Crassule

Crassula dejecta

Botanique

Nom latin  : Crassula dejecta
Famille  : Crassulacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : fin de l'hiver
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : feuilles épaissies, persistantes
Hauteur : 15 à 30 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : -4°C minimum
Exposition  : lumineuse, sans soleil direct
Type de sol : sol minéral et drainant
Acidité du sol  : neutre à basique, ne craint pas le calcaire
Humidité du sol  : sec, arrosage en fonction du cycle de la plante
Utilisation : plante d'intérieur, véranda
Plantation, rempotage : d'avril à juillet

Généralités

Crassula dejecta est une plante succulente appartenant à la famille des Crassulacées. Cette petite plante grasse est originaire d’Afrique du sud, elle vit en milieu montagnard, souvent accrochée aux parois rocheuses, dans les corniches, ou entre les amas rocheux.

Crassula dejecta est cultivé comme plante ornementale d’intérieur: c’est une jolie petite plante facile à vivre derrière une fenêtre ensoleillée, en véranda, ou en potée extérieur durant l’été.

Description de Crassula dejecta

Crassula dejecta forme un groupe de tiges cespiteuses à dressées. Les feuilles sans pétiole sont opposées, engainantes, obovales. Le limbe est un peu épaissi, vert vif, coloré à la marge d’une légère ligne rougeâtre et ourlée de minuscules poils soyeux et luisants. Les entrenœuds sont courts et les feuilles sont opposées, un peu imbriquées les unes au-dessus des autres, et s’assemblent en une jolie forme géométrique.

Les hampes florales se développent généralement en fin d’hiver, sur le haut des tiges. Courtes, elles portent des corymbes de petites fleurs, denses et arrondis. Les sépales sont rouge foncé, la corolle à présente 5 pétales triangulaires épais et blanc luisant. Elle est rehaussée par les étamines rouges. Les fleurs produisent de très fines graines.

Cultiver Crassula dejecta

Crassula dejecta se cultive dans un sol minéral et drainant. Le mélange à cactée, 1/3 de terreau,1/3 terre de jardin, 1/3 de sable grossier, donne de bons résultats, mais une terre de jardin pas trop compacte, ni trop riche peut convenir aussi, du moment que le rythme d’arrosage s’y adapte. En effet, étant une plante succulente, Crassula dejecta est adaptée à la sécheresse. Et donc, à l’inverse elle craint un sol toujours humide. Elle connait une période de croissance d’avril à fin septembre, où elle apprécie des arrosages réguliers, mais avec une petite période où le sol est complètement desséché quelques jours entre chaque arrosage.

En hiver, il faut lui offrir une période de repos. Outre une température, plus basse, entre 0 et 12 °C, les arrosages sont très limités: environ une fois par mois, si l’on voit que les feuilles se rétractent un peu trop. Cette période de repos, d’une part, permet à la plante de fleurir, et d’autre part de l’empêcher de croître étiolée sous une lumière hivernale trop faible.

La lumière est importante pour obtenir une belle plante compacte. Plus l’exposition sera ensoleillée, plus les entrenœuds seront courts. Elle apprécie d’ailleurs beaucoup d’être sortie dehors en été, en la plaçant progressivement au soleil direct.

Les apports d’engrais sont déconseillés sauf avec peu d’azote et très dilué. Une pousse trop rapide de Crassula dejecta la rend plus fragile à la pourriture. Mieux vaut renouveler son substrat au printemps.

Peu rustique, Crassula dejecta est capable de supporter tout de même un gel jusqu’à - 4°C au sec.

Multiplier Crassula dejecta

Les boutures reprennent facilement durant toute la belle saison. Les rameaux comportant un minimum de quelques cm de tige sont cassés ou coupés, mais surtout pas écrasés. Les plaies doivent sécher quelques jours à l’air avant que les boutures ne soient posées sur la terre humide.

Les graines germent au printemps sur une terre humide, maintenue à 25 °C. Les minuscules plantules craignent d’avoir soif pendant quelques semaines: pour garder le substrat relativement humide sans pourriture, le tout doit être très aéré.

Espèces et variétés de Crassula

environ 200 espèces de Crassula
Crassula falcata, superbe espèce au feuillage bleu-gris
Crassula pyramidalis, très compacte
Crassula mesembryanthemopsis, petite espèce ressemblant aux plante-cailloux
Crassula arborescens, la plus grande espèce du genre
Crassula arta, espèce compacte aux feuilles en demi-sphère

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire