Aristolochiacées / Aristolochiaceae

Aristoloche géante, Aristolochia gigantea
Aristoloche géante, Aristolochia gigantea

Les Aristolochiacées sont une famille de plantes dicotylédones herbacées, arbustives ou en liane appartenant à l’ordre des Pipérales. Étranges et fascinantes, parfois aromatiques, ces belles plantes sont ponctuellement cultivées par les amateurs de plantes insolites.

Les plantes populaires : les aristoloches (ex Aristolochia gigantea, Aristoloche fimbriata) les asarets (ex Asarum canadensis)

Place de la famille parmi les autres et distribution

Les Aristolochiacées sont considérées comme une famille particulière, car présentant d’une part des caractères primitifs communs avec les Magnoliales, mais d’autre part, qui montre en même temps des caractères très évolués. Certains botanistes tendraient même à leur donner leur propre ordre, les Asristolichiales.

Assez cosmopolites, les Aristolochiacées sont distribuées tous les continents en climat tempéré et tropical, mais sont plus largement répandues dans l’hémisphère nord. Elles sont absentes d’Autralie.

En France, notons la présence d’Asarum europeum, l’asaret d’Europe, de Aristolochia clematis l’aristoloche sarrazine et de Aristolochia rotunda, l’Aristoloche à feuilles rondes.

Caractères généraux des Aristolochiaceae 

Les Aristolochiacées montrent des feuilles alternes sans stipule, le plus souvent à nervures palmées. Beaucoup d’espèces ont des feuilles cordiformes (Aristoloche durior, Saruma henryi) à réniformes (Asrum europeum). Racines, tiges et feuilles produisent des cellules oléagineuses et sont parfois aromatiques.

Les fleurs sont actinomorphes, ou zygomorphes et complètement irrégulières. Les fleurs présentent des verticilles de 3, plus ou moins modifiés : le périanthe de 1 à 3 tépales soudés pétaloïdes : 3 chez Asarum, 1 très différencié, tubulaire et avec une forme de pipe chez Aristolochia. Le fruit est une capsule sèche ou charnue ; les graines nombreuses sont disséminées par les fourmis qu’elles attirent.

Les plantes appartenant à la famille des Aristolochiaceae 

Les Aristolochiacées comprennent environ 620 espèces herbacées, arbustives, réparties en 9 genres. Une bonne proportion de ces plantes sont des lianes volubiles, minuscules (Aristochia fimbriata) à géantes (Aristolochia elegans) ou des plantes herbacées persistantes (Asarum), ou caduques et géophytes (Saruma).

Les 9 genres, plus ou moins reconnus selon les classifications, sont :

Apama, 12 espèces, parfois renommées en Thottea

Asarum : 100 espèces d’asarets aux fleurs à 3 pétales soudées

Aristolochia : 400 à 500 espèces arbustives ou grimpantes, toutes avec des fleurs en forme des pipes, fécondées par des insectes qui y sont piégés. Ex : Aristolochia macrophylla, aux feuilles très grandes.

Euglypha, 1 espèce au calice irrégulier

Heterotropa, ex Heterotropa magnifica, parfois nommé Asarum magnifica

Holostylis, avec une espèce unique à fleurs irrégulières

Hexastylis, 1 espèce

Saruma, 1 espèce, considérée comme la plus primitive de la famille avec ses pétales bien développé : Saruma henryi

Thotthea, 25 espèces. ex Thottea grandiflora un arbuste Malésien aux longues fleurs de 12 cm

Utilisation des Aristolochiaceae 

De nombreuses Aristolochiaea sont cultivées en tant que plante ornementale. Certaines aristoloches font d’excellentes plantes grimpantes au feuillage très luxuriant, leur curieuse floraison en accentuant l’intérêt.

  • Aristolochia durior est rustique en pleine terre pour la France, tandis que Aristolochia elegans ou Aristolochia gigantea sont plutôt adaptés pour la serre hors gel.
  • Aristolochia fimbriata est cultivé comme une plante d’intérieur, il serait cependant moyennement rustique et capable de faire un couvre-sol intéressant en climat doux.

Pour le jardin, les asarets sont des plantes basses de sous-bois, au feuillage très décoratif, et dont les feuilles et les tiges sont agréablement parfumées. D’ailleurs Asarum cadanese est utilisé comme un substitut au gingembre asiatique.

  • Saruma henryi, peu commun, est une jolie plante d’ombre au feuillage agréablement velouté.

Plusieurs Aristolachiacées ont un usage de plante médicinale, tout en étant toxiques (ex Aristolochia clematis).

Nos fiches de culture

Aristolochia

Asarum

Lire aussi
Petits conifères bleus - Portrait de famille Petits conifères bleus - Portrait de famille

Il existe une quantité impressionnante de cultivars de conifères à feuillage plus ou moins bleuté. Voici une sélection des meilleures formes qui sont proposées par les pépiniéristes. Les cèdres...

Les géraniums vivaces, portrait de famille Les géraniums vivaces, portrait de famille

Les géraniums vivaces forment une vaste famille, petit tour d'horizon par thémes. Les plus opulents Geranium x cantabrigiense. Hybride de Geranium macrorrhizum x Geranium dalmaticum, obtenu en 1974...

Camélia: portrait de famille Camélia: portrait de famille

Achetez votre camélia en fleurs pour choisir les plus belles fleurs. Renseignez-vous sur ses caractéristiques en gardant à l’esprit l’utilisation que vous voulez en faire. Il y a une...

Hortensia paniculé, portrait de famille Hortensia paniculé, portrait de famille

Originaires d’Asie et introduits en Europe à la fin du 19e S, les hortensias paniculés ou Hydrangea paniculata sont des arbustes robustes et vigoureux dont les lourdes grappes de fleurs font...

Vos commentairesAjouter un commentaire