Vivaces pour un jardin de curé

Les phlox sont très utilisés dans le jardin de curé
Les phlox sont très utilisés dans le jardin de curé

Tradition datant du Moyen-âge, le jardin de curé revient en force avec des plantes vivaces faciles de culture, tantôt ornementales, tantôt aromatiques ou médicinales. Voici quelques idées pour composer le vôtre !

Qu'est-ce qu'un jardin de curé ?

Divisé en parties distinctes chacune dédiée à une fonction bien particulière, le jardin de curé avait au Moyen-Âge une importance considérable dans les abbayes, couvents, ou monastères. Il servait à se nourrir mais aussi à se soigner ou à faire pousser des fleurs pour décorer les lieux de culte. De nos jours, il est toujours apprécié pour sa valeur utilitaire mais aussi ornementale.

Vivaces pour un jardin de curé

Les plantes du jardin de curé doivent être résistantes et vigoureuses. Perdurant d'une année sur l'autre, elle structurent le décor, qui dans un tel jardin, offre la part belle à la nature.

Les insectes pollinisateurs trouvent le gîte et le couvert sur les ombellifères comme la carotte sauvage, l'angélique ou le fenouil. Ils se délectent du nectar des plantes médicinales comme le thym, la lavande, la camomille, l'eupatoire, le romarin, l'arnica, la sauge mais aussi la bourrache ou diverses variétés de menthes aux parfums parfois très surprenants.

Dans la partie potagère, cerfeuil sauvage, cardon, artichaut, crambe, oseille, chou daubenton, livèche, rhubarbe ou oignon rocambole sont autant de possibilités qui viennent compléter les cultures annuelles saisonnières.

Du côté des simples aux noms évocateurs, le millepertuis nommé « Herbe de la St Jean » qui soigne la dépression ou la digitale appelée « Gant de notre Dame » à manier avec précaution pour réduire les troubles cardiaques.

Dans la partie consacrée à l'ornement, l’œil de Dieu (Lychnis coronaria), le Lys de la Madone, très utilisé autrefois pour orner les autels, ou le cœur de Marie avec ses élégantes inflorescences aux teintes pastels, se partagent la vedette avec des plantes toutes simples mais très florifères. L'agastache aux épis bleutés, les alchemilles, idéales en bordures, mais aussi les diverses variétés d'anthemis qui se déclinent en de nombreuses teintes côtoient harmonieusement les astrances, les bleuets et de nombreuses espèces de campanules. Les œillets diffusent leur parfum incomparable, alors que les monardes déploient leurs floraisons superbes et colorées.

Autres indispensables du jardin de curé, les pivoines aux fleurs d'une beauté inégalée, les nombreuses variétés de phlox, ou les buissons de véronique très appréciés des abeilles.

La rose trémière, le vérartre noir et la molène blanche font toujours leur effet grâce à leur verticalité et à leur floraisons splendides.

En bordures ombragées, n'oublions pas les nombreuses espèces de pulmonaires, plantes médicinales dont les feuillages se déclinent en des teintes très variées permettant au jardinier d'en collectionner un maximum de cultivars et les pervenches qui couvriront très vite le sol de leurs fleurs étoilées mauve bleuté ou blanches.

Lire aussi
Optimiser l'espace pour créer un petit jardin Optimiser l'espace pour créer un petit jardin

L'aménagement un espace extérieur perdu ou d’une ancienne cour en jardin est souvent affaire d'organisation et d'optimisation de l'espace. Jouez avec les effets de perspective, les couleurs,...

Un coin de jardin au naturel Un coin de jardin au naturel

Dans l'inconscient collectif un jardin digne de ce nom doit impérativement être structuré, bien nettoyé ; la nature doit y être maîtrisée, domestiquée au maximum. Conséquence : la raréfaction de la...

Toiture végétale : un atout écologique pour les constructions durables Toiture végétale : un atout écologique pour les constructions durables

Peu connue en France, la toiture végétale cumule pourtant tous les avantages. Installée sur les terrasses ou les toits peu pentus, elle s'inscrit dans une démarche de développement durable en...

Le jardin montagnard Le jardin montagnard

En zone montagnarde, les plantes se trouvent soumises à des conditions climatiques très particulières dues à l’altitude. Les températures sont très basses en hiver avec de nombreux mois...

Vos commentairesAjouter un commentaire