Famille des Pontédériacées / Pontederiaceae

Jacinthe d'eau, Camalote, Eichhornia Crassipes
Jacinthe d'eau, Camalote, Eichhornia Crassipes

Les Pontederiaceae sont une petite famille de plantes monocotylédones appartenant à l’ordre des liliales. Ce sont des plantes herbacées le plus souvent en lien avec les milieux aquatiques. Certaines sont cultivées en tant que plantes de bassins.

Les plantes populaires : Eichhornia crassipes, la jacinthe d'eau ou calamote, Pondeteria cordata, une belle plante de bassin

Place des Pontédériaciées et distribution

Les Pontederiaceae, tout comme les Phyllidraceae qui leur sont proches, sont des sous-groupes un peu à la marge dans l’ordre des liliales.

Les Pondériacées sont surtout distribuées en zone tropicale et climat tempéré chaud sur tous les continents. Ce sont des plantes inféodées aux milieux aquatiques d’eau douce. Seuls les pontédéries s’élèvent en latitude en Amérique du Nord et croissent en climat tempéré froid.

Caractères généraux des Pontedériacées

Les Pontederiaceae sont des plantes aquatiques ou subaquatiques, herbacées, annuelles ou vivaces. Elles peuvent être émergées, immergées ou flottantes, parfois les trois à la fois et polymorphes. Les tiges assez courtes sont, érigées et non ramifiées, des rhizomes, ou encore sous forme de stolons.

Le plus souvent, les bases des feuilles sont engainantes. Les feuilles sont opposées ou verticillées. Leur limbe est lancéolé à ovale, presque rond, sauf pour le genre Hydrothrix, ou elles sont réduites à des poils.

Chez les espèces vivaces, la fragmentation du rhizome produit une multiplication végétative efficace.

Les inflorescences sont en racème ou panicule, émergeant d’une spathe.

Les fleurs sont bisexuées, à 3 segments par verticille, régulières ou non, présentant souvent un périanthe à 6 tépales et 3 ou 6 étamines. ; l’ovaire supère est formé de 3 carpelles.

La morphologie florale est extrêmement variable dans cette famille : des styles et des anthères sur plusieurs niveaux, des étamines dimorphes, de plus, certaines espèces (Eichhornia) présentent des guides à nectar sur leurs tépales. Leur système de pollinisation est souvent fascinant, parfois fait par une unique espèce d’insecte (Pondeteria  cordata) en relation plante/insecte exclusive.

Chez la plupart de ces plantes aquatiques, les fruits se développent sous l’eau.

Les plantes de la famille des Pontédériacées

Les Pontederiaceae se limitent à 34 espèces réparties sur 9 genres.

  • Genre Pontederia, le chef de file qui compte 5 espèces : Pontederia cordata, lanceolata, azurea, triflora…. Des plantes enracinées sur une faible hauteur d’eau.
  •  Genre Reussia avec 2 espèces
  • 3 genres monopécifiques : Schollerospsis, Hydrothrix et Eurystemon.
  • Genre Heteranthera qui compte une dizaine d’espèces ex Heteranthera dubia, une plante immergée à petites fleurs jaunes.
  • Genre Eischhornia de 7 espèces, dont la fameuse jacinthe d’eau, Eschhornia crassipes, flottante et très invasive, de croissance explosive, mais aussi Eschhornia natans, qui ressemble à un petit nénuphar aux inflorescences en jacinthes.
  • Genre Monochoria qui contient 5 espèces dont par exemple Monochoria vaginalis, assez ornemental

Utilisation des Pontédériacées

Eichhornia crassipes, la jacinthe d’eau et les pontédéries sont couramment cultivées pour orner les bassins, et cela en dépit du caractère très invasif de la jacinthe d’eau, dès qu’elle est introduite dans un climat où il ne gèle pas. Elles peuvent peuvent être utilisées également pour le lagunage dans le traitement des eaux usées ou pour détoxifier des plants d’eau.

La jacinthe d’eau produit une biomasse telle qu’elle serait à même de faire un biocarburant ou de l’engrais, mais elle est très lourde à récolter.

Ses fanes sorties de l’eau se compostent à merveille, riches en azote, mais utilisables seulement si l’eau n’est pas polluée, car ses tissus concentrent les métaux.

Les Monochoria sont consommées comme un légume en Asie.

Place des Pontédériaciées et distribution

Les Pontederiaceae, tout comme les Phyllidraceae qui leur sont proches, sont des sous-groupes un peu à la marge dans l’ordre des liliales.

Les Pondériacées sont surtout distribuées en zone tropicale et climat tempéré chaud sur tous les continents. Ce sont des plantes inféodées aux milieux aquatiques d’eau douce. Seuls les pontédéries s’élèvent en latitude en Amérique du Nord et croissent en climat tempéré froid.

Caractères généraux des Pontedériacées

Les Pontederiaceae sont des plantes aquatiques ou subaquatiques, herbacées, annuelles ou vivaces. Elles peuvent être émergées, immergées ou flottantes, parfois les trois à la fois et polymorphes. Les tiges assez courtes sont, érigées et non ramifiées, des rhizomes, ou encore sous forme de stolons.

Le plus souvent, les bases des feuilles sont engainantes. Les feuilles sont opposées ou verticillées. Leur limbe est lancéolé à ovale, presque rond, sauf pour le genre Hydrothrix, ou elles sont réduites à des poils.

Chez les espèces vivaces, la fragmentation du rhizome produit une multiplication végétative efficace.

Les inflorescences sont en racème ou panicule, émergeant d’une spathe.

Les fleurs sont bisexuées, à 3 segments par verticille, régulières ou non, présentant souvent un périanthe à 6 tépales et 3 ou 6 étamines. ; l’ovaire supère est formé de 3 carpelles.

La morphologie florale est extrêmement variable dans cette famille : des styles et des anthères sur plusieurs niveaux, des étamines dimorphes, de plus, certaines espèces (Eichhornia) présentent des guides à nectar sur leurs tépales. Leur système de pollinisation est souvent fascinant, parfois fait par une unique espèce d’insecte (Pondeteria  cordata) en relation plante/insecte exclusive.

Chez la plupart de ces plantes aquatiques, les fruits se développent sous l’eau.

Les plantes de la famille des Pontédériacées

Les Pontederiaceae se limitent à 34 espèces réparties sur 9 genres.

  • Genre Pontederia, le chef de file qui compte 5 espèces : Pontederia cordata, lanceolata, azurea, triflora…. Des plantes enracinées sur une faible hauteur d’eau.
  •  Genre Reussia avec 2 espèces
  • 3 genres monopécifiques : Schollerospsis, Hydrothrix et Eurystemon.
  • Genre Heteranthera qui compte une dizaine d’espèces ex Heteranthera dubia, une plante immergée à petites fleurs jaunes.
  • Genre Eischhornia de 7 espèces, dont la fameuse jacinthe d’eau, Eschhornia crassipes, flottante et très invasive, de croissance explosive, mais aussi Eschhornia natans, qui ressemble à un petit nénuphar aux inflorescences en jacinthes.
  • Genre Monochoria qui contient 5 espèces dont par exemple Monochoria vaginalis, assez ornemental

Utilisation des Pontédériacées

Eichhornia crassipes, la jacinthe d’eau et les pontédéries sont couramment cultivées pour orner les bassins, et cela en dépit du caractère très invasif de la jacinthe d’eau, dès qu’elle est introduite dans un climat où il ne gèle pas. Elles peuvent peuvent être utilisées également pour le lagunage dans le traitement des eaux usées ou pour détoxifier des plants d’eau.

La jacinthe d’eau produit une biomasse telle qu’elle serait à même de faire un biocarburant ou de l’engrais, mais elle est très lourde à récolter.

Ses fanes sorties de l’eau se compostent à merveille, riches en azote, mais utilisables seulement si l’eau n’est pas polluée, car ses tissus concentrent les métaux.

Les Monochoria sont consommées comme un légume en Asie.

Nos fiches de culture

Eichhornia

Pontederia

Lire aussi
Petits conifères bleus - Portrait de famille Petits conifères bleus - Portrait de famille

Il existe une quantité impressionnante de cultivars de conifères à feuillage plus ou moins bleuté. Voici une sélection des meilleures formes qui sont proposées par les pépiniéristes. Les cèdres...

Les géraniums vivaces, portrait de famille Les géraniums vivaces, portrait de famille

Les géraniums vivaces forment une vaste famille, petit tour d'horizon par thémes. Les plus opulents Geranium x cantabrigiense. Hybride de Geranium macrorrhizum x Geranium dalmaticum, obtenu en 1974...

Camélia: portrait de famille Camélia: portrait de famille

Achetez votre camélia en fleurs pour choisir les plus belles fleurs. Renseignez-vous sur ses caractéristiques en gardant à l’esprit l’utilisation que vous voulez en faire. Il y a une...

Hortensia paniculé, portrait de famille Hortensia paniculé, portrait de famille

Originaires d’Asie et introduits en Europe à la fin du 19e S, les hortensias paniculés ou Hydrangea paniculata sont des arbustes robustes et vigoureux dont les lourdes grappes de fleurs font...

Vos commentairesAjouter un commentaire