Cotule à lobes linéaires

Cotule à lobes linéaires, Cotula lineariloba

Botanique

Nom latin  : Cotula lineariloba
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : juin, juillet
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante vivace
Type de végétation : vivace herbacée
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 10 à 15 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu’à -7°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : moyennent acide à basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : bordure, massif, rocaille, talus
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : divisions, semis

Cotula leneariloba, le cotule à feuille lobée, est une plante vivace tapissante de la famille des Astéracées. Originaire des régions au climat tempéré de l’Afrique australe, la cotule à lobes linéaires est moyennement rustique. Le genre Cotula est assez rare en culture en France et sans doute mal connu. Ce genre comprend entre 60 à 90 espèces, dont certaines mal différenciées. Et Cotula lineariloba est encore fréquemment confondu avec Cotula hispida et encore plus avec Cotula sericea. Ce sont de remarquables plantes couvre-sol, très basses mais d’une belle présence avec le feuillage compact et argenté et leurs inflorescences montées sur échasses. Cotula linearifolia est sans doute davantage une plante appropriée pour les zones climatiques méditerranéennes ou océaniques.

Description de la cotule à lobes linéaires

Cotula linearifolia est une vivace basse aux tiges rampantes, formant un agréable tapis de seulement 2 à 4 cm de hauteur. Les feuilles sont découpées en multiples lobes linéaires, tiges et feuilles sont couvertes de longues soies qui leurs donnent un aspect duveteux, de teinte vert-gris à argentée. Le feuillage est doux au toucher. Les branches s’allongent et se ramifient, elles sont de croissance relativement rapide. Ce petit tapis douillet émet une hampe florale au bout de chaque tige, à la fin du printemps et au début de l’été, puis parfois plus tard, sporadiquement. Ces tiges florales portent haut, un unique petit capitule : un disque aplati, de 1 à 1,5 cm regroupant de minuscules fleurs jaune vif, serrées et non ligulées. Ces capitules bien dessinés, se balancent au vent, de façon charmante, au bout de tiges de 15 à 20 cm de hauteur.

L’espèce Cotula lineariloba se différencie d’une tige florale presque nue, tandis que l’espèce Cotula sericea porte quelques bractées papyracées en forme de cœur sur la tige florale.

La variété Cotula lineariloba ‘Big Yellow Moon’ est un probable hybride, plus vigoureux. Ses feuilles sont moins soyeuses et donc le feuillage plus vert, tandis que ses capitules ont une forte présence : des dômes bien rond en demi-lune, de 2, 5 cm de diamètre.

Cotula lineariloba est un remarquable couvre-sol lorsqu’il est cultivé sur une large surface.

Cultiver Cotula lineariloba

La cotule à feuilles lobées demande une terre bien drainée, et une exposition ensoleillée. C’est une plante que s’installe en rocaille, en bordure sèche, sur un talus ou sur un muret. Assez facile de culture, la cotule à feuilles lobées est plantée d’avril à juillet en sol argilo-limoneux à sablonneux ou rocailleux. Elle nécessite plusieurs heures d’ensoleillement, notamment dans les régions plus humides pour sécher rapidement la rosée ou la pluie qui mouille son feuillage soyeux. Celui-ci aura tendance sinon à devenir plus terne. Cotula lineariloba montre lorsqu’elle a trop soif : la part de feuilles sèches et blanches devient plus importante que celles argentées ; elle est résistante à la sécheresse, mais reste plus belle régulièrement arrosée.

Cotula lineariloba tolère des gelées allant jusqu’à -7°C. Cependant si parfois cette plante subit les gelées hivernales, sur la quantité de tiges présentes, il en est presque toujours quelques morceaux qui subsistent, et capables de redémarrer au printemps. Il lui arrive cependant parfois de pourrir en partie, cela est dû à une humidité trop importante qui colmate ses feuilles. La plante doit alors être rajeunie et renouvelée à l’aide de boutures.

Multiplier Cotula lineariloba

La cotule à lobes linéaires peut se semer au printemps, mais elle se propage très facilement par boutures, sans hormone et en place directement, à l’aide de fragments comportant une partie vieille, tiges non vertes, et une partie jeune, tige vertes.

Espèces et variétés de Cotula

une soixantaine d’espèces dans ce genre :
Cotula hispida, au feuillage plumeux et argenté, très lumineux.
Cotula turbinata, couvre-sol produisant de petites marguerites jaunes
Cotula sericea, une africaine très roche de Cotula lineariloba
Cotula lineariloba ‘Big Yellow Moon’ hybride aux gros capitules

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire