Primevère à fleurs doubles, Primevère double Belarina

Les primevères à fleurs doubles de la série Belarina, Primula vulgaris Belarina, sont de remarquables et solides petites plantes vivaces  : couleurs vives et fleurs en forme de mini-rose, elles bien plus robustes et faciles à conserver que les anciennes variétés à fleurs doubles.

Primevère à fleurs doubles BELARINA Nectarine

Botanique

N. scientifique Primula vulgaris BELARINA
Synonyme Primula acaulis Belarina
Famille Primulacées
Origine horticole
Floraison printemps
Fleurs rouge vif, bleu, lavande, crème, jaune, blanc...
Typeplante ornementale
Végétationvivace
Feuillage caduc à semi-persistant
Hauteur10 à 15 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -34 °C
Exposition mi-ombre à ensoleillée
Solhumifère, assez riche
Acidité légèrement acide à basique
Humidité frais sans humidité excessive
Utilisationmassif, rocaille ombragée, sous-bois, pot
Plantationprintemps, fin d'été
Multiplicationsemis, divisions
Primevère à fleurs doubles BELARINA Nectarine

Primula vulgaris Belarina est une appellation horticole qui rassemble un groupe de plantes : la série Belarina. Les primevères Belarina sont de remarquables obtentions faites par Priscilla Grace et David William Kerley, horticulteurs hybrideurs passionnés du Royaume-Uni. Ce sont des variétés sélectionnées à partir de l’espèce Primula acaulis (syn : Primula vulgaris).

Une ascendance de primevère indigène, bien adaptée à notre climat

Primula vulgaris est la primevère commune, plus si commune d’ailleurs, car protégée dans certains départements, indigène de France et d’Europe, que l’on remarque parfois lorsqu’elle fleurit au printemps sur le bord des routes, au pied des haies ou dans les bois. Les Primula x vulgaris sont elles, des variétés de primevères des jardins aux couleurs variées et plus ou moins longévives selon leur sophistication, et dont font partie les primevères à fleurs doubles.

Toutes ces descendantes de Primula vulgaris ont pour qualité d’être ici chez elles, dans leur distribution d’origine, et sont donc parfaitement adaptées à notre climat.

Pourtant, bien que sélectionnées depuis plus de 2 siècles et toujours appréciées pour leur fleur en forme de mini-rose, les primevères à fleurs doubles étaient jusqu’à présent assez fragiles et délicates à conserver, éphémères et avec une multiplication lente. La réussite de la série Belarina tient dans la sélection de coloris vif, dans l’excellente texture de la fleur dense, mais surtout dans la robustesse de ces primevères : loin d’être malingre comme celles du siècle passé, leur vigueur apporte une grande satisfaction au jardinier.

Description des primevères doubles Belarina

Les Primula vulgaris Belarina sont de petites plantes au feuillage souvent caduc, parfois semi-persistant, quand quelques minuscules rosettes démarrent en hiver. Elles forment une masse très dense d’étroites rosettes de feuilles accolées en coussinet. Les feuilles longues d’une dizaine de centimètres sont vert vif et assez tendres, au limbe obovale qui se rétrécit sensiblement en pétiole, dentée irrégulièrement et aux nervations gaufrées.

Les primevères à fleurs doubles Belarina forment de petites plantes basses au feuillage très fourni et serré : elles sont hautes de 10 à15 cm et s’étalent parfois au-delà de 30 cm, bien qu’il soit préférable de les diviser.

Leurs fleurs sont solitaires sur un pédoncule solide et bien dressé. Les fleurs de Belarina sont très doubles et aux pétales courts : elles ont un bel aspect fourni et ferme. Elles existent selon les variétés, en rouge vif, bleu, lavande, crème, jaune, blanc, pèche, parfois bicolores. Elles sont dépourvues de pistil et d’étamines, ces derniers étant transformés en pétales ; ces fleurs sont donc stériles et ne forment pas de graines.

Cette stérilité rend la primevère Belarina plus florifère : bien nourrie elle est capable de faire disparaître son feuillage sous les fleurs et cette floraison abondante durent environ 6 semaines. Les primevères doubles Belarina fleurissent de février à mai.

Quelques variétés de primevères doubles Belarina

  • Primula vulgaris Belarina ‘Cream’, crème très lumineuse
  • Primula vulgaris Belarina ‘Amethyst Ice’, bleu violet avec un fin liseré blanc
  • Primula vulgaris Belarina ‘Nectarine’, une bicolore jaune orangé
  • Primula vulgaris Belarina ‘Valentine’, rouge vif
  • Primula vulgaris Belarina ‘Buttercup ‘, jaune
  • Primula vulgaris Belarina ‘Colbalt blue’,très bleue
  • Primula vulgaris Balerina ‘Pink Ice’, rose

Comment cultiver la primevère double Belarina ?

Primula vulgaris ‘Balerina’ peut croître dans n’importe quel sol du moment qu’il ne soit ni sec, ni trop humide. Elle a juste besoin d’une terre assez riche en matière organique et drainante, qui conserve toujours un peu d’humidité toute l’année.   Elle se développe et fleurit bien à mi-ombre. Le plein soleil est possible tant que la terre reste fraiche, tandis que trop d’ombre nuit à la floraison. Elle est parfaitement rustique puisqu’elle supporte des températures allant jusqu’à -24 °C.

La primevère double Belarina peut être cultivée en pleine terre, en bordure de massif ou en rocaille. Elle est produite et vendue parfois en mini- mottes en automne, mais aussi en pot déjà fleurie au printemps ; c’est d’ailleurs généralement à ce moment-là qu’on cède au coup de cœur pour cette primevère double.

Elle sera plantée au mieux en automne, ou au printemps, transplantée dans une terre ameublie avec un apport de matière organique (compost maison, terreau ou même fumier). Elle est arrosée immédiatement puis ensuite toutes les semaines pendant 2 mois, et même en hiver à moins qu’il ne pleuve abondamment ou qu’il ne gèle. Lorsque la sécheresse estivale menace, on l’entoure d’un paillage qui maintiendra l’eau d’arrosage plus longtemps dans la terre.

Primula Belarina se prête aussi volontiers à la culture en pot ou en jardinière : il faut alors arroser en laissant le surplus d’eau s’écouler, de manière à ce que le sol reste toujours un peu humide. On lui évite également les expositions trop ensoleillées qui surchauffent son substrat. Un mélange de terre de jardin et de terreau sera préférable à du terreau pur, car il se dessèche bien moins vite.

Bien nourrie par une terre enrichie ou un engrais à fleurs, cette primevère double fleurit abondamment, mais s’étoffe et s’élargit aussi :

Alors que son coussinet s’élargit, les feuilles des rosettes centrales sont si serrées qu’elles auront tendance à pourrir, c’est la raison pour laquelle on peut perdre subitement cette primevère au bout de 3 ans : pour être conservées de nombreuses années, les Primula vulgaris Belarina ont besoin d’être divisées et rajeunies en 3 ou 4 morceaux (voire plus) tous les 2 ans.

Cette division qui est aussi l’unique moyen de la multiplier dans votre jardin puisqu’elle ne produit pas de graines ; elle sera faite en automne, ou au printemps juste après la floraison.

Ces variétés de primevères doubles sont protégées par un brevet et ne doivent pas être multipliées dans un but commercial sans payer un droit à leurs obtenteurs.

Espèces et variétés de Primula

Environ 400 espèces dans ce genre :

  • Primula veris, Primula vulgaris et Primula elatior, 3 espèces françaises
  • Primula rosea, aux fleurs rose fuchsia
  • Primula bulleyana et Primula japonica, de hautes primevères candélabres
  • Primula auricula, la primevère oreille d’ours
  • Primula sieboldii, une espèce japonaise
  • Primula watsonii, espèce aux fleurs sombres
  • Primula florindae, grande espèce aux fleurs retombantes
  • Primula juliae, la primevère tapissante du Caucase
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Primevère candélabre orange, Primevère de Bulley, Primula bulleyana Primevère candélabre orange, Primevère de Bulley, Primula bulleyana

Primula bulleyana, la primevère de Bulley est une plante vivace de la famille des Primulacées. Le genre Primula comprend plusieurs centaines d'espèces de vivaces, dont beaucoup sont de véritables...

Primevère à feuilles dentelées, Primevère de l'Himalaya, Primula denticulata Primevère à feuilles dentelées, Primevère de l'Himalaya, Primula denticulata

La Primevère denticulée, Primula Denticulata, est également connue sous le nom de primevère de l'Himalaya. Comme son nom l'indique, elle fait partie des primevères asiatiques qui trouvent leurs...

Primevère de Forrest, Primula forrestii Primevère de Forrest, Primula forrestii

Primula forrestii, la primevère de Forrest, est une petite plante vivace florifère appartenant à la famille des Primulacées. Le genre Primula est passionnant et diversifié avec plus de 400...

Primevère tapissante du Caucase, Primula juliae Primevère tapissante du Caucase, Primula juliae

Primula juliae, la primevère tapissante du Caucase, est une plante vivace appartenant la famille des Primulacées. Le genre Primula, les primevères, réunie plus de 400 espèces, parmi lesquelles...

Vos commentairesAjouter un commentaire