Palmier Hawaïen, Brighamia remarquable, Palmier de Brigham

Palmier Hawaïen, Brighamia insignis

Botanique

Nom latin  : Brighamia insignis
Famille  : Campanulacées
Origine  : Île de Kauai à Hawaï
Période de floraison : octobre à janvier, odorante
Couleur des fleurs  : blanc à jaune crémeux
Type de plante : plante caudiciforme / succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 40 à 150 cm
Toxicité : du latex peut s'écouler

Planter et cultiver

Rusticité  : 2 °C, non rustique, pour serre chaude
Exposition  : soleil voilé, exposition lumineuse sans soleil direct
Type de sol : très minéral, graveleux
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : culture en pot, intérieur, véranda, serre hors gel
Plantation, rempotage : avril à juillet
Méthode de multiplication : fécondation manuelle et semis au printemps en serre chaude
Taille : pas de taille nécessaire
Maladies et ravageurs : les araignées rouges

Brighamia insignis, le palmier hawaïen ou brighamia remarquable est une plante pachycaule, vivace et succulente qui n’a du palmier que l’allure générale, puisque’il appartient à la famille des Campanulacées ou Lobéliacées. Le palmier hawaïen est endémique d’Hawaï, où il se développe sur les falaises. Il est malheureusement sévèrement menacé puisque son pollinisateur naturel, un papillon de nuit, a disparu. Un programme de multiplication commerciale intensive a permis d’éviter son extinction, il est donc couramment distribué dans les jardineries en tant que plante d’intérieur. Brighamia insignis, aux allures de pachypodium, est finalement assez aisé à cultiver, une fois que l’on prend en compte ses quelques exigences.

Description de Brighamia insignis

le palmier d’Hawaï est une plante caulescente à la tige succulente renflée à la base, qui reste tendre. Le brighamia ne garde ses grandes feuilles vertes et luisantes que sur la partie haute de la tige, ce qui lui confère une silhouette de petit palmier. Si dans son habitat le brighamia remarquable peut atteindre 2 à 5 m de hauteur, il se limite à 150 cm en culture. Cette plante est caduque, passant par une courte période de repos en hiver après la floraison.

Sa tige épaisse est lisse, souvent unique, marquée de cicatrices foliaires qui s’effacent avec les années. La sève est laiteuse. Ses feuilles sont en forme de spatule, longues de 6 à 30 cm, selon les conditions de culture, d’un beau vert vif et brillant avec une nervure centrale blanchâtre.

Les fleurs s’épanouissent en automne, rassemblées par 3 à 8 sur de courtes tiges. Les fleurs semblent noyées dans la couronne de feuilles, elles sont tubulaires et en trompette, avec une corolle soudée de 7 de 14 cm de longueur.

Les étamines libèrent le pollen alors que le pistil est immature, imposant une pollinisation croisée entre plusieurs fleurs de maturité différente. Lors de la phase femelle, le tube floral à une tendance à se fendre pour optimiser les chances de fécondation. La pollinisation est possible au pinceau.

Comment cultiver le palmier de Hawaï ?

Brigahmia insignis fait une très jolie plante en pot, mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas une plante de milieu sec. Elle demande un substrat très minéral et drainant, de type terre à cactus avec de la pouzzolane de petit calibre, cependant celui-ci ne doit jamais se dessécher complètement sous peine de lui faire perdre ses racines. Pour autant, le pot de culture doit être pourvu d’un trou de drainage : le palmier d’Hawaï ne jamais tremper dans l’eau plus d’une heure. Il est arrosé donc environ une fois par semaine pendant la saison de croissance, et plus légèrement une fois tous les 9 à 15 jours en hiver : le fond du pot, qui doit être assez profond ne doit jamais sécher ni être saturé d’eau.

Brighamia insignis apprécie une exposition lumineuse en évitant le soleil direct aux heures les plus chaudes. Sa température optimale se situe entre 14 et 26 °C ; cependant, cultivé à l’extérieur ou en serre, il accepte que la température descende jusqu’à 2 °C.

le brighamia remarquable aime une atmosphère un peu humide, il est d’ailleurs sensible aux acariens si l’air est trop sec. Il peut être brumisé à l’eau douce 1 ou 2 fois par semaine.

Il sera rempoté ou surfacé avec un substrat neuf chaque printemps.

Brighamia insignis perd naturellement ses feuilles en hiver, pendant la saison de repos, mais aussi lors d’un brusque changement des conditions de cultures.

Comment multiplier Brighamai insignis ?

Les graines sont conservées au réfrigérateur pendant 3 semaines, puis semées à l’étouffée entre 20 et 26 °C. Elles germent en 2 à 6 semaines. Dès la germination, les plantules sont découvertes, puis repiquées au stade 5 feuilles.   Ces plantes seront capables de fleurir au bout de 3 ans.

Pourquoi les feuilles jaunissent-elles ?

Les anciennes feuilles laissent place à de nouvelles feuilles, mais un état de stress ou une attaque d'araignées rouges peut causer le jaunissement et la chute des feuilles du palmier hawaïen.

Espèces et variétés de Brighamia

Une seule autre espèce seulement survit encore dans le genre

  • Brighamia rockii, assez semblable
Lire aussi
Savoir choisir son palmier Savoir choisir son palmier

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de la bonne manière de choisir un palmier Cela commence par définir l'emplacement final du palmier car au nord on ne placera peut-être pas...

Le rotin, un palmier grimpant Le rotin, un palmier grimpant

Sous l'appellation commune de 'palmier à rotin' se cachent de nombreuses espèces tropicales de palmiers grimpants à fort développement. Ces plantes étonnantes sont utilisées dans de nombreux...

Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus

Le charançon rouge est un coléoptère originaire des îles indonésiennes et de l'Inde méridionale. Il détruit sur ses terres d'origine les plantations de cocotiers ; il est donc considéré comme...

Papillon du palmier, Paysandisia archon Papillon du palmier, Paysandisia archon

Le papillon du palmier (Paysandisia archon) est un insecte de fort belle envergure (10 cm), faisant partie de la famille des Lépidoptères. Ce papillon est très coloré. Les ailes antérieures sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Simone sevel (Ile de france)
    Mon palmier hawaien a fleuri maintenant ses feuilles jaunissent
    Répondre à Simone sevel
    Le 06/12/2013 à 15:34
  • Victoria Benetreau
    Il jaunit et perd ses feuilles que dois je faire
    Répondre à Victoria Benetreau
    Le 21/06/2013 à 11:19
    Mimi (Bretagne)
    L'année dernière j'ai perdu mon premier Palmier (feuilles qui jaunissaient et tronc mou + petites araignées) Le nouveau que j'ai eu en mars a eu qqs jours après qqs araignées, j'ai nettoyé les feuilles avec du coton de l'eau tiède + du savon noir tous les deux trois jours environ, Je l'ai sauvé, mais je regarde régulièrement sous les feuilles; En ce moment il a des fleurs, j'espère qu'il va tenir le coup
    Répondre à Mimi
    Le 17/09/2016 à 17:25
  • Anne Marie Cossin
    Voici différente sorte de palmier hawaien
    Répondre à Anne Marie Cossin
    Le 15/01/2013 à 22:40