Fausse fougère mâle Cristata The king, Dryoptéris écailleux cristé

Fausse fougère mâle Cristata The king, Dryoptéris écailleux cristé, Dryopteris affinis 'Cristata The King'
Fausse fougère mâle Cristata The king, Dryoptéris écailleux cristé, Dryopteris affinis 'Cristata The King'

Botanique

Nom latin  : Dryopteris affinis 'Cristata The King'
Origine  : Europe
Période de floraison : septembre à novembre
Couleur des fleurs  : plante sans fleur
Type de plante : fougère
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 50 à 100 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -24°C
Exposition  : ombre légère
Type de sol : sol modérément riche, non calcaire
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : humide à frais
Utilisation : sous-bois, jardin d'ombre, tourbière, bord de bassin
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis, division

Dryopteris affinis, le dryoptéris écailleux est une fougère que l’on rencontre couramment en Europe. Elle appartient à la famille des Dryoptéridacées. Son milieu de prédilection est un sol  forestier en pente dans une forêt humide. La variété Dryopteris affinis ‘Cristata The King’, appelée couramment fausse fougère mâle Cristata The king  en est un magnifique cultivar, dont aucun jardin d’ombre ne devrait se passer.

Il ne faut pas confondre Dryopteris affinis ‘Cristata the king’  nom malencontreusement parfois contracté en Dryoptéris ‘Cristata’ avec la véritable Dryopteris cristata, Dryoptéris à crêtes, rare fougère subaquatique.

Description de la fausse fougère mâle Cristata The King

Dryopteris affinis, le dryoptéris écailleux,  montre une souche épaisse gazonnante d’où émergent de longues frondes qui se déroulent en crosse.  Elle montre le même port que la fougère mâle, mais se montre beaucoup plus robuste : les frondes sont plus coriaces et  s’élèvent jusqu’à un 1m 20 de hauteur en situation bien ombragée et sol riche. La forme ‘Cristata The King’ est caractérisée par des pinnules (divisions de la feuille de fougère) qui se terminent par une cristation.  Chaque extrémité de pinnule se divise en deux plusieurs fois de suite. Loin d’alourdir les feuilles, ces multiples petites divisions  limitent un limbe vert clair qui se  tient bien ; il semble joliment ourlé de volants. Rachis et pétioles sont abondamment recouverts d’écailles.

Chaque année la fausse fougère mâle ‘Cristata The King’ renouvelle ses frondes, qui se développent en quelques semaines. les anciennes feuilles, persistantes, s’étant souvent plaquées au sol en hiver.

Comme toute fougère, la multiplication sexuée du dryoptéris écailleux se fait sans fleur, mais à l’aide de spores, produit au revers des feuilles en fin d’été. L’espèce nécessite un milieu frais à humide pour se reproduire.

La fausse fougère mâle ne stolonise pas, et n’est donc jamais envahissante. Sa souche est souvent  solitaire mais  finit par faire quelques rejets en périphéries.

Culture de Dryopteris affinis ‘Cristata the King’

La fausse fougère mâle ‘Cristata The King’ est facile de culture en zone ombragée ou semi-ombragée. Elle préfère les sols riches en matières organiques. Si dans la nature l’espèce type est inféodé aux milieux frais à humides pour sa reproduction, au jardin, elle sera capable de résister à une relative sécheresse, une fois qu’elle sera bien implantée.

Dryoteris affinis est planté de préférence  au printemps et en automne, ou bien à partir d’une plante en pot, en été avec des arrosages continus. La fosse de plantation sera travaillée avec un mélange de terreau et si possible, du compost de feuilles. La jeune fougère sera régulièrement arrosée pour ne pas souffrir du sec toute sa première année. Autour du collet, un paillage de feuilles ou débris végétaux lui maintiendra un peu  de fraicheur.

Entretien du Dryotéris affinis ‘Cristata The King’

Les frondes de l’année précédente, généralement affaissées ou abimées sont coupées au printemps avant le développement des nouvelles crosses, pour que celles-ci soient bien  mises en valeur, ou plus tôt, si de petites plantes alentour doivent fleurir : primevèresperce-neiges ou cyclamens de Cos.

Espèces et variétés de Dryopteris

200 espèces environs
Dryopteris erythrosora, aux jeunes feuilles rougeâtres
Dryopteris lepidopoda, très ornementale avec ses jeunes pousses orangées
Dryopteris filix-mas, la fougère mâle, une fougère de nos forêts
Dryopteris cristata, le dryoptéris à crètes
Dryopteris robertiana, le polypode du calcaire
Dryopteris atrata, le dryopteris trompe d’éléphant

Nos fiches
Lire aussi
Le Cavalier King Charles, une boule d'énergie Le Cavalier King Charles, une boule d'énergie

Petite boule d'énergie, le Cavalier King Charles Spaniel inspire la joie et la bonne humeur. Espiègle, joueur, il est le compagnon parfait pour les enfants et pour les maîtres sportifs qui pourront...

Le purin de fougère, répulsif et antiparasitaires Le purin de fougère, répulsif et antiparasitaires

La fougère a des propriétés répulsives et antiparasitaires avérées. Utilisée autrefois comme litière dans les bergeries pour éviter les invasions de puces et de tiques, elle sert aujourd'hui au...

Amanite tue-mouche, Fausse-oronge, Amanita muscaria Amanite tue-mouche, Fausse-oronge, Amanita muscaria

convexe, rouge à verrues blanches, 4 à 20 cmReprésentation familière de notre imaginaire collectif, chapeau rouge ponctué de flocons blancs protégeant un lutin adossé à son pied soyeux, l'Amanite...

Gyromitre, Fausse morille, Gyromitra esculenta Gyromitre, Fausse morille, Gyromitra esculenta

en forme de cervelleChapeau brun plissé à aspect de Morille, odeur agréable, nom d'espèce attractif, « esculenta », excellent. Tout amène à récolter et déguster la Gyromitre, champignon hélàs...

Vos commentairesAjouter un commentaire