variétés ornementales. De même, faites très attention à ne pas blesser la peau de la courge, ni à occasionner de choc lors de la récolte.

Brossez l'excédant de terre avec une brosse douce puis lavez le fruit à l'eau claire. Laissez sécher avant le stockage.

Comment semer les courges ?

Semez une graine par godet, dans du terreau humide à une température constante de 15°C minimum pour assurer une levée optimale. Placez à la pleine lumière.

Maintenez le terreau toujours légèrement humide.

Les courges peuvent aussi être semées en place lorsque tout risque de gel est écarté soit vers la fin du mois de mai. On sème en pleine terre en poquets de 3 graines en maintenant un espacement de 1 m pour les variétés non coureuses et 2,5 m pour les variétés coureuses. Seule la plus belle plantule sera conservée dans chaque poquet.

Comment tailler les courges ?

Pincez la plantule juste au dessus des deux premières vraies feuilles (ne pas confondre avec les cotylédons) pour provoquer une ramification de la tige principale.

Sur les nouvelles tiges obtenues, pincez à nouveau au dessus de la 5ème feuille.

Si vous désirez avoir des courges volumineuses, conservez uniquement deux fruits par tige. Pincez alors derrière la deuxième feuille après le dernier fruit.

Qu'est-ce qu'une courge ?

Ce terme regroupe de nombreuses espèces appartenant à la famille des Cucurbitacées et au genre Cucurbita produisant des fruits (baies) à chair parfois un peu fibreuse et épiderme très coriace. Sous le terme flou de 'courges' se cachent les citrouilles, les courges musquées, les potirons et potimarrons, les courges spaghettis (Cucurbita pepo), les pâtissons (Cucurbita pepo var ovifera), les calebasses (Cucurbita lagenaria), les coloquintes (Cucurbita argyrosperma)...

Autant dire que les espèces et les variétés sont nombreuses !

Quand récolter les courges ?

Lorsque le feuillage commence à jaunir et que le pédoncule commence à se détacher, les courges sont prêtes à être récoltées. Les récoltes ont lieu entre 4 à 5 mois après le semis selon les espèces, généralement à partir de septembre et ce, jusque avant les premières gelées.

Quelle est la différence entre une citrouille et un potiron ?

La citrouille appartient à l'espèce (Cucurbita pepo subsp pepo), elle est ronde, orange vif, ne présente pas de côtes très saillantes, et porte un pédoncule très dur. La chair fibreuse servait autrefois à nourrir les animaux. De nos jours cette variété trouve une fonction annuelle lors de la fête d'Halloween. Le potiron (Cucurbita maxima) présente une forme plus aplatie, son pédoncule est mou. La chair peu filandreuse est goûteuse et sucrée.

Quelles sont les caractéristiques botaniques des courges ?

Ces plantes appartiennent toutes à la grande famille des Cucurbitacées. Herbacées, elles prennent une forme rampante, voire grimpante, grâce à leurs longues tiges munies de vrilles spiralées leur permettant de s'accrocher. Annuelles sous nos latitudes, certaines espèces de courges sont cultivées en vivaces dans les régions tropicales. Monoïques, elles présentent des fleurs mâles et femelles sur la même plante, la pollinisation est effectuée par les insectes. Le fruit se forme à partir de la fécondation de la fleur femelle avec le pollen d'une fleur mâle, celui-ci diffère beaucoup en taille, en couleur et en forme selon l'espèce ou la variété. Certaines courges sont utilisées pour la consommation humaine ou animale, d'autre pour l'ornement ou pour en faire des objets utiles (calebasses).

Quelles sont les espèces et variétés de courges les plus courantes ?

Consommées pour leur chair ou simplement utilisées en ornement ou pour la création d'objets, les courges se déclinent en de nombreuses variétés.

Courge musquée de Provence (Cucurbita moschata)

La courge « Musquée de Provence » est la plus connue et la plus présente sur les étals. Massive (entre 5 et 10 kg), orange, très côtelée, elle cache sous son épiderme coriace une chair orange très parfumée.

Pouvant atteindre 50 cm de diamètre, cette courge a besoin de beaucoup de soleil et de chaleur pour croître.

'Longue de Nice' 

Cette courge ressemble à une grosse courgette à la chair orange clair très sucrée et d'excellente qualité gustative. La peau est vert foncé à brun clair à maturité. Variété de longue conservation qui se récolte de septembre à novembre.

'Baby Boo'

Cette mini courge blanche (150 g) est aussi belle que productive. Délicieuse, la chair blanche, elle aussi, légèrement farineuse présente un goût sucré rappelant la saveur de la châtaigne. Elle fait toujours son effet dans une assiette lorsqu'elle est farcie.

Pâtisson

Sa forme de soucoupe volante aux bords ondulés et sa couleur blanche en font un sujet d'exception. Le goût de la chair du pâtisson rappelle celui de l'artichaut. Cette courge est consommée farcie, sautée ou en poêlée. Elle peut être utilisée à des fins ornementales une fois vernie.

'Butternut'

La courge Butternut de taille moyenne (entre 1,5 et 3 kg) présente des fruits en forme de cloches allongées dont la chair à la fois fondante et ferme, orangée, est appréciée des amateurs en veloutés, purées, frites, mais aussi râpée et crue.

Coloquinte griffes

Cette courge non comestible ressemble à un pâtisson dont partent des excroissances en forme de griffes. Blanches, vertes striées, jaunes, orangées, blanches maculées de vert, ces courges sont utilisées à des fins ornementales une fois vernies, elles se conservent alors de longs mois.

'Winter Sweet'

Cette courge de forme arrondie, gris bleutée peut atteindre 3 kg. La chair orangée, dense et douce exhale le parfum de la châtaigne. Délicieuse, elle est recommandée pour les purées, les gratins mais aussi pour la confection de desserts.

Calebasses

Il existe de nombreuses espèces destinées à la fabrication de gourdes ou d'objets artisanaux. Ces courges nommées 'calebasses' ne sont pas consommée mais évidées pour réaliser des gourdes, des vases, des nichoirs à oiseaux, des luminaires, des bols et saladiers et même des instruments de musiques traditionnels.

Quelles sont les principales maladies des courges ?

L'oïdium est très courant en fin de culture. La moisissure grise, l'anthracnose, le mildiou, le fusarium, la fonte des semis, la verticilliose sont les maladies cryptogamiques les plus courantes.

Du côté des virus, la mosaïque, la jaunisse des cucurbitacées, le virus des tâches en anneau sont les plus courants.

Quels sont les principaux ravageurs des courges ?

Les acariens, les aleurodes, les nématodes (galle racinaire), les noctuelles, les pucerons et les thrips peuvent s'attaquer aux cultures de courges.

Lire aussi
Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus courantes sur...

Questions fréquentes sur le potager Questions fréquentes sur le potager

Tout, vous saurez tout sur le potager ! De la dimension idéale à la meilleure époque pour le mettre en place, de la rotation des cultures au paillage, vous trouverez ici les réponses aux questions...

Questions fréquentes sur la permaculture Questions fréquentes sur la permaculture

Souvent utilisé à tord ou simplement pris pour une technique de jardinage, le terme 'permaculture' reste bien mystérieux pour de nombreuses personnes. Voici donc un éclaircissement bien mérité !

Questions fréquentes sur l'oignon Questions fréquentes sur l'oignon

Cru ou cuit l'oignon est un légume très apprécié mais qui soulève beaucoup de questions. Cette FAQ vous aidera à répondre à la majorité d'entre-elles et même à celles auxquelles vous ne pensiez...

Vos commentairesAjouter un commentaire