Pied d'alouette

Delphinium x elatum, Pied d'alouette

Botanique

N. scientifique Delphinium x elatum
Synonyme Delphinium x culturum
Famille Renonculacées
Origine horticole
Floraison juin à août
Fleurs bleu, blanc, violet, rose
Typeplante herbacée
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur0,80 m à 2,40 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -23 °C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Solterre de jardin, fertile de préférence
Acidité tolérant
Humidité sol frais
Utilisationmassif, fleur coupée
Plantationà l'automne ou au printemps
Multiplicationsemis, boutures
Taillerabattre éventuellement après la première floraison
Sensibilité limaces, pucerons sur les jeunes pousses
Delphinium x elatum, Pied d'alouette

Delphinium x elatum, appelé plus couramment pieds-d’alouette, est un groupe d’hybrides horticoles issus de l’espèce botanique Delpinium elatum. Ils font partie de la famille des Renonculacées. L’espèce botanique est d’origine montagnarde, présente dans les Alpes ou en Provence, assez rare et sous statut de protection. Cette espèce a été hybridée avec les espèces D. formosum, D. bruninianum et D. cheilanthum, en vue d’en faire à l’origine, une plante à fleurs coupées. Des hybrides modernes de Delphinium x elatum sont aujourd’hui sélectionnés aussi pour la culture au jardin. Ce sont des plantes ornementales adaptées pour les régions de climat frais.

Description des pieds-d’alouette Delphinium x elatum

Les delphiniums du groupe elatum forment avec le temps une souche large de 60 à 80 cm, avec de multiples tiges hautes de 80 à 2,40 m. Leurs feuilles alternes sont palmées et découpées. Les tiges sont rigides et dressées, et se terminent en importants épis de fleurs parfois un peu ramifiés. Les fleurs sont bien ouvertes, larges d’environ 6 cm, simples, doubles, semi-doubles, de blanc à bleu en passant par le rose et le violet. Elles présentent un éperon rempli de nectar et sont mellifères. La plante est caduque, le feuillage sèche en fin de saison.

Quels sont les besoins de Delphinium x elatum au jardin ?

La culture des Delphinium x elatum est qualifiée parfois de capricieuse, mais il faut savoir que ce type de delphinium affectionne les climats frais : ils sont superbes dans les jardins où la terre reste fraiche toute la belle saison, en exposition ensoleillée à semi-ombragée, et lorsque la température ne s’élève pas trop souvent au-dessus de 25 ° C. En fait, leur température optimum de croissance se situe entre 13 et 18 °C.

En dehors de ces critères climatiques, ces pieds-d’alouette demandent simplement une terre riche et non asphyxiante. Ils peuvent être nourris d’un engrais, s’il est assez pauvre en azote. Leurs grandes tiges sont cassantes et sensibles au vent ; il vaut donc mieux les tuteurer soigneusement.

Ils sont plantés au jardin de préférence au printemps. Les grandes plantes en pot, déjà fleuries, ont moins de chances de s’acclimater au jardin, elles seront plutôt utilisées comme des annuelles.

Les jeunes pousses printanières sont souvent attaquées par des limaces. L’apparition d’oïdium est la conséquence d’un manque d’eau.

Le semis spontané est possible.

Comment multiplier les delphiniums du groupe elatum ?

Ils produisent un grand nombre de graines, et sont relativement faciles à faire germer. Cependant les descendants d’une variété montrent une certaine variabilité. Le résultat est parfois un camaïeu de couleurs assez proches qui compose d’extraordinaires parterres.

Les graines sont semées recouvertes de terreau très humide. La dormance des graines est rompue par une quinzaine de jours à une température inférieure à 4 ° C.  Elles germeront ensuite en 2 -3 semaines à 15 °C.

Le bouturage permet de reproduire ou renouveler des plantes fidèlement.

Il se fait au printemps, à partir des nouvelles pousses. Les tiges hautes d’une dizaine de cm sont prélevées, coupées proprement au plus près de la couronne (souche).   Toutes les feuilles sont coupées, sauf la plus haute ainsi que le bourgeon terminal de la tige. Chaque bouture est enfoncée au 2/3 dans un petit pot dont la base trempe dans un centimètre d’eau. Maintenues à 14 °C, elles s’enracinent en 4 semaines. Une fois que les racines se montrent sous le pot, le bourgeon apical est pincé, pour obliger le delphinium à repartir de la souche.

Espèces et variétés de Delphinium

250 espèces dans le genre

  • Delphinium grandiflorum, espèce bleu intense
  • Delphiniumsulfureum, espèce à fleurs jaunes
  • Delphinium nudicaule, aux fleurs rouges
  • Delphinium requienii, grande espèce bisannuelle
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Pieds d’alouette, dauphinelle, Delphinium grandiflorum, Delphinium elatum Pieds d’alouette, dauphinelle, Delphinium grandiflorum, Delphinium elatum

Les delphiniums sont connus surtout par leurs variétés horticoles. Ils sont cultivés et sélectionnés depuis de nombreuses années car ce sont des plantes vivaces remarquables et faciles à vivre....

Le delphinium Le delphinium

Michel DRIENCOURT du JARDIN DU PIC VERT nous présente le delphinium

Pied-bleu, Lepista nuda Pied-bleu, Lepista nuda

Les premières gelées automnales annoncent la fin des récoltes, les retours de balades avec les paniers vides... Mais le pied-bleu fait partie des champignons qui prolongent leur saison, et le[...]

Décorer le pied d'un gros arbre Décorer le pied d'un gros arbre

Souvent dénudé, le pied d'un arbre imposant offre un spectacle peu réjouissant à moins que son écorce ne soit décorative. Pour palier à ce manque, nous vous proposons ici quelques[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire