Roquette sauvage, Roquette vivace, Diplotaxis à feuilles étroites, Roquette jaune

Roquette sauvage, Roquette vivace, Diplotaxis à feuilles étroites, Roquette jaune, Diplotaxis tenuifolia

Botanique

Nom latin  : Diplotaxis tenuifolia
Origine  : Europe, Asie, Afrique, Méditerranée
Période de floraison : avril  à novembre
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : condiment, plante médicinale
Type de végétation : bisannuelle ou vivace à vie brève
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 80  cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -15°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : tolérant, supporte les sols difficiles, sablonneux
Acidité du sol  : basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : friche, chemin, terrain vague
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis

Diplotaxis tenuifolia, la roquette vivace ou roquette sauvage est une plante indigène, bisannuelle ou vivace à vie brève, appartenant à la grande famille des Brassicacées. La diplotaxis à feuilles étroites se rencontre au gré des promenades, en milieu ouvert à basse altitude, dans les terrains vagues, jachères, mais aussi sur le littoral, croissant volontiers dans le sable ou en estuaire. Sa distribution est large et s’étend à travers l’Europe. Utilisée comme plante médicinale dans la médecine traditionnelle, elle est également  une plante condimentaire, dont le gout et l’usage se rapproche de celui de la roquette.

Description de la roquette vivace

Diplotaxis tenuifolia est une plante de 30 à 80 cm de hauteur, ramifiée en de multiples tiges, s‘étalant volontiers sur plus de 40 cm. Ses feuilles longues, relativement étroites, et lobées, sont vert sombre, un peu glauque, glabres. La plante est odorante. Chaque extrémité de branche monte en fleur, à la manière d’une giroflée. Les fleurs, regroupées en cimes, montrent 4 pétales jaune vif et ronds. L’espèce Diplotaxis tenuifolia se différencie des autres diplotaxis par la longueur du pédoncule floral : il est 2 à 3 fois plus long que la fleur.

Les graines se développent dans un fruit allongé et dressé, les siliques.

Utilisation de  la roquette vivace

Ses feuilles ont une saveur relevée, chaude et un peu piquante, proche de celle de la roquette culitivée (Eruca sativa), mais plus forte. La roquette jaune relève les salades ou les crudités, sandwichs ou plats de viande, ajoutée avant de servir sur des viandes au gout prononcé (sur du foie, par exemple). Elle peut aussi entrer dans a composition d’un pesto, mais n’est pas l’ingrédient principal d’une salade.

En revanche, ses fleurs, un peu moins piquantes et plus sucrées sont sympathiques pour ajouter de la couleur dans les assiettes.

Diplotaxis tenuifolia est une plante médicinale, utilisée en médecine traditionnelle, entre autre pour calmer la toux, utilisé en cataplasme comme la moutarde.

Cultiver la roquette vivace

Se plaisant en plein soleil aussi bien qu’à mi-ombre, la roquette vivace n’est pas difficile. Elle se plait en sol pauvre et sec, et même salins, mais ses feuilles seront plus douces dans une terre plus ordinaire.

Elle est introduite au jardin par semis en automne, en janvier, ou en repiquant de  jeunes plantes en place au printemps. Les semis peuvent être conduits en pépinière, les plantules sont alors repiquées en place en avril.

Diplotaxis  tenuifolia germe généralement naturellement en automne, passe l’hiver sous forme de jeune plante pour fleurir année suivante à partir d’avril  jusqu’en novembre, et parfois même encore l’hiver. L’année suivante, elle produit de nouveaux bourgeons à la base des tiges, ou parfois meurent  en se conduisant en bisannuelle. Au début de l’année, les  vieilles tiges  défleuries sont  donc coupées,  mais pas trop bas, de manière à laisser de nouveaux bourgeons démarrer.

Quelques pieds de diplotaxis à feuille étroites suffisent dans un jardin, installés au potager ou pourquoi pas, dans les massifs de fleurs.

Les plants ressemés spontanément, peuvent être éventuellement transplantés lorsqu’ils sont jeunes.

Espèces et variétés de Diplotaxis

  • Diplotaxis rucoides, fausse roquette, à fleurs blanches
  • Diplotaxis muralis, diplotaxis des murailles
Lire aussi
La roquette La roquette

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous présente la roquette Roquette sauvage ou roquette cultivée ? On rencontre deux variétés de roquettes : la roquette annuelle ou cultivée (Eruca...

Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

La rocaille, une évocation sauvage La rocaille, une évocation sauvage

Le jardin de rocaille est une évocation reconstituée de la nature sauvage comme on la trouve en montagne dans les pentes caillouteuses, où les plantes colonisent le moindre interstice entre les...

Vos commentairesAjouter un commentaire