Échévéria élégant

Echeveria elegans est une petite plante grasse adorable et très facile à cultiver en potée intérieure derrière une fenêtre ou en plein air pendant été. Bleuté, superbement compact et régulier, tout en rondeurs, l’échévéria élégant est idéal pour les débutants.

Échévéria élégant, Echeveria elegans

Botanique

N. scientifique Echeveria elegans
Synonyme Echeveria albicans
Famille Crassulacées
Origine Mexique
Floraison fin d'hiver en culture
Fleurs jaune orangé
Typeplante succulente
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur10/15 cm en feuilles, 30 cm en fleurs

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -6 °C
Exposition ensoleillée
Solplutôt drainant, mais tolérant
Acidité neutre à basique
Humidité normal à sec
Utilisationserre, véranda, plante d'intérieur, extérieur en zone méditerranéenne, plein air pendant l'été
Plantationprintemps, été
Multiplicationbouture, divisions, semis,
Échévéria élégant, Echeveria elegans

Echeveria elegans est une petite plante vivace succulente appartenant à la famille des Crassulacées. L’échévéria élégant est originaire du centre du Mexique, c’est notamment une espèce montagnarde, présente jusqu’à 3000 m d’altitude, au nord-est de Mexico. Elle croît au milieu des clairières de pinèdes comme dans les enrochements, ou parfois accrochée aux parois ensoleillées. Echeveria elegans est une plante grasse extrêmement résistante et tolérante, facile à cultiver.

Description d’Echeveria elegans

Echeveria elegans montre des feuilles disposées en rosette compacte plus large que haute, d’un diamètre de 10 cm environ. Ses nombreuses feuilles sont en forme de cuillère, délicieusement arrondies et épaisses. Toute la plante est gris bleuté, très claire, parfois nuancé de rose pâle au niveau des arêtes des feuilles. Son épiderme est couvert d’une pruine blanchâtre d’autant plus épaisse que la plante est ensoleillée.

L’Echeveria elegans le plus cultivé est la forme Echeveria elegans subsp hernandonis, qui prolifère plus rapidement à partir de rosettes latérales pour former un coussin.

Echeveria elegans en culture fleurit généralement en fin d’hiver ou au printemps avec la reprise des arrosages. Elle déploie une ou plusieurs hampes florales qui se déroulent en col de cygne, portant de petites fleurs succulentes orangées et pointues.

Echeveria elegans ne produit des graines que s’il peut profiter d’une pollinisation croisée (avec un individu issu d’une autre graine) ; ce qui n’est pas si évident, car la plante est surtout propagée par bouturage.

Comment cultiver Echeveria elegans ?

Particulièrement tolérant, Echeveria elegans n’est pas exigeant : il se cultive très facilement en pot, même à l’intérieur de la maison : une exposition lumineuse et quelques arrosages judicieux suffisent à le maintenir.

C’est une plante d’intérieur, ou de plein air en été ; cette succulente est même rustique jusqu’à -6 °C, mais à condition d’être complètement au sec. Echeveria elegans accepte toutes sortes de terre : une terre exprès pour les cactées comme celle du jardin. Par contre, si à l’achat, vous constatez que votre plante est dans du terreau qui se dessèche trop vite, il sera préférable de la rempoter pour lui donner un sol plus minéral : le terreau tourbeux de production se rétracte trop et de plus, est propice aux cochenilles.

Echeveria elegans est arrosé régulièrement d’avril à septembre, à chaque fois que la terre du pot de culture est sèche. Il est résistant à la sécheresse, mais préfère de beaucoup être arrosé régulièrement, de même il ne craint pas les pluies un peu excessives s’il est en plein air pendant la belle saison et sans soucoupe.

Selon qu’il a soif ou non, ses feuilles sont plus ou moins turgescentes (gonflées).

La forme générale des rosettes de feuilles dépend aussi de la luminosité. Plus il y a ensoleillement, plus elles seront compactes, bien rondes, et colorées.

La pruine blanchâtre est fragile et s’efface au toucher. Il faut donc éviter d’effleurer cette plante, car les traces de doigts sont irréversibles.

De fin septembre à début avril, il vaut mieux mettre l’échévéria en repos végétatif. La luminosité n’est plus suffisante pour qu’il puisse croître en restant beau ; pour éviter qu’il ne s’étiole, on arrête de l’arroser et on le place si possible dans une pièce froide : entre 0 et 10 °C.

Comment multiplier Echeveria elegans ?

Il est multiplié facilement d’avril à début septembre.

La forme la plus courante fait rapidement des rosettes latérales qui sont simplissimes à diviser.

Lorsque cet échévéria élégant ne fait pas de rejets spontanément, il peut être multiplié par bouturage de feuilles, très ludique. Assurez-vous que la feuille soit bien gonflée avant de l’arracher, et prenez une feuille vers le dessous de la rosette. (voir ‘le bouturage des plantes succulentes’)

Les graines sont semées en surface en mai-juin.

Espèces et variétés de Echeveria

150 espèces très ornementales

  • Echeveria agavoides, petite plante aux feuilles pointues
  • Echeveria gibbiflora, une plante massive pouvant atteindre 1 m de hauteur
  • Echeveria glauca, bleuté
  • Echeveria derenbergii, très facile à cultiver
  • Echeveria nodulosa, une espèce plus rare
  • Echeveria pulvinata, une plante veloutée
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Echeveria frisé, Echeveria shaviana Echeveria frisé, Echeveria shaviana

L'echeveria frisé, Echeveria shaviana, est une plante succulente, appartenant à la famille des Crassulacées, comme les sédums ou les joubarbes. Bien que sa forme frisotée nous fasse penser à...

Echévéria petit agave, Echeveria agavoides Echévéria petit agave, Echeveria agavoides

Echeveria agavoïdes en forme de mini agave est une petite plante succulente particulièrement décorative. Fiable et facile d'entretien, elle pourra vous accompagner des années durant dans une pièce...

Echeveria pulvinata Echeveria pulvinata

Echeveria pulvinata est une plante grasse, vivace, appartenant à la famille des Crassulacées. Echeveria pulvinata est originaire du Mexique, accrochée aux pentes parmi les rochers, parfois en...

Echévéria soyeux, Echeveria setosa Echévéria soyeux, Echeveria setosa

Echeveria setosa, aux poils soyeux, cache 5 sous-espèces ou variants naturels de plantes grasses de forme très différentes, toutes cultivées pour leur belle rosette bien fournie, parfois...

Vos commentairesAjouter un commentaire